AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Andrea Brissec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Andrea Brissec

avatar

Messages : 4

MessageSujet: Andrea Brissec    Sam 14 Sep - 23:57

Carton d'invitation


Registre des habitants de Paris

Nom & Prénoms : Brissec André de naissance. Le jeune homme aime cependant signer ses œuvres "Andrea" afin de germaniser son prénom et ainsi se rapprocher des peintres flamands et italiens qu'il admire. Egalement dit «Andrea le Magot » suite à une baignade non désirée.
Âge & Date de naissance : Né le 11 Décembre 1876, 21 ans cette année.
Origine sociale : Issu de la petite bourgeoisie malouine. Arrivé sans le sou dans la capitale. On ne sait pas ce qui l'a poussé à quitter sa Bretagne natale.
Métier, occupation : Artiste sans talent. Andrea vend des vues de Paris sur les quais de la Seine. Sa palette de couleur et son carnet de croquis sous le bras, il erre dans les rues, en quête d'inspiration. Parfois il abandonne sa peinture et prend la plume pour satisfaire un public imaginaire.
Ambitions : Le Magot se laisse vivre, va où le vent (et son ventre) le porte.
Milieu fréquenté : Il chemine dans les milieux hostiles et sales. La bourgeoisie ? Ce n'est plus pour lui. Dorénavant, il s'imprègne de la puanteur des tanneries et des halles où il aime flâner à sa guise. Mais Dame La Fortune revient toujours.
Réputation : Ne se fait remarquer que lorsqu'il le désire

Tout esprit profond s'avance masqué
Description physique et psychologique

Le temps était encore tiède dans la capitale, malgré l'Automne qui s'annonçait. Deux jeunes filles de bonne famille se promenaient avec leur gouvernante quand soudain, un jeune homme attira le regard de l'une d'elle. Toute excitée, elle se mit à chuchoter à son amie derrière son éventail, pour que la gouvernante ne puisse pas l'entendre :
" - Vois comme il est beau !
- Qui donc ?
- Le garçon là-bas, sous l'arbre. Ouvre les yeux Anna ! 
- Cécile, ressaisis toi ! Il a l'air misérable...
- Ses vêtements sont usés mais regarde à sa boutonnière ! Cette tache de blanc, comme elle est éclatante! Qu'est-ce que c'est ?
- On dirait un œillet je crois
- Oui c'est tout à fait ça ! Un œillet ! Comme c'est original."
Cécile se mit à pouffer sous le regard consterné de son amie.

Sous l'arbre, André Brissec, car c'était lui, s'était à peine rendu compte du manège qui se tramait entre les deux demoiselles, désormais arrêtées le long de l'allée. Le jeune homme fumait sa pipe, lançant un regard vague sur le monde qui l'entourait. Ses cheveux d'un brun d'ébène tombaient devant ses yeux d'un gris pâle, le forçant à cligner des yeux plus que nécessaire pour bien y voir. Il devrait bientôt se rendre chez le barbier. Malgré ses vêtements usés, Andrea n'avait pas l'air miteux des gens des rues. Son costume était propre et bien ajusté. En effet, Le Magot mettait un point d'honneur à ne pas se salir, malgré ses allées et venues incessantes dans les venelles de la ville. Ce jour là et comme tous les autres jours d'ailleurs, il portait une chemise blanche et un pantalon de laine bleu. La clémence du temps de Septembre lui permettait de ne pas mettre sa veste sur son gilet. Un foulard de soie bleu défraîchi acheté à un chiffonnier la veille, complétait sa tenue. Moins grand que la moyenne, le corps creusé par la faim, un certain charme se dégageait tout de même de sa personne. Celui-ci certainement induit par l’œillet blanc qu'il portait à la boutonnière, comme l'avait fait remarquer Cécile à sa compagne. 
Cinq heure sonnait au loin quand Andrea quitta son poste d'observation. A peine levé, la faim lui saisit le ventre. Un rapide coup d’œil dans la poche de son gilet lui fit comprendre que le repas serait frugale. Tant pis, pour Le Magot Dame la Fortune revenait toujours et ce soir, elle se trouvait du côté des Halles. Dans un soupir, Andrea passa la main sur son pantalon afin d’ôter les feuilles mortes qui s'y étaient accrochées. Il jeta sa veste sur son épaule et quitta son coin d'ombre paisible pour les rues grouillant de monde de ce Paris fin de siècle. La pipe en bouche et l’œillet à la boutonnière. 


Seules les pensées que l'on a en marchant valent quelque chose
Test RP

Extrait du carnet de notes d'André Brissec, le 15 Septembre 1897 :

«  « Coquelicot fané jamais ne refleurit ».
Cela fait 3 jours que la capitale m'a recueilli. Pas à bras ouverts non. Mais cela ne m'importe pas.
Mesdames et messieurs, je me présente : Andrea Brissec, peintre libre et écrivain à ses heures. Je vis du peu que l'on me donne, ma pipe et la fleur à ma boutonnière sont mes seules richesses. On me surnomme « Le Magot » suite à une histoire... Cocasse dirons nous. Cela vous intéresse ? Grand bien vous fasse, l'anecdote va vous régaler.

Nous sommes en Septembre 1897, le jeune Brissec se lance dans la vie et ma foi, s'y empêtre pieds et mains dès ses premières foulées. A Paris il fait lourd, le ciel est orageux et des éclairs de chaleur fissurent le ciel. Les braves gens sont chez eux et maudissent la chaleur du jour qui s'éternise. Il est bientôt onze heure. En chemise, la pipe en bouche, un coquelicot défraîchi sur la poitrine, je me dirige vers le premier tripot venu. La soif me taraude la gorge, si bien que je ne vois pas cette fontaine qui me tend les bras, cachée dans la pénombre de la rue. J'entre dans le bistrot, boit plus que de mesure. Bien entendu, les relations se font vite lorsque l'on abuse de la bouteille. Je rencontre deux comparses aussi ivres que moi, et leur offre leurs consommations. Quel bon cœur ! Une fois sorti du tripot, mes poches sont vides. Voila que je n'ai pas même un sou pour ma fleur du lendemain ! Comme ma chemise paraîtra fade et défraîchie sans cette note de couleur. A cet instant, un éclair brise le ciel, illuminant toute la rue. Je la vois ! La belle fontaine, source de ma richesse du lendemain ! Il est bien connu que les petites gens jettent des pièces de monnaie dans les eaux pour qu'elles exaucent leurs souhaits ! Je m'élance vers le bassin, titube à cause de l'absinthe, m'empêtre les pieds dans mon pantalon de laine moite. La fontaine se rapproche dangereusement et, incapable de me rattraper au bord, je plonge la tête la première dans l'eau tiède et sale. Quand on me tire du bassin, les rires fusent. Mes deux camarades de boisson sont à mes côtés, et me tapent dans le dos :
« - Le v'la bien mis le pauv' garçon !
- Comme tu dis, ahah ! Ta fortune est bien faite désormais mon gars !
- A chercher l'or, le Bri Sec se change en Magot mouillé.
- Elle est bien bonne celle-là ahah ! Allez Le Magot, debout ! Rend pas l'âme dans la fontaine. Tu serais pas l'premier mais bien l'plus bête. »

Contre un surnom et un bain j'avais désormais le sou. Et ma boutonnière s'ornait dès le levé du soleil d'une rose des plus écarlate. »





Theatrum mundi

Pseudonyme : Le Magot
Âge : 18 ans
D'où nous venez-vous ? De nulle part, je dois l'avouer.
Quelque chose à nous dire ?


Dernière édition par Andrea Brissec le Lun 16 Sep - 4:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Andrea Brissec    Lun 16 Sep - 0:28

Bien le bonjour, Andrea, et rebienvenue parmi nous ! Very Happy

En réalité, je n'ai rien à redire à cette fiche et vais donc la valider avec plaisir ! Le personnage n'est peut-être pas très caractérisé psychologiquement parlant, comme tu le disais par message privé, mais il sera toujours temps de le creuser en jeu, au fur et à mesure. Le contexte, quant à lui, semble parfaitement maîtrisé et c'est ce qui compte le plus !

Te voilà donc validé. Il te reste donc à te créer une feuille de personnage (direction le coin du joueur pour ça) et à te trouver un RP. Si tu éprouves des difficultés à trouver un partenaire, n'hésite pas à faire signe aux maîtres de jeu (moi compris). De même, les débutants en forum RP peuvent avoir un parrain, soit un joueur plus expérimenté qui les aide un peu à leurs débuts. Si tu en ressens le besoin, nous pouvons t'en trouver un ! Enfin, n'hésite surtout pas à venir dans les discussions, à te connecter sur la Chatbox, etc., c'est le meilleur moyen de faire connaissance et de trouver des opportunités de RP. Je suis à ta disposition si tu as des questions !

Bon jeu sur Félix Faure !  

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
 

Andrea Brissec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: En scène ! (hors RP) :: Les Acteurs de bonne foi :: Spectacle vivant-