AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Rendez-vous après le boulot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Jeu 6 Juin - 0:24

La justification sembla satisfaire Margot, sur le moment. Pire, le "Seulement aux plus belles !" la fit rougir jusqu'aux oreilles. Elle vacilla un peu et se rattrapa au bras de Le Guélec le temps de remettre son esprit en place - heureusement, l'alcool avait bon dos. Arrivés au boulevard, Yann se lança dans une envolée lyrique... de courte durée. Mais Margot n'eut pas vraiment le temps d'admirer les effets de la nuit sur ces rues qu'elle connaissait bien, car la conversation roula sur un autre sujet. Elle saisit gravement la gravure que Yann lui tendait et ses yeux s'arrondirent sous le coup de l'émerveillement.

- Waaaah ! Mazette, qu'c'est joli ! Et en couleur, en plus ! J'en ai pas, des gravures en couleur. Tu m'la donnes, t'es sûr ? C'tellement joli...

Elle plia la reproduction avec un soin religieux - dans les faits, il eût été mieux de ne pas la plier, mais bon... Le sentiment d'art qui s'était élevé dans ce petit cœur de danseuse était déjà bien assez précieux comme cela.

- Ptête... que je l'accrocherai pas, tu vois. Ca m'embêterait d'l'abîmer avec des clous, c'tellement beau ! Puis j'la range, tu vois, pour pas la salir...

Et si son émerveillement était sincère - il n'y avait pas lieu d'en douter, vraiment - les raisons qu'elle alléguait à cette dissimulation soudaine l'étaient sans doute un peu moins. Sans doute la rigueur de Madame Chalopin y était pour quelque chose, dans toutes ces précautions soudaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Jeu 6 Juin - 21:57

Yann espérait faire rire – ou du moins sourire – Margot avec son compliment. Mais celle-ci sembla le prendre au premier degré et se mit à rougir ! Certes, ce n’était pas bien grave mais Yann s’interrogea un instant sur cette amitié avec Margot. Il la considérait comme la petite sœur qu’il n’avait jamais eue. Et elle, en rougissant et en tentant de se cacher maladroitement du regard du breton, se montrait dans un registre tout autre que celui de leur complicité habituelle. Yann n’en fit, cela dit, pas tout un plat. Savait il seulement que l’alcool pouvait parfois agir comme le révélateur des pensées cachées ?

Lorsqu’il lui offrit la gravure de Mucha, Margot le surprit de nouveau en affichant une joie très démonstrative ! Yann avait lui aussi aimé cette image, mais n’en avait peut-être pas perçu toute la beauté, toute la richesse. Il était content que cette gravure aille à quelqu’un qui l’appréciait autant et aussi, bien sûr, à quelqu’un que lui-même appréciait réellement !

J’suis bien content qu’ça t’plaise ! T’sais qu’j’l’ai trouvé pendant la chasse au trésor ?

Yann se leva soudain

Attends, c’est l’moment d’descendre s’tu veux pas qu’on s’retrouve rive gauche !

Il précéda la danseuse pour descendre de l’omnibus. Et lui tendit la main pour l’aider à descendre la grande marche.

Si madame veut bien se donner la peine ! Joua-t-il, tout sourire.

Ya* et donc, figure toi, qu’j’étais aux jardins du Luxembourg à fouiller près d’la fontaine quand un grand gars est arrivé avec un chapeau noir, on aurait dit un fantôme…

Yann profita de l’attente du second omnibus pour lui raconter la chasse au trésor.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 11 Juin - 1:28

Pouvait-on lire dans le coeur des femmes et pouvait-on deviner à quoi rêvaient les jeunes filles... ? Margot elle-même comprenait mal ce qui lui arrivait, discernait mal ce qu'elle laissait échapper et ce que cela signifiait. On lui aurait dit qu'elle aurait nié en bloc, trouvant l'idée stupide... Elle resta songeuse pendant le reste du trajet et descendit docilement lorsque Yann le lui dit - perdue dans ses pensées, sûr qu'elle aurait raté l'arrêt ! Cette histoire de chasse au trésor réveilla enfin son intérêt :

- C'était un lot de consolation, la gravure ? demanda-t-elle d'abord, peu au fait de l'histoire.

Mais l'histoire du fantôme au chapeau noir l'intrigua davantage encore...

- Mazette, s'écria-t-elle. Et il faisait quoi là ? Il cherchait pou'l'trésor aussi ? Il était pas dangereux au moins... ?! Y'a d'ces gens bizarres des fois, t'sais !

S'inquiétait-elle donc tant des virées de son voisin ? Mais une autre idée lui traversa soudain l'esprit, alors que l'omnibus suivant approchait :

- Et si c'était un gars qui... tu sais ? Tue les filles ?

Et elle s'élança vers les marches de l'omnibus, trébuchant dans une lanière de son sac qui traînait un peu bas. Boum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 18 Juin - 21:48

La conversation bascula de nouveau vers la chasse au trésor et plus particulièrement sur la belle gravure.
 
Non, la gravure, c’était un indice, c’était pour montrer l’endroit où fallait aller : je l’avais trouvé sous un banc aux jardins du Luxembourg et comme ça r’présente un fumeur d’opium, ben j’suis allé dans l’seul fumoir que je connais, l’Oeil d’Eboli… Et c’était bien là qu’fallait  aller ! J’avoue qu’j’ai eu d’la chance ! Enfin, la chance a pas durée : Arrivé là bas j’me suis gouré dans les grandes largeurs ! J’ai trouvé une bouteille avec un serpent d’dans, et j’ai cru qu’c’était un indice pour aller au zoo alors j’y suis allé… mais là bas, j’ai eu beau chercher, j’ai rien trouvé ! Mais bon i’reste une chasse au trésor, faut qu’j’la gagne celle là !
 
Puis Margot l’interrogea sur le tsigane qu’il avait croisé ce jour là.
 
Mais ouais, c’grand gars, j’sais pas c’qui f’sait là mais i’cherchait pas l’trésor j’crois. J’l’ai pas vu chercher en tous cas ! Et pour sûr qu’il avait l’air dangereux ! L’aurait pu attaquer des filles ouais… C’pour ça qu’j’ai préféré pas trop lui causer !
 
A ce moment là, Yann se dit qu’il aurait bien besoin d’une arme pour se défendre. Ça n’était pas la première fois qu’il s’était senti vulnérable et avoir sur lui ne serait-ce qu’un couteau lui permettrait de se sentir plus en sécurité. Il n’en parla pas à Margot pour ne pas l’affoler.
 
C’est alors que le second omnibus arriva. Margot semblait encore perdue dans ses pensées pendant que Yann se dirigeait tranquillement vers la porte de l’omnibus. Il se retourna pour interpeller sa rêveuse de voisine.
 
Hé Margotte, tu viens ?!
 
La jeune danseuse se leva et accouru précipitamment si bien qu’elle se prit les pieds dans les lanières de son sac et tomba à la renverse dans les bras de Yann !
 
"Ouf" firent les 2 voisins
 
Et ben Margot, tu pourrais t’y prendre autrement pour me tomber dans les bras ! Là c’est un peu … violent !
 
Puis, rattrapé par la réalité :
 
Allez vient vite, on monte !
 
Et Yann prit Margot par la main pour prendre l’escalier à l’arrière de l’omnibus et emmener son amie sur le toit de l’omnibus. De là, on pouvait voir les étoiles du ciel parisien.
 
Ah ! En plus y a personne ici ! On n’est pas bien là ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Jeu 20 Juin - 6:44

La jeune fille écouta tout, bouche bée. Pour sûr, c'est qu'il en vivait des aventures, son voisin ! C'était pas son quotidien à elle qui était si rocambolesque... Elle ne répondit en tout et pour tout que par quelques exclamations et interjections admiratives, enjoignant Yann à continuer. Tout cela la passionnait. Mais venons-en tout de suite là où nous nous étions arrêtés tantôt : à la chute - pas si gracieuse, nous devons le confesser - de notre petite danseuse. Celle-ci piqua un fard - si tant est qu'on pût le voir sur ses joues déjà rougies par l'alcool et le petit vent de la nuit.

- J'suis confuse, j'ai pas fait exprès... balbutia-t-elle, en rajustant sa coiffure...

Et puis elle suivit Yann vers sa nouvelle lubie, sans rien dire. Ce ne fut que lorsqu'il souligna l'absence  d'autres passagers sur l'impériale qu'elle s'esclaffa. Ce garçon était décidément bien curieux.

- Pour sûr, qu'il y a personne. T'as pas peur d'prendre l'impériale alors qu'il a plu t't'à l'heure, et qu'ça peut r'commencer ?

Le vent, comme pour confirmer ses dires, semblait prêt à tourner, et elle sentit quelques gouttes de pluie sur elle. Se recroquevillant un peu, elle commenta :

- T'vois, j'ai un peu froid, moi.

Le voyage commença et elle se laissa bercer, un peu frissonnante, par le rythme lent et balancé de l'omnibus... Elle avait un peu sommeil et, de temps à autres, sa tête roulait un peu - elle manqua à plusieurs reprises de s'affaisser sur Yann, endormie, avant de se reprendre, dans un sursaut. Elle gardait le silence... Et puis d'un coup, après un de ces sursauts, la bouche un peu pâteuse, les yeux vagues, elle lâcha :

- T'as d'drôles d'fréquentations tout d'même. La prochaine fois, parle pas à des gars comm'ça. On sait jamais c'qui peut arriver... Puis r'garde, y tombe du bouillon*, maintenant. Quelle idée t'as eu !

Et elle s’emmitoufla un peu plus dans son châle, parce qu'en effet, la pluie s'intensifiait. 

Citation :
*Bouillon : averse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 25 Juin - 19:27

Yann, toujours émerveillé d’un rien, était heureux d’être là, sur le toit de l’omnibus, à regarder d’en haut les noctambules, les rues et les lumières de Paris. Il l’était d’autant plus qu’il était accompagné de sa meilleure amie. Ce n’était pas tous les jours - ni tous les soirs - qu’ils pouvaient passer un moment comme ça, plein de surprises et d’insouciance.
 
Allez, on reste un peu ! C’est rien ces p’tites gouttes, ça fait même du bien, t’trouves pas ?
 
Yann bailla avant de continuer, enthousiaste comme à l’accoutumée :
 
Ah la la, c’pas tous les jours qu’on peut s’payer un tour dans Paris avec Le Guélec n’est-ce pas p’tite veinarde ?
 
Et puis effectivement, le froid et une averse ramenèrent Yann à la raison.
 
Koc’h*, t’as raison, si on veut pas tomber malade on f’rait quand même mieux d’redescendre d’un étage !
 
A l’intérieur de l’omnibus, des places libres les attendaient. Ils trouvèrent même un banc complètement libre pour s’y installer à leur aise. Yann se laissa tomber sur le banc et déplia ses longues jambes d’échassier pour s’étirer.
 
Allez encore cinq minutes et on y est ! T’as juste le temps de me raconter une de tes bonnes histoires de l’Opéra ! Z’avez fait quoi comme bêtises ces derniers temps ?
 
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 9 Juil - 2:37

Margot fut bien rassurée de voir son compagnon revenir à la raison... Ils profitèrent d'un arrêt pour retrouver une place au chaud, sous l’œil soupçonneux du contrôleur... et reprirent leur conversation là où elle s'était arrêtée.

- Oh, on fait pas d'bêtises, nous, on est sages !

Elle réfléchit un peu... Bizarrement, elle commençait à se désintéresser de la vie à l'Opéra, à s'en détacher, presque malgré elle. Les petites histoires qui l'affectaient tant autrefois ne l'effleuraient plus qu'à peine. Comme si elle aspirait à autre chose... Mais à quoi pourrait prétendre une fille dans son genre, en même temps ? Elle finit par répondre, songeuse :

- C'toujours pareil en fait. Un foulard qu'elle avait Gisèle et qui plaisait bien à Ernestine... Pouf ! disparu ! des histoires... Un bel abonné, très riche, qui dit des mots d'amour à Simone et ça plaît pas à Suzon... des histoires. Moi... Ca m'fatigue un peu tout ça. Ah tiens l'aut' jour... Y'avait une porte d'ouverte vers le toit, qui devait pas. J'suis passée, j'voulais savoir c'était où... J'suis pas restée longtemps, j'étais toute seule, j'avais peur - c'que c'est haut ! Mais on voyait tout Paris. En haut d'la tour Eiffel ça doit être pareil... Je suis allée jusqu'à la lucarne, mais j'ai fait attention : y'a déjà une fille qu'est tombée là et qu'est morte... C'pour ça qu'on a plus l'droit d'y alller - enfin avant on devait pas avoir l'droit non plus mais c'était pas fermé, quoi... Puis je suis rev'nue, discrète - p'tite souris, tu vois. Et j'ai rien dit aux autres, c'est mon secret à moi...

Et les autres anecdotes attendraient puisque l'heure était venue de descendre... Margot devrait bientôt rentrer chez elle, la tête encore tournée et ses habitudes chamboulées comme jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Jeu 11 Juil - 22:55

Même si elle disait être lassée par les petites histoires de l’Opéra, les yeux de Margot retrouvèrent un peu de leur pétillance lorsqu’elle évoqua son petit secret : cette porte ouverte vers le toit de l’Opéra qui lui avait permis d’admirer la capitale.

Ouaou, ça doit vraiment être beau, Paris vu d’en haut ! T’en as d’la chance ! J’aimerais bien voir ça moi aussi !

Il n’osa lui demander de l’y emmener, après tout c’était son secret à elle, son petit monde à elle. Mais peut-être qu’un jour il aurait une occasion de monter sur la grande tour…

Tu crois qu’c’est cher d’monter sur la tour Eiffel ? J’aimerais bien y aller un jour ! Dit-il en descendant de l’omnibus.

Arrivé sur le trottoir, Yann se rappela les histoires des filles kidnappées. Quelques unes étaient de Belleville. Mais Yann n’avait pas vu de scènes « bizarres » dans son quartier. Il se demanda à quoi pouvait bien ressembler un enlèvement. Il avait du mal à imaginer son paisible quartier avec des malfaiteurs et une fille hurlant au secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 6 Aoû - 1:46

La jeune fille se rengorgea, toute fière, devant le commentaire de son voisin. Ah c'est qu'elle en avait d'la chance, c'est vrai... Elle pouvait impressionner les gens de son quartier, pour avoir été sur un des plus hauts monuments de Paris... Elle descendit de l'omnibus avec une certaine lourdeur - des gestes un peu lents, la tête qui dodelinait un peu. Ce n'était plus vraiment l'alcool qui l'emportait mais la fatigue. Elle fit tout de même marcher sa mémoire lorsque Le Guélec parla de la tour Eiffel :

- Oh plus t'montes en haut plus c'est cher. Le dimanche, c'est deux francs pour aller tout en haut. C'est plus en semaine, j'sais plus trop. Y t'font payer à chaque pallier t'sais, j'l'ai vu dans un guide sur la tour qu'un abonné a laissé au foyer.

Et c'était bien la seule chose qu'elle avait vu, d'ailleurs - le reste n'était que considérations techniques et louanges à M. Eiffel, pas très intéressant.

- Tu crois qu'ils l'enlèveront un jour ? Ma mère, elle dit qu'elle va finir par tomber, c'pas solide, c'pas comme une maison... Pis c'pas très beau quand même ! Même si c'est très grand.

La jeune fille fit la moue. Elle prit la route vers chez elle mais, en passant auprès des petites rues du coin, elle se mit à songer à son tour aux derniers événements qui avaient secoué Paris.

- On dirait pas comme ça, qu'c'est dev'nu dangereux... J'suis contente qu't'sois là, tu m'défendrais, hein ?

Pauvre petite souris apeurée, hein ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Lun 19 Aoû - 2:26

La petite danseuse lui donna beaucoup de renseignements sur la tour Eiffel.

2 francs…

Il soupira.

C’est pas donné ! M’enfin, j’arriverais bien à mettre ça de côté pour une prochaine fois !

En tout cas j’la trouve bien belle moi ! Cette ferraille là, on dirait d’la dentelle !


Il faisait quasiment nuit noire à présent et un petit vent frais vint rappeler à nos deux voisins qu’ils étaient dans le quartier des disparues. En passant près de quelques ruelles sombres, l’ambiance changea radicalement. Margot fit la moue.

On dirait pas comme ça, qu'c'est dev'nu dangereux... J'suis contente qu't'sois là, tu m'défendrais, hein ?

La petite souris apeurée  n’avait pas dit ça en riant. Elle semblait bien sincère. Le jeune breton, lui, parla sur un ton beaucoup plus léger :

Bien sûr qu’j’te défendrais ! Regarde c’que j’ai sur moi !


Joignant le geste à la parole, il sortit le marteau qu’il empruntait régulièrement à son travail.

Ca vient d’l’atelier. Avec ça on est tranquille !

Etait-il lui-même convaincu de ce qu’il disait ? Qui sait ? En tous cas, il voulait donner une impression de sûreté, et dédramatiser la situation. Peu après, il remit le marteau dans sa poche et s’approcha de Margot.

Regarde, on est presque arrivé, dit-il en tapotant l’épaule de son amie. Le plus risqué, ça va être de pas croiser ta mère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 20 Aoû - 2:16

Devant le marteau, la petite souris oublia un peu sa peur, et se fendit même d'un sifflement admiratif - passablement vulgaire, tout le monde sait qu'une jeune fille ne siffle pas !

- Mazette, ça plaisante pas ! T'as d'jà attaqué quelqu'un avec ça ? Quand même paaas, si ?

Avec la peur et l'envie mêlées que ce soit déjà arrivé. Hélas, les paroles du breton la ramenèrent à la réalité - ou l'auraient ramenée, car dans les faits, elle sursauta (petit cri de souris en prime) lorsqu'il lui tapota l'épaule, et rougit un peu.

- Oh elle sort pas l'soir, ça va. Enfin sauf quand l'voisin tape sur sa femme et qu'ça crie trop. Elle va gueuler dans la rue et taper aux volets avec son balai. Mais sinon ça va...

En outre, maintenant qu'elle disait ça, il lui semblait entendre des éclats de voix, au loin... Ce ne serait tout d'même pas... ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 20 Aoû - 3:13

Et ben… ouais, ça m’est arrivé… J’traînais dans un bar assez mal famé, un soir, et figure toi qu’on m’attendait à la sortie… Heureusement que j’avais l’arrache-clou. Enfin, c’était pas une franche réussite au début mais je m’en suis sorti. J’te raconterais ça en détails une autre fois parce que j’voudrais pas qu’tu fasses des cauchemars !

Yann avait l'art de ménager le suspense. Et maintenant, alors qu’ils n’étaient qu’à une cinquantaine de mètres de leurs immeubles, nos deux amis entendirent des éclats de voix. Et, en écho aux explications de Margot, c’était bien sa blanchisseuse de mère qui était dehors à cette heure tardive, semblant s’en prendre aux voisins.

Yann tira Margot par la manche jusque sous le porche d’un immeuble et lui dit sur le ton du secret, comme un militaire en mission spéciale :
Bien vu ! Ça a l’air d’être elle ! ... Alors Général, comment on fait ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 20 Aoû - 4:42

Et pour cause, la gamine frissonna à l'idée d'un combat entre son menuisier de voisin et des voyous de la pire espèce. Puis un marteau... Brrrr ! C'était tout sauf joli joli !

- Et t'as souvent des problèmes comme ça ? Tout' ces aventures qu'tu vis là, tout d'même... Ca m'épate.

Mais elle n'eut point le temps de renchérir là-dessus car il apparut bientôt que c'était bien Madame Chalopin qui était dehors, en bonnet de nuit, son sempiternel balai à la main. Heureusement Yann eut la présence d'esprit de l'attirer dans un coin sombre, où ils pourraient jauger la situation et agir en conséquence. Pendant ce temps, cela criait toujours :

- Eh bah c'pas bientôt fini tout c'raffut ? T'veux la tuer ta femme ? T's'rais bien avancé, hein ? Et puis qu'est-ce t'empêche les honnêt'gens d'dormir ? Ma fille elle va rentrer, elle est fatiguée d'l'opéra, t'sais ? Moi j'me lève aux aurores. Alors tes humeurs d'braque là...

Et ainsi de suite. Margot sembla réfléchir à un plan :

- Eh ben... Faut pas qu'on arrive ensemble. J'y vais d'abord, elle va s'calmer. Enfin ptête pas mais voilà. Puis tu viens. T'pourrais m'dire bonsoir comme si qu'on s'était pas vus, ce s'rait drôle. T'en dis quoi ?

Un moment d'hésitation. Là-bas l'homme avait passé la tête par la fenêtre et criait. On n'entendait plus la femme qui s'égosillait.

- Et puis tu pourrais y aller en premier, elle s'calmerait plus. Elle m'fait un peu peur à provoquer M'sieur Tendru, moi. T'en dis quoi ?

Elle se mordit la lèvre, embarrassée. Déjà qu'elle avait pas envie de rentrer, si c'était pour gérer une scène entre sa mère et les voisins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 20 Aoû - 21:33

Yann, avouons-le, était assez fier d’impressionner sa p’tite confidente avec ses histoires de voyous. Lui était partagé quant à celles-ci. Il aimait cette adrénaline qui se déversait dans son corps aux moments critiques mais il n’aimait pas les moments ou il devait franchir les barrières de sa morale. Alors, de plus en plus, il essayait de choisir ses « missions » plutôt que de les accepter aveuglément. Mais, dans la bande à Jeannot, on ne connaissait pas toujours à l’avance, tous les tenants et aboutissant d’un contrat…

Ben, j’essaye d'les éviter, les problèmes. Mais bon, on peut pas toujours…

*
*    *
Lorsque le « Général » donna ses plans, Le Guélec n’eut pas de doute.

Plan B Général ! J’pars devant, en éclaireur !

Et Yann s’élança vers les protagonistes. Arrivé à coté de sa blanchisseuse et après un salut amical à celle-ci, gueula en direction du père Tendru :

Ouais c’est vrai ça ! Arrêtez un peu votre boucan là, y en a qui bossent demain, nom de Dieu !

Yann n’était pas habitué à ce genre de coup d’éclat, mais là, entre l’alcool et sa petite course d’échauffement, il lui sembla avoir fait bonne figure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Mar 27 Aoû - 2:43

Madame Chalopin n'aurait pas craché sur un peu de soutien face à son voyou de voisin... mais elle eût préféré un témoin plus fiable et à la parole plus sonnante que... son débauché de voisin ! (Madame Chalopin n'aimait pas trop ses voisins, en fait...) Elle lui glissa donc, à voix basse, insidieusement :

- Même qu'on dirait pas qu'vous bossez d'main. C't'à ces t'heures qu'on rentre... ? - un soupire - Et Margot qui prend exemple sur des gouapes comm'ça. Si c'pas malheureux...

Et plus haut, à l'intention du voisin :

- Ouais, t'entends ? Ca met des brugnes à sa femme, mais on va t'appeler la Sûr'té, t'vas voir. T'as pas intérêt à r'commencer.

Et tandis que le gars reprochait à la pauvre épouse de crier trop fort, en lui fichant une rouste de plus, avec les hurlements de Madame Chalopin en prime... Margot crut bon de surgir, comme une fleur.

- Beh quoi, s'passe quoi, ici ? Oh, bonsoir Yann !

Et un petit gloussement de connivence, qu'elle ne sut point réprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Jeu 29 Aoû - 1:17

Aux petites piques de Madame Chalopin, Yann répondit avec entrain mais doucement :

Bonsoir Madame Chalopin ! Je suis heureux de voir que vous êtes en si bonne forme !

En haut, le voisin remit une claque à sa femme. Yann eut un haut le cœur mais, n’eut ni le courage, ni l’envie d’aller chercher son voisin pour lui apprendre les bonnes manières.

Puis, le petit rat d’opéra arriva et demanda :

Beh quoi, s'passe quoi, ici ? Oh, bonsoir Yann !

Le gloussement de Margot était le signe qu’il ne valait mieux pas s’éterniser ici, au risque d’éveiller les soupçons de la mère.

Oh Margot ! Bonsoir ! Ici ? Oh, rien de spécial ! On croise ses gentils voisins et on parle d’la pluie et du beau temps !

Content de sa répartie, Yann ne put résister à l’envie de bavarder un peu plus…

Depuis le temps qu’on s’est pas vu, Margot … Dimanche, on s’voit ! Faut qu’tu m’racontes les nouvelles de l’Opéra ! Madame Chalopin, j'ai des ch'mises pour vous, je passerai vous voir vous aussi, soyez pas jalouse !

Yann effectua un pas vers la grille de son immeuble, prêt à tirer sa révérence. En haut, les Tendru semblaient s’être calmés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Jeu 29 Aoû - 4:27

Madame Chalopin gratifia Yann d'un regard noir, mais elle n'eut point le temps de lui répondre : son idiote de fille venait de rappliquer. Et voilà qu'elle gloussait, l'insolente ! Faudrait vraiment que cette gamine apprenne un de ces jours à rester à sa place. Cependant, le summum de l'insolence fut atteint lorsque Le Guélec se permit de... faire son numéro. Le sang de Germaine Chalopin ne fit qu'un tour.

- Nondidiou, et M'sieur trouva ça drôle ?! Et on séduit ma p'tite fille, devant mes yeux ! Infâme ! Et t'vas pas l'épouser hein, t'veux juste t'amuser avec elle, et puis lui briser le coeur...

- Mamaaaaan...

Margot était devenue rouge pivoine.

- R'gardez comme elle gloussait t'à l'heure. Et ça va faire l'innocent, hein ? Dire qu'ça savait pas ? 'Crois qu'j'ai rien vu, hein... ?

D'autorité, Madame Chalopin attrapa le bras de Margot.

- Aïe, M'man, vous m'faites mal... !

- M. Le Guélec, reprit Madame Chalopin, en se redressant de toute sa hauteur, 'devriez trouver une aut' blanchisseuse.

La petite faisait "non" de la tête, lançant à Yann un regard perdu. Mais Germaine Chalopin avait parlé et dans son élan, elle entraîna Margot vers leur maison. Quant aux Tendru... on les avait bien oubliés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   Jeu 29 Aoû - 5:16

Rhoaaa M'ame Chalopin, 'savez bien qu'j'veux pas séduire vot' p'tite fille ! C'est ma meilleure amie ! Vous fâchez pas ! Disait-il de plus en plus fort pour se faire entendre alors qu'elles s'éloignaient.

Bien sûr, il ne perdrait pas Margot à cause de ça... Mais il était quand même un peu inquiet en voyant la mégère emmener sa fille, de force, dans leur logis.

Quelle furie celle là !

Yann donna un coup d'pied dans un caillou avant de rejoindre le sien ... avec un demi sourire !

Elle est folle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rendez-vous après le boulot   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rendez-vous après le boulot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Paris, ses faubourgs... :: Autour des Funambules-