AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Comment rencontrer le tout Paris quand on est un va-nu-pieds ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Comment rencontrer le tout Paris quand on est un va-nu-pieds ?   Ven 8 Nov - 2:04


Cette fois-ci c’était Margot qui avait sifflé à la fenêtre de Yann. Assez tard pour qu'il soit chez lui mais bien trop tard pour une jeune fille de bonne famille comme l’aurait dit madame Chalopin. Enfin, toujours est-il que Yann avait ouvert sa fenêtre pour dire à Margot qu’il descendait. Et, une fois dans la petite cour de son immeuble, elle lui avait expliqué comment elle avait obtenu ce trésor : 2 places pour le bal costumé de – tenez vous bien – le bal costumé de l’Opéra !

Bref, je vous passe les remerciements et les préparatifs. Toujours est-il que Yann avait obtenu d’une amie à lui (une cousette), un déguisement plutôt réussi d’arlequin. Et c’est dans cet accoutrement qu’il prit l’omnibus pour rejoindre le 9ème arrondissement et ce fabuleux et majestueux bâtiment qu’était le palais Garnier. Autant vous dire qu’il avait fait sensation dans les transports en commun ! Les regards moqueurs n’avaient pas manqués et certains, même, riaient sous cape en voyant notre cher breton ainsi vêtu.

En attendant sa chère amie, devant l’imposante façade, Yann se sentait fébrile. Il avait eu quelques occasions de parler à des gens importants et, en général, il ne se trouvait pas très à l’aise en leur compagnie ! Il tentait malgré tout de se rassurer.

Enfin là, y aura Margot et on sera tous déguisés, ça devrait bien se passer !

Le voilà à présent qui faisait les cent pas sous les arcades, observant les beaux costumes que portaient les grands de ce monde en descendant de leur fiacre. Ils étaient déguisés, c’est sûr, mais même ainsi, ils avaient encore quelque chose que Yann n’avait pas et qui les plaçait indubitablement au dessus de notre brave goéland. Et il le voyait bien !

Non mais qu’est-ce que je fais là ?

Il se demandait presque s’ils ne ferraient pas mieux de monter à Montmartre pour passer une soirée plus classique, dans un cabaret chaleureux, avec des gens de leur monde.

Mais, soudainement, il fût sorti de ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Comment rencontrer le tout Paris quand on est un va-nu-pieds ?   Mar 10 Déc - 3:46

Le bal de l'Opéra avait toujours fait rêver la jeune Margot Chalopin. Quelques unes des meilleures danseuses s'y rendaient, auréolées de leur seule gloire, dans des toilettes à faire pâlir d'envie les duchesses, et elles y étaient courtisées par le tout-Paris. On y dansait, on faisait ce qu'on voulait : c'était forcément le paradis ! Hélas, à dix francs l'entrée, quand on gagne quelques sous le jour, c'était un peu compliqué...

Alors, quand les affiches annonçant le bal de cette année fleurirent, un peu partout, l'esprit de notre petit rat se mit en branle. Elle profita, un soir, de l'inattention d'un abonné qui avait un peu abusé du champagne - et qui était très attentif, en fait, mais pas à surveiller ses poches - pour subtiliser deux places de bal qui en dépassaient. Victoire ! ... Puis elle se sentit bête et se demanda quoi faire de la deuxième place. La vendre était alléchant, et lui permettait de se fournir pour avoir un joli costume... mais y aller seule n'était pas drôle, et elle avait une grande envie d'épater quelqu'un... Après une hésitation feinte qui ne trompa qu'elle, elle finit par proposer sa deuxième place à son voisin Le Guélec, avec un semblant de désinvolture qui ne trompa que lui, et tous deux convinrent d'un rendez-vous devant les colonnes du palais Garnier.

Elle l'attendait, à présent, son trublion de voisin, habillée d'un domino plutôt élégant - constitué principalement d'éléments de costumes et de vieux tutus, habilement cousus ensemble. Elle avait mis son corset du dimanche, agrémenté de petites broderies simples, qu'on devinait sous le gaze... Margot avait même songé à Madame Champmézières : n'eût été son petit larçin, pour sûr que la dame eût été fière de ce que la jeune fille avait concocté ! On sous-estime toujours l'intelligence des demoiselles, qui semblent fort sottes pour tout ce qui importe au monde, mais elles développent des trésors d'ingéniosité pour être belles et plaire, à peu de frais... Alors elle attendait, Margot, si fière... Elle eut tout de même un pincement au cœur, en voyant passer une femme magnifique, qui descendait d'un fiacre avec des airs de princesse, au bras d'un homme tout aussi sûr de lui, tout aussi princier. Oh, bien sûr, elle faisait pâle figure, la gamine, à côté... Et pourtant, n'entrait-elle pas par les colonnes pour la première fois ? Quelle revanche c'était... ! Comment pouvaient-ils comprendre, ces gens-là... ?

Et puis tout de même, elle était bien mignonne, cette petite Colombine qui attendait... Elle guettait le signal qu'ils s'étaient donnés, avec Yann - une chanson que celui-ci devait fredonner en arrivant. Alors Colombine tendait l'oreille - faute d'ouvrir grand les yeux et de reconnaître l'Arlequin qui attendait, à deux pas. Et puis, s'impatientant, elle soupira, tourna sur elle-même... Son regard se posa sur cet Arlequin qui semblait attendre aussi.

- Hé mais c'est toi... ?!

Décidément, oui, elle était mignonne, cette Colombine. Elle avait un petit masque noir qui lui dévorait les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Comment rencontrer le tout Paris quand on est un va-nu-pieds ?   Mer 11 Déc - 22:18


Yann l’avait vu, la femme à 2 pas de lui… mais ça ne pouvait pas être sa petite Margotte. Cette femme était plus grande, plus féminine, elle avait une silhouette un peu plus marquée… et puis elle était habillé de manière moins sage que sa petite voisine, en noir et blanc, avec des broderies, des tissus un peu transparent !

Mais il y eut cette voix qui lui demanda « Hé mais c’est toi ? »

Margot ??!

Était-ce possible ?

Moi ? Euh… oui c’est… moi ?! Mais...

Puis il vit un sourire se dessiner sous le masque de celle qui approchait déjà vers lui. Cette voix, ce sourire et cette démarche sautillante étaient des indices suffisant pour être sûr que c’était bien sa jeune voisine. Néanmoins, Le Guélec joua la surprise jusqu’au bout :

Madame, enlevez votre masque, il doit y avoir méprise, je n’crois pas vous connaître !

Yann ne portait pas de masque alors forcément, son air faussement dubitatif ne risquait pas de tromper la petite quadrille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comment rencontrer le tout Paris quand on est un va-nu-pieds ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment rencontrer le tout Paris quand on est un va-nu-pieds ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Paris, ses faubourgs... :: Autour de l'Opéra :: L'Opéra de Paris-