AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Lun 2 Sep - 5:03

Un peu de savoir-vivre, que diable !


Ah, les règles de savoir-vivre... Ces conventions complexes qui vous empoisonnent la vie depuis que vous êtes tout petits... Vous pensiez naïvement, autrefois, finir par en être débarrassés mais non, elles sont toujours là ! Mais... connaissez-vous vos classiques ou avez-vous besoin d'un petit cours de rattrapage sur les bonnes manières ? Passez ce test pour le savoir !

Le fonctionnement de ce jeu est simple : vous trouverez ci-dessous deux questionnaires, l'un destiné aux femmes, l'autre aux hommes. Vous pouvez choisir celui que vous voulez ou même tenter votre chance sur les deux. La plupart des questions sont à choix multiple, il vous suffira de cocher la réponse de votre choix. Mais certaines d'entre elles vous demanderont une réponse de votre cru. Si vous ne savez pas, pas de problème ! Essayez, surprenez-nous, le but est de tenter sa chance !

Vous trouverez dans le post suivant les formulaires de réponse, qu'il vous suffit d'envoyer à Guignol avant le 13 septembre.

Commençons donc... Et honneur aux dames, évidemment !


~ * ~

Mesdames


1) Vous êtes une jeune fille bien sous tous rapports, prête à marier et plutôt jolie. Vous voilà au bal organisé par votre tante Simone. Vous y retrouvez votre cousin Hugues, que vous ne supportez pas. Personne ne vous a invité à danser pour ce morceau et, en vous regardant avec ses grands yeux de chien battu, il vous propose une valse. Que faire... ?

[ ] Vous mentez et lui dites que vous êtes déjà invitée.

[ ] Vous refusez son invitation et courez danser au bras du jeune et bel André, que vous rêvez secrètement d'épouser.

[ ] Vous prétextez être fatiguée et faites semblant de vous reposer d'ici la danse suivante. Si le cousin est bien élevé, il ne vous la proposera pas.



2) En tant que jeune fille, il est normal et attendu que vous prissiez soin de vous. Vous accordez une grande importance aux parfums que vous portez. Mais d'ailleurs... que portez-vous ?

[ ] Rien ou presque. Une goutte d'eau de Cologne dans votre eau de toilette. Vous ne voudriez pas passer pour une coquette...

[ ] Quelques gouttes d'essence de violette dans les cheveux ou sur le cou. Cela fera tourner la tête du jeune et bel André tout en restant sobre et de bon goût.

[ ] Le dernier parfum de Cacharel ou rien !



3) Vous voilà fiancée à un charmant jeune homme. La bague qu'il vous a offerte brille à votre doigt et vous attendez vos noces avec impatience ! D'ici là, cependant, vous rêveriez d'aller au théâtre avec votre cher et tendre...

[ ] Vous vous en abstenez, tout simplement. Une telle conduite n'est pas digne d'une jeune fille.

[ ] Vous vous permettez cette sortie, avec l'autorisation de votre père. En outre, celui-ci vous accompagne : il serait exclu d'y aller en tête à tête !

[ ] Vous y allez avec votre fiancé uniquement. N'allez-vous pas vous marier bientôt ? Les engagement sont pris et il n'y a plus rien de scandaleux à sortir en sa compagnie.



4) Vous êtes une épouse digne et respectable et heureuse en ménage. Aujourd'hui est un grand jour car votre meilleure amie se marie à son tour. Vous vous faites une joie de l'accompagner pour la cérémonie religieuse... sauf que votre meilleure amie est protestante/israélite/orthodoxe.

[ ] Vous n'y allez pas : vous irez à la cérémonie civile et au vin d'honneur, bien sûr, mais ce serait offensant de profaner son lieu de culte.

[ ] Vous vous rendez à la cérémonie et restez dans le fond sans trop vous faire remarquer.

[ ] Vous vous y rendez et vous conformez aux rites, par politesse : à Rome, on fait comme les romains.



5) Madame, vous voilà au théâtre, confortablement assise dans votre loge. L'entracte arrive bientôt mais voilà qu'une fringale vous tiraille... Que faire ?

[ ] Vous signifiez votre faim avec élégance, en espérant qu'un des hommes de la loge se dérange pour aller vous chercher un petit gâteau.

[ ] Pas besoin de solliciter ces Messieurs outre mesure : vous attendez l'entracte et irez par vous-même. Vous en profiterez pour saluer Gertrude, dans la loge à côté.

[ ] Manger au théâtre ?! Vous n'y pensez pas... Vous prenez votre mal en patience et inspectez la salle avec vos lorgnons pour y repérer quelque ami à saluer.



6) Que recommande-t-on à une jeune fille laide pour corriger ses défauts de physionomie aux yeux d'autrui ?
(A vous de répondre !)

7) Sous quelle condition est-il acceptable de confier sa photographie à un homme ?
(A vous de répondre !)

~ * ~


Messieurs


1) Alors que vous montez tranquillement à votre appartement, vous croisez une inconnue dans l'escalier. Assurément, cette dame n'habite pas l'immeuble ! Que faites-vous ?

[ ] Vous baissez les yeux et la laissez passer : tout bon gentleman sait qu'on n'importune pas une dame à la légère.

[ ] Vous tentez de vous rappeler sa physionomie : cette femme a assurément quelque chose à cacher et vous espérez pouvoir en informer son mari à l'occasion.

[ ] Vous la saluez poliment : on respecte les dames en toutes circonstances, même les inconnues.



2) Vous êtes un jeune homme bien sous tous rapports, et vous songez à vous marier. Vous voilà au bal, et vous y retrouvez votre cousine Hermantrude, que vous aimez d'un amour tendre. Que faites-vous ?

[ ] Vous dansez avec elle toute la nuit, sans la laisser approcher par d'autres cavaliers. Vous l'aimez et vous souhaitez lui prouver votre attachement.

[ ] Vous lui proposez une danse avant de la raccompagner sagement à sa place. Vous danserez ensuite avec Cunégonde, votre cousine moche, pour faire plaisir à votre tante qui vous donne de si belles étrennes.

[ ] Vous demeurez transi d'amour à ses côtés et lui parlez d'oiseaux et d'eau fraîche. La danse, c'est pour les beaux parleurs, vous, vous n'êtes pas comme ça...



3) Vous vous promenez tranquillement dans la rue en fumant un cigare quand un homme très bien habillé vous aborde poliment pour vous demander du feu.

[ ] Vous lui tendez votre briquet et en profitez pour engager la conversation avec lui : ce Monsieur a l'air tout à fait charmant et vous seriez heureux de le compter dans votre cercle.

[ ] Vous lui tendez votre briquet mais partez bien vite, fort offusqué : où se croit-il ?! Ce ne sont pas des manières, de demander du feu à des inconnus comme ça !

[ ] Vous lui refusez ce service : quand on vous demande quelque chose d'inconvenant, il est inconvenant d'y répondre.



4) Question d'importance, Monsieur ! ... Quelle est la couleur de vos chaussettes ?

[ ] Toujours blanche, et d'un blanc irréprochable, grâce aux bons soins de Madame Chalopin.

[ ] Noire ou grise, puisque c'est la mode. Quand la mode changera, vous changerez...

[ ] Soigneusement assortie à votre cravate : c'est à cela qu'on reconnaît les hommes de gout.



5) Votre meilleur ami vous demande de façon pressante une photographie de vous. Comment réagissez-vous ?

[ ] Vous trouvez une telle demande un peu suspecte... Que pourrait donc faire votre meilleur ami avec votre photographie... ? Un peu gêné, vous différez gentiment.

[ ] Vous vous exécutez et faites faire un portrait en petit format que vous envoyez le plus rapidement possible.

[ ] Vous faites réaliser votre portrait en grand format par Nadar, parce que vous le valez bien.


6)Célibataire, vous avez dîné à plusieurs reprises chez une charmante dame. Quel genre de présents devrez-vous lui offrir avant la fin de l'année, pour la remercier de son hospitalité ?
A vous de répondre !


7) Vous rendez personnellement visite à un ami mais celui-ci est absent. Que faites-vous ?
A vous de répondre !

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Lun 2 Sep - 5:07

Questionnaire Mesdames


Code:
<div class="titre2">Mesdames</div>

[b]1) Vous êtes une jeune fille bien sous tous rapports, prête à marier et plutôt jolie. Vous voilà au bal organisé par votre tante Simone. Vous y retrouvez votre cousin Hugues, que vous ne supportez pas. Personne ne vous a invité à danser pour ce morceau et, en vous regardant avec ses grands yeux de chien battu, il vous propose une valse. Que faire... ?[/b]

[ ] Vous mentez et lui dites que vous êtes déjà invitée.

[ ] Vous refusez son invitation et courez danser au bras du jeune et bel André, que vous rêvez secrètement d'épouser.

[ ] Vous prétextez être fatiguée et faites semblant de vous reposer d'ici la danse suivante. Si le cousin est bien élevé, il ne vous la proposera pas.



[b]2) En tant que jeune fille, il est normal et attendu que vous prissiez soin de vous. Vous accordez une grande importance aux parfums que vous portez. Mais d'ailleurs... que portez-vous ?[/b]

[ ] Rien ou presque. Une goutte d'eau de Cologne dans votre eau de toilette. Vous ne voudriez pas passer pour une coquette...

[ ] Quelques gouttes d'essence de violette dans les cheveux ou sur le cou. Cela fera tourner la tête du jeune et bel André tout en restant sobre et de bon goût.

[ ] Le dernier parfum de Cacharel ou rien !



[b]3) Vous voilà fiancée à un charmant jeune homme. La bague qu'il vous a offerte brille à votre doigt et vous attendez vos noces avec impatience ! D'ici là, cependant, vous rêveriez d'aller au théâtre avec votre cher et tendre...[/b]

[ ] Vous vous en abstenez, tout simplement. Une telle conduite n'est pas digne d'une jeune fille.

[ ] Vous vous permettez cette sortie, avec l'autorisation de votre père. En outre, celui-ci vous accompagne : il serait exclu d'y aller en tête à tête !

[ ] Vous y allez avec votre fiancé uniquement. N'allez-vous pas vous marier bientôt ? Les engagement sont pris et il n'y a plus rien de scandaleux à sortir en sa compagnie.



[b]4) Vous êtes une épouse digne et respectable et heureuse en ménage. Aujourd'hui est un grand jour car votre meilleure amie se marie à son tour. Vous vous faites une joie de l'accompagner pour la cérémonie religieuse... sauf que votre meilleure amie est protestante/israélite/orthodoxe. [/b]

[ ] Vous n'y allez pas : vous irez à la cérémonie civile et au vin d'honneur, bien sûr, mais ce serait offensant de profaner son lieu de culte.

[ ] Vous vous rendez à la cérémonie et restez dans le fond sans trop vous faire remarquer.

[ ] Vous vous y rendez et vous conformez aux rites, par politesse : à Rome, on fait comme les romains.



[b]5) Madame, vous voilà au théâtre, confortablement assise dans votre loge. L'entracte arrive bientôt mais voilà qu'une fringale vous tiraille... Que faire ?[/b]

[ ] Vous signifiez votre faim avec élégance, en espérant qu'un des hommes de la loge se dérange pour aller vous chercher un petit gâteau.

[ ] Pas besoin de solliciter ces Messieurs outre mesure : vous attendez l'entracte et irez par vous-même. Vous en profiterez pour saluer Gertrude, dans la loge à côté.

[ ] Manger au théâtre ?! Vous n'y pensez pas... Vous prenez votre mal en patience et inspectez la salle avec vos lorgnons pour y repérer quelque ami à saluer.



[b]6) Que recommande-t-on à une jeune fille laide pour corriger ses défauts de physionomie aux yeux d'autrui ?[/b]
[i](A vous de répondre !)[/i]

[b]7) Sous quelle condition est-il acceptable de confier sa photographie à un homme ?[/b]
[i](A vous de répondre !)[/i]
Questionnaire Messieurs


Code:
<div class="titre2">Messieurs</div>

[b]1) Alors que vous montez tranquillement à votre appartement, vous croisez une inconnue dans l'escalier. Assurément, cette dame n'habite pas l'immeuble ! Que faites-vous ?[/b]

[ ] Vous baissez les yeux et la laissez passer : tout bon gentleman sait qu'on n'importune pas une dame à la légère.

[ ] Vous tentez de vous rappeler sa physionomie : cette femme a assurément quelque chose à cacher et vous espérez pouvoir en informer son mari à l'occasion.

[ ] Vous la saluez poliment : on respecte les dames en toutes circonstances, même les inconnues.



[b]2) Vous êtes un jeune homme bien sous tous rapports, et vous songez à vous marier. Vous voilà au bal, et vous y retrouvez votre cousine Hermantrude, que vous aimez d'un amour tendre. Que faites-vous ?[/b]

[ ] Vous dansez avec elle toute la nuit, sans la laisser approcher par d'autres cavaliers. Vous l'aimez et vous souhaitez lui prouver votre attachement.

[ ] Vous lui proposez une danse avant de la raccompagner sagement à sa place. Vous danserez ensuite avec Cunégonde, votre cousine moche, pour faire plaisir à votre tante qui vous donne de si belles étrennes.

[ ] Vous demeurez transi d'amour à ses côtés et lui parlez d'oiseaux et d'eau fraîche. La danse, c'est pour les beaux parleurs, vous, vous n'êtes pas comme ça...



[b]3) Vous vous promenez tranquillement dans la rue en fumant un cigare quand un homme très bien habillé vous aborde poliment pour vous demander du feu. [/b]

[ ] Vous lui tendez votre briquet et en profitez pour engager la conversation avec lui : ce Monsieur a l'air tout à fait charmant et vous seriez heureux de le compter dans votre cercle.

[ ] Vous lui tendez votre briquet mais partez bien vite, fort offusqué : où se croit-il ?! Ce ne sont pas des manières, de demander du feu à des inconnus comme ça !

[ ] Vous lui refusez ce service : quand on vous demande quelque chose d'inconvenant, il est inconvenant d'y répondre.



[b]4) Question d'importance, Monsieur ! ... Quelle est la couleur de vos chaussettes ?[/b]

[ ] Toujours blanche, et d'un blanc irréprochable, grâce aux bons soins de Madame Chalopin.

[ ] Noire ou grise, puisque c'est la mode. Quand la mode changera, vous changerez...

[ ] Soigneusement assortie à votre cravate : c'est à cela qu'on reconnaît les hommes de gout.



[b]5) Votre meilleur ami vous demande de façon pressante une photographie de vous. Comment réagissez-vous ?[/b]

[ ] Vous trouvez une telle demande un peu suspecte... Que pourrait donc faire votre meilleur ami avec votre photographie... ? Un peu gêné, vous différez gentiment.

[ ] Vous vous exécutez et faites faire un portrait en petit format que vous envoyez le plus rapidement possible.

[ ] Vous faites réaliser votre portrait en grand format par Nadar, parce que vous le valez bien.


[b]6)Célibataire, vous avez dîné à plusieurs reprises chez une charmante dame. Quel genre de présents devrez-vous lui offrir avant la fin de l'année, pour la remercier de son hospitalité ? [/b]
[i]A vous de répondre ! [/i]


[b]7) Vous rendez personnellement visite à un ami mais celui-ci est absent. Que faites-vous ?[/b]
[i]A vous de répondre ! [/i]

Pour rappel : A envoyer à Guignol avant le 13 septembre. Bonne chance ! Le jeu est évidemment à récompenses. Wink

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Sam 7 Sep - 8:24

Testé et envoyé ! J'ai hâte de voir les réponses aux questions libres. *a hésité à mettre n'importe quoi pour rigoler*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Dominique Lebrun
Être homme ? tu le peux. Va-t'en, guêtré de cuir
avatar

Messages : 160

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Dim 8 Sep - 5:50

Envoyé également !
(Et moi aussi je veux bien les réponses aux questions libres... et aux autres aussi d'ailleurs study )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guignol
Méfie-toi des gones que savent faire rien de rien, ils sont capables de tout.
avatar

Messages : 106

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Dim 8 Sep - 20:28

J'ai bien reçu vos 2 formulaires bien remplis. Ce qui fait 3 avec celui de Catharina.

Allez les autres, plus que 4 jours ! Étonnez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Champmézières
Elle court, elle court, la cousette !
avatar

Messages : 355

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Lun 9 Sep - 1:09

Et hop, participé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babylone
Paradoxe de la cité moderne
avatar

Messages : 67

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Lun 9 Sep - 2:36

Fait ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guignol
Méfie-toi des gones que savent faire rien de rien, ils sont capables de tout.
avatar

Messages : 106

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Lun 16 Sep - 0:54

Merci à ceux qui ont envoyé leurs réponses. Pour les retardataires, nous accordons un dernier délai : vous avez jusqu'à ce mercredi pour m'envoyer vos bulletins-réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Ven 20 Sep - 1:36

Et voici les réponses du questionnaire ! Rendez-vous plus bas pour découvrir les résultats et, surtout, les lots surprise gagnés par les participants ! Wink

Mesdames


1) Vous êtes une jeune fille bien sous tous rapports, prête à marier et plutôt jolie. Vous voilà au bal organisé par votre tante Simone. Vous y retrouvez votre cousin Hugues, que vous ne supportez pas. Personne ne vous a invité à danser pour ce morceau et, en vous regardant avec ses grands yeux de chien battu, il vous propose une valse. Que faire... ?

[X] Vous prétextez être fatiguée et faites semblant de vous reposer d'ici la danse suivante. Si le cousin est bien élevé, il ne vous la proposera pas.

En effet, dans Usages du monde : règles du savoir-vivre dans la société moderne (24e édition, 1891), la baronne Staffe écrit :


    « Une femme qui a refusé de danser, sans pouvoir motiver ce refus par les mots traditionnels : "Je vous remercie, mais je suis invitée" (en non engagée), cette femme ne peut plus danser avec un autre homme tout le temps que dure le quadrille ou la valse qu'elle a refusée à celui qui s'est présenté le premier. Et afin de pouvoir accepter la danse suivante, elle a dû répondre à l'invitation précédente, sans sécheresse, en souriant : "Je vous remercie, mais je suis fatiguée et je ne danserai pas cette fois-ci."
    Un homme du monde n'insiste pas, ne dit pas : " Et la prochaine valse ?" Il peut se représenter, mais un peu plus tard. Si on le remercie de nouveau, il se le tient pour dit et n'invite plus. »

Encore faut-il que le cousin soit bien élevé... Nous croisons les doigts pour vous ! Very Happy


2) En tant que jeune fille, il est normal et attendu que vous prissiez soin de vous. Vous accordez une grande importance aux parfums que vous portez. Mais d'ailleurs... que portez-vous ?

[X] Rien ou presque. Une goutte d'eau de Cologne dans votre eau de toilette. Vous ne voudriez pas passer pour une coquette...

Dans Le Fond et la forme : le savoir-vivre pour les jeunes filles, de M. Maryan et G. Béal (1896), un chapitre est consacré aux parfums. Voici ce qu'il est recommandé aux jeunes filles de bonne tenue :


    « Moins on emploie de parfums, mieux cela convient. Cependant, un soupçon d'odeur très légère et très comme il faut peut être toléré, mais, je le répète, à la condition de rester un soupçon. Un peu de lait d'iris ou d'eau de Cologne dans l'eau dont vous vous servez, c'est parfait. »


Et, surtout, banissez le musc ! Pourquoi ? Eh bien, c'est édifiant...

Spoiler:
 



3) Vous voilà fiancée à un charmant jeune homme. La bague qu'il vous a offerte brille à votre doigt et vous attendez vos noces avec impatience ! D'ici là, cependant, vous rêveriez d'aller au théâtre avec votre cher et tendre...

[X] Vous vous permettez cette sortie, avec l'autorisation de votre père. En outre, celui-ci vous accompagne : il serait exclu d'y aller en tête à tête !


    ...



4) Vous êtes une épouse digne et respectable et heureuse en ménage. Aujourd'hui est un grand jour car votre meilleure amie se marie à son tour. Vous vous faites une joie de l'accompagner pour la cérémonie religieuse... sauf que votre meilleure amie est protestante/israélite/orthodoxe.

[X] Vous vous y rendez et vous conformez aux rites, par politesse : à Rome, on fait comme les romains.


    « Quand un devoir social vous appelle dans un temple à l'occasion d'un mariage, d'un enterrement, etc., la condescendance aux sentiments d'autrui oblige à accomplir toutes les formalités du rituel adopté. C'est-à-dire qu'on s'agenouille lorsqu'il le faut, qu'on va à l'offrande, qu'on bénit les cercueils, etc., que chez les protestants, les israélites, les grecs orthodoxes, etc., on se conforme aux agissements des fidèles. » (Baronne Staffe)



5) Madame, vous voilà au théâtre, confortablement assise dans votre loge. L'entracte arrive bientôt mais voilà qu'une fringale vous tiraille... Que faire ?

[X] Vous signifiez votre faim avec élégance, en espérant qu'un des hommes de la loge se dérange pour aller vous chercher un petit gâteau.

Ah ah, cette question comportait quelques pièges ! En effet, une femme n'a pas à se déplacer de sa loge ni à lorgner dans la salle... Il ne restait donc plus que la première possibilité.


    «Les femmes qui vont au spectacle ne doivent pas se faire de visites entre elles, de loge à loge. Le bon goût exige qu'une femme reste à sa place pendant toute la durée de la représentation.

    Les hommes qui l'accompagnent lui font apporter ce dont elle peut avoir : besoin bonbons, fruits glacés, gâteaux. Nous l'engageons, en cette circonstance, comme en toute autre, à faire preuve de sobriété : un gâteau pour apaiser ou prévenir un tiraillement d'estomac, un fruit pour se rafraîchir, c'est tout ce qu'il faut.

    Une femme ne doit, sous aucun prétexte, lorgner dans la salle.»
    (Baronne Staffe)




6) Que recommande-t-on à une jeune fille laide pour corriger ses défauts de physionomie aux yeux d'autrui ?

« Consolez-vous donc de n'être pas jolie puisque vous pouvez être bonne ! » Je vous cite le passage entier, situé au tout début du manuel Le Fond et la forme, parce que cela vaut le détour :

Spoiler:
 

7) Sous quelle condition est-il acceptable de confier sa photographie à un homme ?

Plusieurs réponses étaient possibles.

Il est admis qu'une jeune fille offre son portrait aux membres de sa famille, « sauf à de jeunes cousins qui, peut-être, la laisseraient traîner çà et là » (baronne Staffe), à de jeunes amies sérieuses qui ne la laisseraient pas finir entre les mains de ceux qui ne devraient pas la posséder.
Dans le cas de la femme mariée, hormis les photographies familiales ou données au mari, « une femme bien élevée, à moins qu'elle n'ait l'âge des aïeules, n'accorde jamais la demande qu'un homme peut lui faire de sa photographie. »

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Ven 20 Sep - 1:37

Messieurs


1) Alors que vous montez tranquillement à votre appartement, vous croisez une inconnue dans l'escalier. Assurément, cette dame n'habite pas l'immeuble ! Que faites-vous ?


[X] Vous la saluez poliment : on respecte les dames en toutes circonstances, même les inconnues.

Car, ainsi que l'explique la baronne Staffe dans Usages du monde : règles du savoir-vivre dans la société moderne (24e édition, 1891) :


    « Toute femme est saluée dans les escaliers par un homme, qu'elle habite ou non la maison. »


2) Vous êtes un jeune homme bien sous tous rapports, et vous songez à vous marier. Vous voilà au bal, et vous y retrouvez votre cousine Hermantrude, que vous aimez d'un amour tendre. Que faites-vous ?

[X] Vous lui proposez une danse avant de la raccompagner sagement à sa place. Vous danserez ensuite avec Cunégonde, votre cousine moche, pour faire plaisir à votre tante qui vous donne de si belles étrennes.


Hélas, vous subirez le strabisme et la moustache de la cousine Cunégonde ! En effet :


    « Un homme bien élevé ne fait pas danser trop souvent la même femme, quelles que soient ses préférences. Les fils, les neveux de la maison dansent avec les femmes les moins recherchées. » (Baronne Staffe, toujours !)




3) Vous vous promenez tranquillement dans la rue en fumant un cigare quand un homme très bien habillé vous aborde poliment pour vous demander du feu.

[X] Vous lui tendez votre briquet mais partez bien vite, fort offusqué : où se croit-il ?! Ce ne sont pas des manières, de demander du feu à des inconnus comme ça !



    « L'habitude d'arrêter les gens inconnus, dans la rue, pour leur demander du feu est d'origine américaine ; une mauvaise éducation seule permet d'agir ainsi. Cependant, ce service ne se refuse pas, mais les gens bien élevés ne le demandent jamais. » (Baronne Staffe forever)




4) Question d'importance, Monsieur ! ... Quelle est la couleur de vos chaussettes ?

[X] Noire ou grise, puisque c'est la mode. Quand la mode changera, vous changerez...

N'en déplaise à Madame Chalopin, elles seront grises ou noires. Et attention, car le sujet inspire notre auteur :


    « Ne nous accusera-t-on pas de minutie, si nous parlons de la couleur des chaussettes ? Quelques aspirants-gentlemen nous en remercieront peut être.

    La chaussette blanche est devenue vulgaire, hideuse, pourquoi ? Parce qu'elle est tombée dans le domaine public. C'est absurde, mais c'est ainsi. Autrefois, les hommes élégants ne portaient que la chaussette blanche, ils avaient horreur de la chaussette cachou, bleue ou autre, réservée à ceux qui pouvaient recevoir des maculatures sur ce vêtement des extrémités inférieures sans avoir la facilité de le changer immédiatement.

    Aujourd'hui, tout le monde a adopté la chaussette blanche, la haute gomme n'en a plus voulu ; il faut bien dire qu'elle offre parfois un aspect déplaisant. Suivez la mode nouvelle (on dit que les fous la créent et que les sages la suivent), portez des chaussettes à la couleur en vogue, elles sont jolies, tant qu'elles plaisent. »
    (idem)




5) Votre meilleur ami vous demande de façon pressante une photographie de vous. Comment réagissez-vous ?

[X] Vous vous exécutez et faites faire un portrait en petit format que vous envoyez le plus rapidement possible.


    « Si un ami, ou une personne de vos relations intimes ou presque intimes, vous demandait votre photographie d'une façon pressante, il y aurait mauvaise grâce [...] à la lui refuser obstinément, ou à la lui faire attendre trop longtemps.

    On donne alors une carte ordinaire, qui se glisserait aisément dans l'album, avec toutes les autres. Une grande photographie peut embarrasser le donataire : il faut la faire encadrer, l'exhiber, ce n'est peut-être pas ce qu'il souhaitait. Cependant, si on a sollicité une photographie de grande taille, vous pouvez l'offrir dans ces dimensions, pour être agréable, pour faire plaisir. »
    (idem)




6)Célibataire, vous avez dîné à plusieurs reprises chez une charmante dame. Quel genre de présents devrez-vous lui offrir avant la fin de l'année, pour la remercier de son hospitalité ?


    « Un célibataire, qui a dîné plusieurs fois dans une
    maison, doit envoyer des fleurs ou des bonbons, voire des livres, à la maîtresse de ce logis, le 31 décembre au plus tard. La femme à qui ce présent est adressé remercie par l'intermédiaire de son père ou de son mari. Si elle vit seule ou sans parent masculin auprès d'elle, elle écrit un court, un aimable billet. Il est bien entendu que jamais elle n'offre rien en retour. »
    (idem)



7) Vous rendez personnellement visite à un ami mais celui-ci est absent. Que faites-vous ?

Déposer sa carte de visite cornée, bien sûr !


    « Lorsqu'on vient faire une visite dans une famille et qu'on ne trouve personne ,au logis, on laisse sa carte entre les mains d'un domestique ou du concierge, à défaut de l'un ou de l'autre, on la glisse sous la porte. Cette carte est cornée, la corne signifie qu'on est venu en personne et, dans ce cas, elle équivaut à une visite, qui doit être rendue comme si elle avait été reçue.» (idem)

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Guignol
Méfie-toi des gones que savent faire rien de rien, ils sont capables de tout.
avatar

Messages : 106

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Ven 20 Sep - 1:45

Mesdames et Messieurs,

Après les réponses aux questions, l'heure de l'annonce des lauréats et des récompenses a sonnée !

Mais avant tout, nous tenons à remercier nos participants ! Ils ont été bons, bien sûr, mais n'ont également pas manqué d'humour, comme vous pourrez le constater dans un instant.

Sans plus attendre, voici les gagnantes :


Mesdames

Lauréate : Lise Champmézières, 7 points
1ère dauphine : Catharina de Fréneuse, 6.5 points
2ème dauphine : Dominique Lebrun (!), 6 points.
3ème dauphine : Eugénie Landreau, 4.5 points
4ème dauphine : Babylone, 3 points

Et voilà les meilleurs réponses aux questions libres :

-Que recommande-t-on à une jeune fille laide pour corriger ses défauts de physionomie aux yeux d'autrui ?
Catharina  de Fréneuse : De porter un truc hideux, l'attention sera attiré ailleurs que sur ces pauvres défauts.
Dominique Lebrun : Entrer au couvent (le voile fait des merveilles) Very Happy

-Sous quelle condition est-il acceptable de confier sa photographie à un homme ?
Lise Champmézières : S'il s'appelle Warhol : avec un peu de chance, vous deviendrez célèbre dans deux ou trois générations...
Dominique Lebrun : Quand on est une cocotte qui veut se faire de la pub.


Messieurs

Lauréats (à égalité) : Augustin Lepic et Dominique Lebrun, 6 points
1er dauphin : Catharina de Fréneuse (!), 4 points
2ème dauphin : Elke von Herzfänger, 3.5 points
3ème dauphin : Eugénie Landreau (!), 2.5 points

Ces messieurs nous ont également fait sourire :

-Célibataire, vous avez dîné à plusieurs reprises chez une charmante dame. Quel genre de présents devrez-vous lui offrir avant la fin de l'année, pour la remercier de son hospitalité ?
Catharina de Fréneuse : Des fleuuuuuuuurs, toujours des motherfucking fleurs ! Les femmes tombent pour les fleurs !

-Vous rendez personnellement visite à un ami mais celui-ci est absent. Que faites-vous ?
Elke von Herzfänger : Si c’est dans ses appartements, je laisse savoir aux domestiques que je suis passé ; dans sa garçonnière, si le filou n’y est pas – ce qui serait surprenant – je laisse ma carte avec un mot sur ma visite derrière.
Augustin Lepic : Une petite sieste sur le lit de l'absent, en l'attendant...


Et comme chaque victoire mérite une récompense, dans mon incommensurable générosité (!) , J'ai décidé d'offrir :

à Madame Champmézières : une bobine de fil d'or pour qu'elle nous ravisse toujours plus avec ses prochaines créations.

à Monsieur Lepic : une cravate en soie des canuts pour que son apparence soit enfin à l'égale de sa grandeur d'âme.

à Monsieur Lebrun : une magnifique cravache au manche en ivoire, pour dompter les montures rétives.

à Catharina de Fréneuse : un foulard en soie des canuts (également) afin de protéger son frêle cou des dangereux courants d'airs que provoque sa chère Césarine lorsqu'au matin, elle se prend à vouloir aérer les chambres du grand appartement.

à Eugénie Landreau : quelques grattons et saucissons lyonnais pour agrémenter l'apéritif de votre prochain mariage !

à Elke von Herzfänger : un séjour tout frais payés à l'Hôtel-Dieu de Lyon pour soigner ses blessures

à Babylone : un bouquet des plus belles roses sélectionnées par la Société française des roses afin de parer vos tenues de fleurs dignes de votre beauté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Mademoiselle Clairon
avatar

Messages : 542

MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    Ven 20 Sep - 5:33

Félicitations aux participants ! (et je suis vraiment nulle ='D) Mais en tout cas mon lot me donne envie de manger...

_________________
PNJs Incarnés
Avatar : Oeuvre de John William Godward
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Jeu] Un peu de savoir-vivre, que diable !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Coulisses (hors RP) :: Tenez Salon ! :: Animations et concours-