AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Conversations de boudoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Conversations de boudoir   Mar 11 Oct - 10:55

Puisque notre chère Pamina m'a donné l'autorisation, j'ouvre donc ce topic.

Le fonctionnement en est fort simple. Vous avez fait récemment une découverte dans le domaine du cinéma, de la littérature, de l'art ou même d'un site attrayant. Cette découverte vous a plu et vous voulez la partager avec d'autres.

Parlez-nous en, faites-nous saliver et rejoindre votre coup de cœur. Ce peut être aussi un coup de cœur de longue date, votre film favori, votre livre de chevet... Peu importe tant que c'est du positif.

Pour le moment je n'ai pas encore de coup de cœur, mais une lecture prochaine risque d'en devenir une : Le livre des choses perdues de John Connoly. On me l'a conseillé à cause de mon goût friand pour les réécritures de contes. De ce que j'ai grignoté entre les pages (car oui j'aime grignoter des passages), on retrouve ce côté mature et cruel des contes (un Croquemitaine qui dévore des coeurs, des animaux à tête humaines...) Puis ce héros, simple enfant croyant avoir entendu la voix de sa mère morte l'appeler a de quoi toucher.

Dès que lecture sera faite, je vous parlerais de ce roman qui m'a l'air bien mené. (Et si certains connaissent, j'aimerais connaitre leur avis ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Jeu 13 Oct - 9:15

Alors personne ne se lance ?
J'ai déjà parlé de l'Apollonide dans le flood, mais je vais m'auto-citer, déjà, non par prétention mais pour rendre cette invitation un peu plus visible vu que ça entre dans le contexte du RP ici. Hop :

Spoiler:
 

Pour ce qui est du Livre des choses perdues (quel titre magnifique !), j'avoue n'en avoir jamais entendu parler ... En tout cas, je serai curieuse de connaître ce que tu en auras pensé quand tu l'auras lu, Eugénie !

Et pour alimenter encore un peu ce topic, je vais évoquer un coup de coeur que j'ai eu pour un auteur contemporain, ce qui est très rare. Il s'agit de Pierre Bergougnioux que j'ai découvert en lisant La Mort de Brune. Ce n'est pas un livre très facile d'accès, c'est très compact - ramassé, mais il y a réellement quelque chose. Pas d'histoire suivie, mais des tranches de vie, symboles du passé, que le narrateur évoque au fur et à mesure. Se faisant, il dessine à petits traits la vie de sa petite ville, les figures qu'il y rencontre.

Indirectement, le livre traite du rapport à l'art (avec beaucoup de figures d'artistes ratés, d'artistes malheureux) et, surtout, du rapport au temps - et vous imaginez bien que ça me parle. En fait, dans cette ville, les velléités de vie semblent automatiquement écrasées par un passé historique trop présent : Brune est un personnage historique assassiné, que l'on retrouve partout dans la ville. Ainsi, sa mort est à la fois l'épisode marquant de l'histoire locale, qu'on ressasse tout le temps ...

Et le moment où le narrateur réussit enfin à se détacher de l'Histoire qui pèse sur lui, pour vivre sa propre vie. Un très beau livre. Il faut s'y accrocher, mais j'ai trouvé, subjectivement, que ça valait le coup. Very Happy


Et dans le genre "truc qui me fait envie", j'ai hâte d'aller voir au cinéma The Artist (vous savez ? Ce film d'aujourd'hui, muet et en noir et blanc, qui a valu à Dujardin une récompense à Cannes). Je ne peux y aller ce week-end, malheureusement, mais ça me démange ... ! Quelqu'un a pu le voir, déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Cyrille Carpentier
Exercice de piété à l'usage des Écoles
avatar

Messages : 89

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Jeu 13 Oct - 10:05

Moi je suis allée le voir The Artist. Et je n'ai pas été déçue :) . C'est une belle histoire de déchéance qui nous est racontée, accompagnée par des musiques qui collent bien et qui est un hommage aux films d'époque (le jeu des films dans les films). Le seul Bémol à mon goût: la fin...mais je n'en dirais pas plus Wink

Dujardin est bon dans le rôle: il a naturellement tendance à avoir un visage expressif et était donc tout indiqué pour un rôle muet. Il mérite largement sa palme. Bérénice Bejo est aussi très bonne dans le rôle de Peppy...Et un petit coup de coeur au chien...enfin bref...un beau film.

Désolée pour la critique déconstruite mais il se fait tard ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Jeu 13 Oct - 22:01

En tout cas tu me donne envie Cyrille avec ta critique.

Je dois dire que la pléthore de films présenté en 3D immersif me soûle (désolé du mot). Non pas qu'il n'y ait pas de bons films d'animations en 3D (nombre des Pixars font parti de mes coups de coeur), mais c'est surtout cette mode pour l'immersion dans la 3D qui me tape sur les nerfs. Alors qu'on peut mener un très bon film d'animation en 2D à l'ancienne.

Enfin je m'égare. xD

Je note aussi ton ouvrage Pierrot, il m'a l'air intéressant (et j'aime me donner des défis avec des ouvrages difficiles d'accès).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Jane McCillian
Âme de Lillian Russell
avatar

Messages : 108

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Ven 14 Oct - 4:59

Oui, j'ai une envie folle d'aller voir The Artist. En attendant je prévois d'aller prochainement voir Drive, avec Ryan Gosling et Restless, de Gus Van Sant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pamina


Messages : 207

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Sam 15 Oct - 5:33

C'est très... Inattendu de ma part, mais je me rend compte que le prochain film en 3D, Tintin et le secret de la Licorne, a l'air bien meilleur que ce à quoi on pourrait initialement s'attendre... Je crois que je vais devoir tenter d'aller le voir ! Very Happy

Sinon, petite parenthèse littérature fantastique.fantasy : en ce moment, je lis Les Scarifiés de China Miéville, auteur dont j'ai entendu beaucoup de bien mais sur lequel je ne me suis pas encore penché... Et, bon sang, c'est génial. Je ne peux pas en dire beaucoup plus pour le moment, n'étant pas allé très loin, mais si vous aimez le fantastique....
J'ai commencé aussi Arradia de Tanith Lee, mais je l'ai oublié chez l'ami à qui je devais le piquer, alors je suis frustrée x) ça semblait très intéressant aussi. Par contre, je n'arrive pas à poursuivre La Horde du Contrevent de Damasio, que mon beau-père m'a de toute façon piqué... beaucoup de frustration,, n'est-il pas ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Ven 21 Oct - 6:00

Bah bizarrement, je dois avouer que Tintin, ça me tente aussi ... xD En fait, pour tout dire, Tintin, BDs comme dessins animés, c'est une part importante de mon enfance, et c'est teinté de toute une espèce de symbolisme qui fait que ça m'est cher. Et du coup, mine de rien, je suis intriguée (même si j'aimerais si possible éviter la 3D qui me fatigue les yeux ...).

Pas trop de nouveautés culturelles de mon côté, sinon, vu que j'ai le nez plongé dans mes recherches sur Jean de Tinan ... Ceci dit, j'ai repéré un livre contemporain (encore ! Je me fais corrompre !) qui m'intrigue beaucoup : c'est La Blessure et la soif de Florence Plazenet. Cela raconte les destinées croisées de deux hommes du XVIIe : un français fuyant la Fronde, un chinois lors de l'effondrement de la dynastie des Ming (si je me souviens bien). Tous deux ont aimé passionnément une femme, également. Ils vont essayer de trouver un absolu dans la méditation. Quand le français, de la Tour, revient en France, après une dizaine d'années d'absence, la femme qu'il a aimée cherche à le retrouver. On m'a lu la scène des retrouvailles aujourd'hui et je dois avouer que j'ai envie d'en connaître plus. La langue est soignée, à la fois très pure, dans un style rappelant le XVIIe, et à la fois dynamique et moderne (avec des phrases plus courtes, plus hachées). Bref, faut qu'on me le prête, maintenant Very Happy !


_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Mar 1 Nov - 6:40

Et bien je suis allé voir le film Tintin et le secret de la Licorne. Niveau graphique, chapeau aux deux réalisateurs. On reconnait les personnages au premier coup d'oeil, et malgré le fait que c'est de la 3D ils ont de la vie, les détails sont incroyables.

Niveau histoire... Et bien oui ça ne suit pas fidèlement à la case près la bande dessinée (la rencontre Haddock/Tintin devant avoir lieu dans le Crabe aux pinces d'Or par exemple, la Castafiore n'étant pas censé apparaitre). Mais bon je pardonne parce que toute transposition demande réécriture, et qui dit réécriture dit prendre certaines libertés. Puis les personnages sont respectés, et je trouve que c'est le principal. On retrouve de nombreuses scènes de la BD (la rencontre sur le bateau, l'avion qui se crashe dans le désert, Moulinsart...)

Donc globalement un bon film qui respecte l'univers et les personnages (Haddock est très bien réussi ♥). D'ailleurs si vous allez le voir, je vous conseille d'observer un peu les décors. Les réalisateurs ont glissés des détails rappelant les autres albums de Tintin (et je trouve que ça rajoute du charme à l'ensemble). Oh et dès le début, il y a un beau hommage à Hergé ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Harold Chambard
Bonne nouvelle
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Ven 4 Nov - 11:31

J'attendais un peu les critiques diverses avant d'aller voir Tintin, la tienne m'en donne bien envie, Eugénie... Reste à convaincre une ou deux de mes amies sceptiques, ce qui est une autre affaire !
Pour ma part, mon coup de coeur de la soirée est, une fois n'est pas coutume, une saga mp3 qui sort tout à fait de la norme (je ne sais pas si vous êtes familier du genre, je suis très peu au fait pour ma part) : Poésidôme, l'histoire d'un scientifique perdu, seul dans son sous-marin, sans contact avec la surface, qui évoque sa situation avec mélancolie et poésie... A écouter dans un moment de vague à l'âme, avec quelques heures de solitude ennuyée comme préalable indispensable... Voici le lien vers le premier épisode, pour les suivants, il suffit de cliquer sur "suivant" (comme c'est logique) : http://www.audiodramax.com/tag/poseidome/page/2
Je précise que c'est un peu lent à commencer, ça peut paraître ennuyeux si on n'est pas dans l'état d'esprit adéquat...


Dernière édition par Harold Chambard le Ven 4 Nov - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Ven 4 Nov - 11:55


C'est original comme suggestion, Harold ! Merci pour ce lien ! J'irai écouter dans un instant de désœuvrement, cela m'intrigue.

Par contre, j'avoue pour ma part avoir été assez déçue par Tintin. Les images sont magnifiques, certaines trouvailles sont intéressantes, mais j'ai trouvé au contraire que cela trahissait l'esprit de la BD (que j'aime beaucoup, il est vrai) en rajoutant beaucoup de schémas typiques, de surenchère un peu trop hollywoodienne. Genre faire d'un personnage complètement secondaire le descendant de Rackam le rouge, ça me semblait peu pertinent. Il est vrai qu'à la base, les épisodes de Tintin ne sont pas vraisemblables, mais j'ai justement trouvé qu'en en rajoutant des louches et des louches, ça devenait absurde. Dommage, parce que j'ai adoré certains passages : le début en Europe et toute la partie sur le Karaboudjan m'avaient conquise. x)



Et pour continuer sur une note plus positive, mon coup de cœur du moment, c'est le ballet La Source de Jean-Guillaume Bart. Il s'agit d'une recréation de l'Opéra de Paris à partir de l'argument d'un ballet qui eut beaucoup de succès dans les années 1860. L'histoire, bien que dépouillée, fait encore très "orientalisme XIXe". Voyez plutôt : c'est l'histoire de Djémil, chasseur dans les steppes, qui rencontre Nouredda, jeune cosaque promise au Khan. Pour lui plaire, il détache une fleur poussée en haut d'un rocher, mais soulève son voile et est laissé pour mort pour avoir causé cet affront. Mais l'esprit de la source, mû par cette fleur, vient le sauver. Aidé des forces de la nature, il parvient à se venger et à se sauver avec Nouredda. Mais celle-ci, sous l'influence de la magie du lieu, tombe endormie. Pendant ce temps, l'esprit de la source s'éprend de Djémil ... Celui-ci, sans écouter ses sentiments, lui demande de se sacrifier pour sauver sa bien-aimée, ce que la Source fait, après une dernière danse, dénuée d'espoir, avec celui qu'elle a voulu suivre.

Bon, techniquement, il n'y a évidemment rien à dire (c'est l'Opéra de Paris, après tout :p). J'ai beaucoup aimé les interprètes de Nourreda (Isabelle Ciaravola), de La Source (Ludmila Pagliero) et de Zaël, elfe bondissant accompagnant la source (Mathias Heymann). Le danseur qui interprétait Djémil m'a moins convaincue, semblant un peu dépassé par la chorégraphie. Celle-ci était par ailleurs complexe mais bien pensée. Elle contient certains morceaux de bravoure mais est globalement d'un classique très pur, et ce fut particulièrement agréable à regarder. Les costumes, signés Christian Lacroix, étaient très riches en couleur, très beaux - quoiqu'un peu trop pailletés, peut-être. Le décor, signé Eric Ruf, était quant à lui très épuré afin de ne pas faire trop surchargé.

Je note d'ailleurs que sur la feuille de distribution, il était question d'une éventuelle diffusion télévisée, mais de là à savoir quand ... '_'

Et pour donner une petite idée (très petite), de petits extraits vidéos.

Je précise que ce ne sont pas les interprètes que j'ai vus, et qu'à voir en vrai et en vidéo, ça n'a rien à voir (là c'est tout petit, le son et l'image sont moches et tout xD).

... Et je m'arrête là parce que tout ça commence à être long \ô\ !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Harold Chambard
Bonne nouvelle
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Ven 4 Nov - 12:33

Eh bien, les avis sont contrastés, au moins !^^ En tous les cas, j'ai le temps de réfléchir, je viens de voir que Tintin, comme The Artist, ne passe dans le cinéma art et essai de ma ville qu'à partir du 30 novembre...
Quant au ballet, tu me donnes très envie d'y aller voir, j'ai trouvé les vidéos (surtout la première) très sympa, ce qui est assez étonnant parce que je n'ai jamais été une grande fan de danse et d'opéra...^^ Le seul truc c'est qu'étant en phase d'économies sérieuses, va falloir que je voie si ça le fait ou pas niveau budget... Mais merci pour ce conseil, en tout cas ! x)
Sinon, juste histoire d'apporter quelque chose de neuf dans ce poste, une de mes lectures récentes en clin d'oeil à tous les parisiens : la Sociologie de Paris des Pinçon et Pinçon-Charlot en collection Repères chez La Découverte, qui est particulièrement intéressante pour ceux qui sont comme moi des produits directement importés de province, et même pour les autres... Ils évoquent d'ailleurs pas mal l'histoire de la ville, de son peuplement et ses multiples évolutions, ce qui est intéressant dans le contexte du forum !^^ Et, pour un bouquin de socio, ça se lit très bien ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Ven 4 Nov - 21:25


En allant sur place, tu peux peut-être dégoter des places pas trop chères, je pense. C'est jusqu'au 12 novembre, au cas où. Après, les ballets en cours seront le Cendrillon de Noureïev (qui transpose l'histoire dans l'Hollywood des années 30) et Onéguine de John Cranko. Les deux me semblent valoir le coup à leur manière. x)
*passionnée de danse, comme on peut le voir*

Et je vais voir si je ne peux pas emprunter à la bibliothèque le bouquin dont tu parles, parce que j'avoue avec un peu de honte ne pas le connaître. Very Happy Après, du peu que j'en ai vu, la socio' m'a l'air assez agréable à lire, mais j'ai peut-être eu un coup de chance ? *a surtout lu du Bernard Lahire qui se lit bien, en fait* Jules, dis-nous ce qu'il en est ! Very Happy

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Pamina


Messages : 207

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Sam 5 Nov - 13:50

Comme je ne suis pas chez moi, et qu'il y a le ballet Coppélia à la télé, j'ai regardé tes extraits avec la musique de Coppélia... et ca allait très bien ensemble *bim*
D'ailleurs, je ne suis pas sûre d'aimer tellement Coppélia. Peut-être que cela aurait été différent si je l'avais vu dès le début ? Mais j'ai quelque chose contre les danses trop bondissantes xD *doit trouver que la danse, cela doit être triste.* Pourtant les moments très chou entre Swanilda et ses danseuses m'ont fait pousser des "aaah". Ce doit être les queues-en-demi-pie-collants-moulants constituant les costumes masculins qui me chagrinent Very Happy
Pour la Source, difficile de s'en faire une idée comme ça ! Aurais-tu cette danse dénuée d'espoir dnt tu parlais ? (histoire de reveiller mon côté Hermance Emo ? x) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pamina


Messages : 207

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Sam 5 Nov - 23:57

Hé bien je révise mon avis (en doublepostant, comme une brute ! Very Happy) Coppélia, c'était vvachement bien. Les costumes, les décors sont admirables, Swanilda est un personnage super attachant, ses danses sont très agréables, ses danseuses adorables. Juste, je n'ai pas trop apprécié la musique, un peu criarde et un peu répétitive (sauf pour une des danses de la fin qui semble russe... *pas calée du tout en danse Very Happy*) donc voila, j'ai parlé bien vite, et je fais mes excuses au ballet Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Sam 3 Déc - 12:16

Alors, depuis les derniers posts, il s'est passé deux choses de bien (et même plus).
De une, on trouve des vidéos dignes de ce nom de La Source sur Youtube :


Et sinon, j'ai commandé et (enfin !) reçu Coppélia, suite à ce qu'en disait Pamina. Et j'ai été particulièrement marquée par ce ballet qui commence tout légèrement, n'a l'air de rien ... Mais, quand on a vu l'ensemble, cela apparaît une grande machination un peu malsaine. Ils ont su renouer avec cette sorte de fatalité qui était dans le conte d'Hoffmann (L'Homme au sable - Der Sandmann, si vous cherchez la référence - je vous le recommande !). Dans tous les cas, ça n'a plus rien à voir avec le ballet assez naïf du XIXe siècle, il a complètement été revu et corrigé ! Et les étoiles sont assez convaincants. Donc si vous avez l'occasion ... x)

Et vous, quel est le livre / CD / DVD du moment ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Cyrille Carpentier
Exercice de piété à l'usage des Écoles
avatar

Messages : 89

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Sam 10 Déc - 11:41

Etant une parfaite ignorante du côté de la danse, je sens que je n'apprécie pas ces vidéos à leur juste valeur, mais en tout cas, c'est vachement gracieux...ouaip!

Pur ma part, je vais un peu tout casser avec une vidéo assez dure et violente mais qui m'a soufflée quand on sait que ce sont des amateurs qui l'ont faite. Il s'agit d'un fan-film de Batman d'une vingtaine de minutes: Ashes to Ashes. Le jeu des acteurs n'est pas forcément parfait mais l'univers graphique directement inspiré de sin city de Franck Miller est vraiment travaillé.

ÉDIT PAR PIERROT : Comme la vidéo est, en effet, très violente, je me permets d'ajouter, même si tu l'as dit : ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR.. Merci !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Dim 11 Déc - 3:23

Je me suis permis de rajouter une précision, parce que je m'attendais pas à trouver une vidéo si violente. Bon, moi, même si je suis vieux-jeu et sensible, je vais survivre, mais je pense qu'il vaut mieux avertir nos jeunes membres (car nous en avons), au cas où (même si je surestime peut-être leur sensibilité, vu les films horrifiques qui sortent de nos jours Very Happy).
Dans tous les cas, c'est vrai que la vidéo est bien faite - même si, comme toi, je reverrais un peu le jeu des acteurs. Razz

De mon côté, j'ai eu un coup de coeur dernièrement pour Eugène Onéguine, roman en vers de Pouchkine*, racontant le parcours et l'histoire chaotique d'un dandy désabusé dans la Russie du début du XIXe. Et je vais voir l'adaptation de cette histoire en ballet (eh oui) à l'Opéra ce soir. Plus de nouvelles bientôt !

* Et pour ceux qui se demandent, ça ne pose pas du tout problème que ce soit en vers, quand c'est bien traduit. J'avais la traduction de Jean-Louis Backès, en Folio, et c'est une langue limpide, très agréable à lire, c'est fluide et pas du tout forcé. En un mot, on lit ça sans problème, les vers ajoutent une beauté de rythme sans enlever la fluidité du propos. :)

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Lun 13 Fév - 13:48

En cette heure tardive, petit coup de coeur pour le premier post de ce sujet, certes vieux, mais qui nous offre la possibilité de voir les recoins les plus secrets de l'Opéra Garnier - secrets d'hier ou d'aujourd'hui. Notez que nos personnages ont été tout à fait concernés par le foyer des danseuses et son espace pour voyeurs ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Ven 17 Fév - 8:16

Quant à moi je dois avouer posséder une culture un peu geekesque qui fait que, lorsqu'en khâgne quand notre professeur de Lettres parle d'Onomastique, mon meilleur exemple s'avère être "Zaphod Beeblebrox". Et comme vous vous demandez tous qui est ce fameux Zaphod Beeblebrox, je ne préfère pas commencer par annoncer son rôle de Président de la Galaxie Impériale ni du fait qu'il soit doté en réalité deux têtes et trois bras (tout sous entendu salace serait tiré de votre esprit malsain)... quoique.

Tout ça pour vous parler d'un film et d'un livre qui me font immensément rire de part leur simplicité et leur caractère largement décalé. Même si j'avoue qu'un forum centré sur le XIXème siècle n'est pas le meilleur endroit pour parler de combat à la serviette de bain, je vous conseille tout de même d'ouvrir vos chakras et de vous laisser porter par cet univers complètement loufoque dont la Bande annonce donne un avant goût plutôt... révélateur xD.

Le Guide du Voyageur Galactique (et oui c'est bien ce titre que je n'ai toujours pas réussi à placer

Ecrit par Douglas Adams, il n'est malheureusement pas très bien traduit et on trouve dans le texte quelques lourdeurs et calques sur l'anglais qui empêcher de savourer toutes les situations. Mais c'est tout de même à siroter avec un bon gargle blaster pan-galactique


Dernière édition par Odile Lambert le Sam 18 Fév - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cyrille Carpentier
Exercice de piété à l'usage des Écoles
avatar

Messages : 89

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Sam 18 Fév - 0:16

Effectivement, c'est un livre agréable à lire. Et le film est tout aussi déjanté au passage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Jeu 29 Mar - 1:08

Dix ans plus tard : je me souviens avoir eu un excellent souvenir du film, faudrait que je le revoie !

Et je remonte ce topic pour vous parler d'un petit recueil de nouvelles que j'ai emprunté à la bibliothèque hier ... Et que j'ai déjà fini. Le recueil est court mais ma nuit en a été écourtée. Il s'agit des Morts bizarres de Jean Richepin. Je l'avais pris comme ça, pour une petite lecture de détente, et je me suis retrouvée avec des nouvelles très prenantes. Leur point commun est, vous l'aurez deviné, qu'elles portent toutes sur des morts insolites ou inattendues, que ce soient celles du héros ou des personnages venant à croiser son chemin. Pas mal d'humour noir, de cynisme, une peinture sans concession de la société qui écrase toujours les plus démunis (ainsi Pierre Lurier, qui apprend à faire des ferrets pour cordons de souliers en prison, mais ne peut exercer une occupation si spécialisée dans la petite ville où il est assigné à résidence et se trouve donc condamné à la misère, à moins de perpétrer un nouveau crime ... ). Ma nouvelle préférée aura été celle qui conte l'épopée dérisoire du pauvre Oscar Lapissote [sic], écrivain sans aucun talent qui parvient en revanche à commettre le crime parfait ... Et regrette que son vrai talent ne soit pas apprécié à sa juste valeur (je ne vous révèle pas les rebondissements que cela amène, mais ils sont truculents). En revanche, il semblerait que mon édition ait revu l'ordre des textes et en ai supprimé au moins deux qui, selon l'éditeur, lui "ont paru altérer la force du recueil", "par leur longueur et leur rythme". J'avoue que j'aurais préféré en décider par moi-même ... Si sur 12 nouvelles, deux m'ont semblé un peu longuettes, je n'en apprécierais pas moins le recueil ... Question de pages, j'imagine ... Mais je râle quand même !

Enfin, pour ne pas vous pousser indûment à la consommation et surtout parce que ce recueil (paru aux éditions de L'Arbre vengeur) est un peu cher et peut-être difficile à trouver, l’œuvre a été numérisée sur Gallica*. Je vous conseille notamment Le Chef-d’œuvre du crime, Constant Guignard, La Paille humide des cachots. Mais elles sont toutes très bien ! Very Happy

* Oui, c'est peu pratique comme ça, faut le télécharger pour gagner un peu en confort de lecture. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Jean de Fréneuse
J'ai bu le lait divin que versent les nuits blanches
avatar

Messages : 305

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Dim 1 Avr - 3:43

Double-post mais c'est pour vous lier un extrait vidéo du ballet que j'ai vu hier soir et qui m'a bouleversée. Ça, c'est du contemporain comme j'aime !

Mats Ek - Appartement : La Télévision (Ballet de l'Opéra de Paris ; 2005 ; Interprète : José Martinez)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Dim 8 Avr - 10:14

Jamais je n’aurais pensé cette pièce de théâtre avait une telle vertu. La semaine dernière au théâtre de La Colline, j'ai vu "Se trouver". J'ai juste adoré, car je suis tombée amoureuse des mots de Pirandello.

Depuis, j'ai son recueil de nouvelles et là, je peux vraiment affirmer que j'ai enfin trouvé l'auteur que j'aime le plus au monde. Je ne suis probablement pas objective étant sur un petit nuage, porté constamment par son univers, alors une unique chose :

Si vous avez l'occasion de lire une de ses oeuvres, faites-le. Je vous le recommande.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Jeu 12 Avr - 23:06

C'est juste jouissif quand on tombe sur "son auteur" (du moment) : je connais très bien ce sentiment, que j'ai éprouvé en découvrant l'auteur sur lequel je travaille en Master aujourd'hui et je suis heureuse de voir que tu le ressens à ton tour ! De mon côté, j'ai chez mes parents le fameux Six personnages en quête d'auteur que je n'ai pas encore lu, je m'y attèlerai sans doute pendant ces vacances, du coup. Quel est le titre du recueil de nouvelles, sinon ? :)

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   Ven 13 Avr - 8:26

Ta réponse me touche, donc je ne peux que faire : *gros bisous*. Embarassed

Nouvelle complètes - Luigi Pirandello - Editions Gallimard (le prix tourne autour des 30 euros). C'est un livre qu'on devrait tous avoir dans son sac, au vu du poids, cela peut servir de massue en cas de vol (à quelques grammes près).

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Conversations de boudoir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Conversations de boudoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Coulisses (hors RP) :: Tenez Salon !-