AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Charles Louise Bellay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Charles Louise Bellay   Dim 17 Nov - 7:31

Carton d'invitation


Registre des habitants de Paris

Nom & Prénoms : Charles Louise Bellay.
Âge & Date de naissance : 24 ans, 09/mai/1873.
Origine sociale : Haute-bourgeoisie.
Métier, occupation : Poète symboliste, vivant sur les fonds de ses chers parents.
Ambitions : La reconnaissance au-delà de sa mort. Il faut avouer que c'est un peu se monter le bourrichon. Enfin, Charles à besoins d'être gratifié pour se sentir exister. Loin de se croire génie, il est plutôt celui qui se croit le pire des poètes du monde. Encore un artiste torturé ! C'est plutôt son profond manque de confiance en-soi qui l'amène à chercher les compliments.
Milieu fréquenté : Cénacle de la Forestière.
Réputation : La nouvelle mascotte, celle que l'on vante pour ses qualités littéraires tellement formidables !!! Bien entendu la mode ne reste pas longtemps et il faudra à Charles tout son charisme pour garder la cote dans les cercles littéraires et dans les salons. C'est aussi le chouchou de ces Dames mais malheureusement pour elles, il n'est pas de ce bord.... ce qui pourrait bien ternir sa réputation si on l'apprenait.

Tout esprit profond s'avance masqué
Description physique et psychologique


Physique /
Un jeune charmant, habillé avec très bon goût. Un sourire en lèvre permanent et des yeux noisettes pétillants d'un feu plein de vie ou aussi vide que le fin fond de l'univers. Des cheveux auburn aux reflets roux. Voilà se que l'on voit de Charles. C'est un homme grand et fin. Certes il arbore souvent une mine blafarde du fait de ses longues triturations cérébrales dans le noir de sa chambre. Une moustache et une barbichette à la mode.  


Psychologie /
       Je pense qu'avant toutes choses, il serait bon de replacer Charles dans son contexte. Quelque peu particulier il faut l'avouer. Mr Arthur Bellay vit tranquillement son quotidien de directeur d'une des plus grandes fabriques de tissus de Normandie. Fabrique qui prospère de génération en génération et qui a eu tout le temps pour prendre en importance et en capital. D'ailleurs Mr Bellay a le choix pour sa descendance car il est le père de cinq beaux et forts garçonnets. Seule tache au tableau : Sa femme; Marie Bellay. Oh ! Loin d'être volage, c'est l'exemple de la vertu, c'est aussi une mère formidable, un bonne cuisinière quand elle décide de le faire à la place des serviteurs. Et une parfaite maîtresse de maison. Non, là n'est pas le problème. En vérité Mme Bellay est sujette à de lourdes crises de dépressions et de mélancolie. Son cher mari qui n'aimerai pas la voir commettre l'irréparable ne trouva rien de mieux pour lui changer les idées, que de la mettre enceinte de son sixième enfant. Finalement l'idée se révéla réellement efficace. Mme Bellay retrouva sa vivacité d'antan et se passionna pour le bambin à venir. "Ce sera une fille !" disait-elle à longueur de journée. Elle se voyait déjà lui donnant une éducation digne à son rang et la marier à un homme qui la rendra heureuse. 3 mois plus tard elle avait acheté sa garde-robe. Au bout de 8 mois elle avait engagé la meilleure gouvernante pour jeune fille. Enfin, son avenir était préparé.

       Malheureusement, à terme, lorsque la sage-femme sortit le bébé du ventre de sa mère... Oh rage, Oh désespoir, elle eut ces mots "Eh bien Madame, c'est un fort beau garçon qu'vous avez là !"
La fatalité était derrière Marie Bellay. Son premier réflexe fut de renier l'enfant, ça ne pouvait pas venir d'elle. Elle attendait une fille et non un unième garçon. Elle voulait un être gracieux et pas ... ça. Nous ne pouvons pas savoir exactement se qu'il se passa dans la tête de cette pauvre femme, mais le fait est que le lendemain elle décida nonobstant que ce garçon sera une fille ! Son premier nom Charles décidé par Mr Bellay et le deuxième Louise décidé par Mme. Mr Bellay n'osait pas contredire sa femme, tout se qui pouvait la rendre heureuse il l'accepterai.

       Ainsi Charles Louise Bellay vécu comme une fille et ce jusqu'à l'âge de 10 ans.
C'est seulement à cet âge que l'on décida de lui donner une éducation d'homme. Afin qu'il est un avenir respectable. Mais le mal était fait, bien que Charles s'accommoda de son rôle de garçon, il restait tout de même Louise. Sa mère d'ailleurs ne l'appelait que par ce prénom. Mais peu à peu, il voulut ressembler à son père, qu'il soit fier de lui.

       Charles versus Louise... il faut avouer que pour un adolescent il est difficile de faire face à cette situation. Fille ou garçon ? Fallait-il suivre l'affection profonde qu'il portait à sa mère, ou la déférence pour son père ? Il ne pouvait pas prétendre ne pas être complétement chamboulé. Mais le fait est que l'éducation à la dure de son père l'amena à se considérer d'abord comme un garçon. Son identité de petite fille, il le gardait pour ses heures passé avec sa mère. D'ailleurs il ne se considérait pas comme une femme. Pour l'adolescent qu'il était, son identité féminine faisait partie de son enfance et continuer à porter des robes à l'âge de 16 ans ne lui passait pas à l'esprit. Bien sur si son paternel ne lui avait pas imposé une éducation très rude, il n'aurait jamais pensé de cette manière. Son père lui disait: ''mettre une robe et prendre des manières de l'autre sexe, c'est mal. Notre saint père t'a fait homme, il faut que tu en sois digne''. Charles croyait en Dieu, il ne voulait pas le fâcher et son père par la même occasion. Il oublia complétement son côté féminin pour s'attacher à une éducation militaire à l'âge de 18 ans. Le service le changea complétement.

A sa dernière année de service, il était fier d'être devenu se que son père voulait. Enfin il en était digne. Mais c'est en cette cinquième année militaire qu'il rencontra Abélard. Ce jeune homme, de deux années plus jeune que lui appartenait lui aussi à la haute-noblesse et venait de changer de caserne pour celle de Charles. Ce que l'on peut appeler le coup de foudre se passa entre les deux jeunes gens. Il n'eut pas le temps de savoir se que pourrait penser son père de cette situation. Ils se rapprochèrent timidement l'un de l'autre sachant qu'ils jouaient à un jeu très dangereux, pouvant êtres surpris. A part de nombreuses lettres enflammées passées sous les dessous de tables à la cantine et un baiser furtif dans le cabanons de rangement rien ne se passa entre eux.
Par ailleurs il découvre la poésie avec les livres que lui donne sa mère pendant ses permissions. Et se plaît à en écrire. Ses préférés sont ceux de Rimbaud, Verlaine et Mallarmé. Sa mère l'encourage à continuer sur cette voie, en parlant comme un ''grand talent''.

Les cinq années terminées pour Abélard et Charles ils pouvaient enfin vivre leur idylle plus ''librement''. Bien entendu les parents respectifs n'en savent absolument rien.


Charles par son passé, n'a aucune confiance en lui, il a besoins d'une tierce personne pour prendre les décisions à sa place (souvent Abélard ou ses parents).
C'est grand sentimentale et romantique, il apprécie les romans d'amour, mais aussi des romans plus sérieux. Bien qu'il préfère écrire. D'ailleurs c'est son passe-temps principal, il passe des journées et des nuits entière enfermé dans sa chambre à écrire et réécrire des vers libres. Trouvant sans cesse quelques défauts. Bien qu'il n'aime pas l'avouer, il est conscient qu'il a du talent... enfin il le croit quand il termine son poèmes, mais une heure plus tard il se trouve totalement médiocre. C'est aussi un homme plein de charme qui possède un fort charisme. Les gens se laisse aller avec lui et déverse tout leurs problèmes. Il donne envie de lui faire confiance. Et d'ailleurs il le mérite, jamais il ne trahirait sa parole et ses amis.

Seules les pensées que l'on a en marchant valent quelque chose
Test RP


Mon Abel

Je t'écris du train qui m'amène pour Paris. Cela doit te surprendre, excuse-moi de ne pas t'avoir prévenu. Tu sais bien que les adieux me brisent le cœur. Seulement, l'appel de la Capitale était trop fort, la campagne Normande m'oppressait. Je ressens fortement le besoin de me noyer dans la foule Parisienne, m'ajouter à la cohorte des anonymes qui tentent leur futur dans cette ville qui mange tout cru ses passants. C'est aussi le seul moyen pour moi de me faire une place dans le cercle des artistes. L'Histoire dira si Charles Bellay connaîtra le même destin que nombre de pauvres bougres ont connus. Je ne veux pas tomber dans l'inconnu !
J'espère y découvrir l'inspiration, je n'en doute pas. Là bas il y a tellement d'endroits où poser son regard, des montagnes de récits à inventer aux coins des escaliers de Montmartre. Je veux voir la beauté des tragédiennes et la frivolité des danseuses de cabaret. Retranscrire la chaleur du ventre de Paris comme les douces étreintes des femmes de rue. Ne t'inquiète pas, tu sais très bien que je ne porte sur ces tableaux que le regard d'un pauvre artiste, seul se pose sur toi les yeux flambant du désir....
Tu me manques déjà, je veux te voir le plus vite possible après mon installation. Je te laisse, et t'écrirai une nouvelle lettre pour te faire parvenir ma nouvelle adresse et te conter dans les plus larges détails mon entrée dans cette prestigieuse société.  
Souhaite moi bonne chance.
Avec tout mon amour,
Ton malheureux Charles.

Theatrum mundi

Pseudonyme : Charles
Âge : 17 ans dans une semaine
D'où nous venez-vous ? Je vagabondais sur internet et je suis tombé par hasard sur votre forum.
Quelque chose à nous dire ? Je suis vraiment contente de découvrir un forum historique sur cette époque et en plus sur le théâtre entre autre ! C'est vraiment génial !
Excusez-moi, je me suis un peu trop étalée dans l'histoire de Charles alors qu'elle n'était pas demandée. J'avais peut être besoins de l'écrire pour être au clair avec le personnage. De toute manière, dites-moi s'il y a un problème !


Dernière édition par Charles Bellay le Jeu 12 Déc - 6:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Charles Louise Bellay   Ven 22 Nov - 11:02

Alors, il me reste mon test RP à faire. Mais si c'est possible, j'aimerai un avis de votre part sur la première partie. Afin de savoir si l'histoire et le personnage se tiennent. Dans le cas contraire je pourrais directement réparer les défauts et commencerai le test sur de bonne bases...
Voilà, voilà. Merci pour votre lecture. Et bonne soirée !


Dernière édition par Charles Bellay le Jeu 12 Déc - 6:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Charles Louise Bellay   Lun 25 Nov - 21:57

Bonjour Charles, et bienvenue parmi nous ! Very Happy
Désolé pour le petit délai de lecture : je n'ai pas eu l'occasion de passer beaucoup ce week-end, et du coup le message n'était pas indiqué comme "nouveau", j'ai donc zappé ! C'est une histoire très particulière que celle de Charles Louise, mais il y a toujours des étrangetés et des exceptions. Globalement, je trouve que ça se tient bien dans le contexte, c'est même assez fidèle à certaines histoires d'époque. Tu peux donc entamer le test RP sans crainte. Bonne chance et courage dans ta rédaction ♥️

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Charles Louise Bellay   Mar 26 Nov - 0:25

Génial, merci beaucoup pour votre réponse !
Je comprend on a tous une vie à côté, c'est normal ^^
Je vais pouvoir continuer mon test Rp tranquillement, car c'est vrai que l'histoire n'est pas banale... mais réaliste puisque certaines mères ont réellement fait passer leur garçon pour une fille durant leur enfance. Enfin, encore merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Charles Louise Bellay   Dim 8 Déc - 22:57

Voilà, c'est terminé !
J'espère que tout est en ordre, et excusez-moi pour le temps qu'il ma fallut j'ai eu quelques problèmes de connexion internet.

Hop hop.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Charles Louise Bellay   Lun 9 Déc - 5:06

Ça arrive, Charles, pas de problème ! C'est avec plaisir que je te valide. En espérant que tu passeras du bon temps avec nous :) !

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Charles Louise Bellay   Lun 9 Déc - 6:22

Ah merci merciiii Very Happy
J'ai vraiment hâte de commencer !
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Charles Louise Bellay   

Revenir en haut Aller en bas
 

Charles Louise Bellay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: En scène ! (hors RP) :: Les Acteurs de bonne foi :: Spectacle vivant-