AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lise Champmézières
Elle court, elle court, la cousette !
avatar

Messages : 355

MessageSujet: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Ven 15 Mar - 5:57


Ce n'était pas l'appât du gain qui poussait Lise à commettre de telles folies.

Oh, bien sûr, elle n'aurait pas craché sur cet argent... Une telle somme ! Même si les affaires de la Maison Champmézières marchaient bien, très bien même, il y avait toujours tant à faire !

Mais en réalité, c'était un désir tout autre qui menait Lise dans cette chasse au trésor. Un désir mal défini, qui lui semblait à la fois tout récent et ancré en elle depuis toujours... Un désir, presque un besoin, de... Eh bien, de quoi ? De jouer avec le feu ? De défier la société, incarnée par le très conservateur Victor Champmézières ?
Était-ce davantage, finalement, qu'un désir de fantaisie ?
Toujours est-il que le cœur de Lise battait fort, ce soir-là, tandis qu'elle s'approchait de la petite porte rouge, après s'être fait déposer à quelques rues de là. Elle avait pris soin d'enfiler sa robe la plus simple, presque une robe populaire (qui restait très bien taillée, certes). La jolie voilette de ses précédentes aventures avait été troquée, elle aussi, contre un tissu moins chic mais tout aussi couvrant... Si jamais, si jamais, on la reconnaissait... ! Son cœur s'emballait à cette seule pensée.

Pourtant, il fallait entrer. N'avait-elle pas décidé de poursuivre l'aventure ? Elle poussa la porte et pénétra dans l'établissement. Aussitôt, une odeur chaude et étouffante la prit à la gorge. La tête lui tourna. Désorientée, elle fit quelques pas et atteignit le comptoir.

« ... J'ai rendez-vous avec un Monsieur. Un ami. »

Elle avait tenté de prendre une voix assurée, mais se sentit toute bête après avoir prononcé ces quelques mots. Comment avait-elle pu penser que cette naïve stratégie allait lui donner les clés de l'endroit ? Oh, que n'aurait-elle donné, à cet instant, pour être accompagnée ! Même... oui, même par l'odieux Prussien !

MP envoyé par les Metteurs en scène. Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elke von Herzfänger
Un jour je serais, le meilleur dandy, je moustach'rai sans répit
avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Ven 15 Mar - 6:36

A contre cœur il s'avançait dans les rues toujours plus sombres du quartier Caulaincourt. Il portait de temps à autre la main à sa poche intérieure, frôlant imperceptiblement l'extrait trouvé comme une sorte de Talisman. Il n'aimait pas beaucoup l'Oeil d'Eboli, notamment à cause de Zhûn qu'il n'arrivait à maîtriser. Il lui était aussi désagréable de se sentir ailleurs quand bien même il ne faisait que prétendre s'enfumer...

Il pénétra enfin dans l'inhospitalière enclave et... Diable était-ce possible ! Certainement surprise par les bruits de ses pas ou par l'agitation que provoqua son entrée, elle se retourna, et tout deux se reconnurent immédiatement. Marguerite !

Mais, c'était impossible ! Ludwig consulta sa montre. Ciel, oui, il semblait en retard – de plusieurs jours même. Quelle sorte de maléfice était-ce là ! Se pouvait-il... L'opium aurait-il déjà limé les bordures de sa conscience spatiale ? Avait-il déjà annihilé toutes notions de réalisme ? Était-ce possible qu'il ait déjà désintégré tous rebords temporels auquel se raccrocher, avec cet implacable désespoir du réel ?

Quelle faille absurde et intangible l'avait absorbé jusqu'alors ! Seigneur, il n'en pu contenir son étonnement :
« Aber, je étais persuadé que je serais le premier à arriver ici ! »

MP envoyé par les Metteurs en scène. Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Dim 17 Mar - 22:32

Yann ne connaissait pas les musées, Yann ne connaissait pas les oeuvres d'art qu'ils abritaient...
Par contre il connaissait un lieu, ouvert la nuit, où l'on pouvait trouver les volutes et l’atmosphère onirique si joliment représentées sur son illustration.

Alors lorsqu'il poussa la porte du fumoir, dans lequel il était déjà allé quelques fois, la fatigue laissa place à l'espoir, l'euphorie, d'autant qu'il le savait, les vapeurs d'opium lui montait facilement à la tête.

Cela étant, il n'avait pas réfléchi à une manière de se lancer dans sa chasse au trésor. Alors, lorsqu'il se dirigea machinalement vers le comptoir, il se dit qui pourrait prétendre chercher un ami pour aller de coin sombre en coin sombre, à la recherche d'indices...

Et il fit ainsi. Au comptoir on ne trouva rien à redire à son "excuse" et on le laissait vaquer tranquillement (du moins pour l'instant) auprès des clients.

Pour ne pas trop déranger et par souci de discrétion, Yann commença ses recherches loin du bar, allant dans les nattes inoccupées, soulevant les coussins, examinant les murs, les tissus, se laissant enivrer par les senteurs orientales du sombre fumoir...

Sur quoi ? Sur qui allait il tomber ?

MP envoyé par les Metteurs en scène. Bonne chasse !



Dernière édition par Yann Le Guélec le Mar 19 Mar - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Zhûn
Je laisse aller, me laisse inhaler, Les vapeurs en dégradé ...
avatar

Messages : 22

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 19 Mar - 7:28

    Citation :
    Qui dit Oeil d'Eboli, dit Zhûn. Voici le patron qui vient se coller à vous !


    C'était là les maux des grands patrons. Il laisse leur confiance à une employée et déjà la maison court à la faillite ! Zhûn revenait de ses affaires, affaires toutes personnelles, et de nouveaux clients apparaissaient. Des clients bien curieux, bien plus intéressés par la décoration que par les services proposés. Si Zhûn n'avait pas déjà croisé, fugacement, les deux hommes dans les rues de Paris, il aurait pensé que c'était là une tentative grossière d'inspecter son fumoir pour espérer y trouver le moyen de fermer la boutique.

    — Kim, qu'ai-je déjà dit ? Ne pas croire tout ce que le client raconte !

    La pauvre femme essayait de s'expliquer. Elle n'avait pas eu le temps de questionner la femme, que le deuxième homme s'était déjà approprié les lieux. Le premier semblait connaitre la femme, elle n'avait pas tout compris, celui-ci parlant avec un fort accent.

    — Retourne donc en arrière-boutique. Tu y seras bien plus utile.

    La petite employée partit, Zhûn redevint maître de son fumoir. Oh il se doutait de la véritable raison qui poussait ces hommes et cette femme à s'introduire chez lui. Il était au courant pour cette chasse au trésor - quelle idée grotesque ! Mais lui-même ne savait pas où se trouvait l'indice; il n'y s'était nullement intéressé, voyant juste cela comme une aubaine pour "plumer des pigeons" comme disent les Français.

    — M'dame, M'sieurs, tout' entrée au fumoi' inclut de consommer. Vous comprenez, 'est-ce pas ? On ent'e pas dans un café, sans boire, on ent'e pas dans un fumoi' sans... fumer.

    Se tournant vers Elke et Lise, Zhûn se lissa la barbe.

    — M'sieur et M'dame sont ensembles ? Voulez-vous une table ?

    Quand au troisième homme, Monsieur Le Guélec, Zhûn gardait un oeil sur sa personne. Qu'une seule tenture, coussin, ou quelconque objet soit abimé, et Zhûn saurait lui faire payer le prix des réparations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 19 Mar - 22:02

Ainsi Yann tomba sur un petit flacon contenant un liquide sombre, brunâtre… Que cela pouvait-il être ? Peut-être un indice ? Yann ne voyait dessus aucune forme de message secret. Néanmoins, sa curiosité lui fit l’ouvrir, la sentir, puis enfin, la goûter. Il en versa une goûte sur son index et le porta à sa bouche.

« Mmh, étrange… » dit-il tout haut. La sauce, puisqu’il semblait s’agir de nourriture, avait un goût fort et salé.

Ces chinois ont de drôles de goûts !

Il referma le flacon et le mis dans sa poche, pour le ramener, si besoin, au comptoir.

En sortant de la natte, il jeta un coup d’œil autour de lui. Il vit qu’il y avait du changement. En effet la petite employée docile qui l’avait laissé entamer ses recherches était sur le départ et le patron (Yann l’avait déjà vu mais ne connaissait pas son nom) était arrivé. Il était en discussion avec un couple… dont l’homme n’était autre que le petit homme qu’il avait croisé plus tôt au Chat Noir puis un peu plus tard au parc ! Yann était donc au bon endroit pour sa chasse au trésor. Il en était rassuré. De plus, le frêle monsieur était accompagné par une petite dame. Yann s’imaginait donc qu’il serait retardé dans ses recherches, ne pouvant laisser seule trop longtemps la dame dans un lieu de ce genre…

Alors, ne voyant pas, dans l’obscurité et la fumée, que l’œil de Zhûn l’observait, il décida d’inspecter une autre natte, profitant de l’occupation des trois…

MP envoyé par les Metteurs en scène. Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Lise Champmézières
Elle court, elle court, la cousette !
avatar

Messages : 355

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mer 20 Mar - 5:52

Spoiler:
 

Raoul ?!

Alors, l'éclair génial de la suprême angoisse fulgura le cerveau de Lise. Se retournant brusquement, elle faillit se jeter dans les bras du Prussien qu'elle avait quasiment appelé de ses vœux. Elle se retint, heureusement. Mais une vague de soulagement l'avait envahie. Elle se sentait si étrangère en ce lieu... !

Un petit jeune homme fila sous leur nez et entreprit ses recherches sans se soucier le moins du monde de ce qui l'entourait. Pourquoi ne lui commandait-on pas de consommer, à lui ?!

« Fumer... ? » répéta d'ailleurs Lise, plus morte que vive.
Dire que la migraine lui venait rien qu'avec les volutes du fumoir ! Fumer ? Non, c'était impossible, voyons !
L'absurdité de la proposition la rassura presque et elle se ressaisit, un peu.

« Monsieur va fumer et je vais me contenter de le regarder. » annonça-t-elle, après un bref coup d'œil à son malgré-tout-compagnon.

En parlant de regarder (!)... Elle n'avait pas vu grand-chose d'intéressant, jusqu'à présent. Dans quelle aventure s'embarquait-elle, tout en fouillant timidement du regard les rares recoins qui n'étaient pas cachés par un paravent ?

MP envoyé par les Metteurs en scène. Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elke von Herzfänger
Un jour je serais, le meilleur dandy, je moustach'rai sans répit
avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Dim 24 Mar - 12:40

« Monsieur va fumer et je vais me contenter de le regarder. »

Décidément, cette femme méritait tout le mépris qu'Elke lui portait. Encore une de ces femelles à qui les lectures ont tourné la tête, et qui pense non seulement pouvoir répondre avant et à la place des hommes, mais en plus les commander. Monsieur ferait ce qu'il avait envie de faire, et d'ailleurs, si ce n'était le bon prétexte que l'inconnue fournissait, il l'aurait congédier sans plus de manières.

« Naturellement, je vais fumer. » Expression forcée, mascarade en marche et traits tirés. Il donna son bras au désagrément qui persistait à le suivre. Le doute sur sa présence ne subsitait plus, Elke se demandait en revanche s'il avait bien fait, de fait, de lui laisser voir un indice... quelque part au loin, pourtant, il n'avait pas trouvé déplaisant cette petite communion d'efforts – mais cela était caché bien loin dans le méandre de ses pensées.

Guidés jusqu'à la table, il intima néanmoins qu'on apporte une tisane, pour Madame, car il serait fort inconvenant qu'elle subisse le spectacle sans pouvoir contenter ses papilles de son côté... n'est-ce pas ?

A cet égard il ne voulait d'ailleurs pas déroger de son rôle de gentilhomme et avant de l'inviter à s'asseoir, il entreprit de « vérifier manuellement que le siège était agréable suffisamment pour que Madame s'assit... ». Naturellement.
Après sa manœuvre volontairement grotesque, il se redressa et lui proposa son aide – il se réjouissait d'avance de l'observer se débattre avec son attirail féminin pour trouver une position décente sur ce matelas. Rire contenu.

MP envoyé par les Metteurs en scène. Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Ven 29 Mar - 4:50

Il fouillait et farfouillait le goéland, avec un élan qu’un observateur aurait pu qualifier de fiévreux. Et dans la natte, dos à la table basse, il ne sentit pas qu’il tirait sur la nappe. Ce n’est que lorsqu’un bruit de brisure étouffée se fit entendre qu’il se retourna doucement et vit qu’une pipe était tombée, cassée en morceaux.
Yann était dépité. C’était une pipe à opium en terre, qui ne devait pas être d’une très grande valeur, mais étant donné l’état de ses finances, ce serait certainement un gros coup dur pour lui de devoir rembourser cette pipe.
De plus Yann avait vu l’arrivée du patron, et celui-ci n’avait, pour le moins, pas l’air commode.

Yann devint nerveux et avait comme des bouffées de chaleur. Il inspira longuement pour tenter de se calmer et de réfléchir.

Faire comme si de rien n’était ? Dire la vérité ? Yann ne voulut pas courir le risque de dissimuler la vérité au patron. Il ne savait pas jusqu’où cela pourrait l’entraîner. Il décida d’assumer sa maladresse, quitte à travailler quelques jours uniquement pour rembourser la pipe cassée. De plus, il pensait qu’au vue de l’état de certains clients ici le soir, les pipes tombées ne devaient pas être si rares.

Il se dirigea donc vers le patron, avec un morceau de la pipe entre les mains et la queue entre les jambes.

Bonsoir monsieur, je suis vraiment désolé : j’ai cassé une de vos pipes.

Il lui montra le morceau de pipe brisé.

Que puis-je faire pour réparer ça ?


Il pensa alors à la petite fiole de sauce qu’il avait trouvé, songea un moment à la rendre au patron pour contrebalancer la perte, mais il se dit finalement que les valeurs des deux objets devaient être sans commune mesure…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Zhûn
Je laisse aller, me laisse inhaler, Les vapeurs en dégradé ...
avatar

Messages : 22

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 2 Avr - 2:10

    Naturellement, naturellement.

    Zhûn hochait la tête face aux paroles d'Elke, tel un pantin. Que le client fasse ce qu'il souhaite, tant qu'il ne brisait rien et payait. Cette chasse devait bien lui rapporter quelque chose, non ? Il avait accepté que son commerce en fasse parti, il devait bien être payé en conséquence. Rien de plus naturel.

    Jouant les commerçants bien disciplinés, Zhûn amena le nécessaire à fumer pour monsieur, et une tisane pour madame. Le tout était simple, le goût de la tisane n'effrayerait pas les papilles françaises, de même que le nécessaire à fumer ne prodiguait qu'un doux repos.

    Le bruit de la pipe brisée sonna aux oreilles de Zhûn tel un blasphème. Il se hâta de se rendre sur le lieu du crime, ramassant avec délicatesse les brisures. L'homme semblait réellement peiné de sa maladresse, mais sûrement pas autant que Zhûn.

    — Monsieur, avant de toucher, on paie. On paie bien une femme avant de la toucher.


    Les paroles pouvaient paraitre crues, surtout auprès d'une dame comme comme Lise qui avait du entendre, Zhûn ne cherchant pas à passer inaperçu.

    — Z'avez de la chance de pas avoir cassé plus précieux. Mais je vous défends de toucher davantage. Sauf si vous consommez.

    Ah que béni soit l'avarice et les avaricieux, le profit et les profiteurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 2 Avr - 4:08

Yann était soulagé ! Il n’aurait pas à repayer la pipe en terre.

Merci, vous êtes bien aimable ! Alors servez-moi une bonne pipe s’il vous plait, j’ai besoin de me détendre après toutes ces aventures…

Yann se dirigea vers une natte qu’il n’avait pas encore explorée.

… Et un grand verre d’eau, s’il vous plait ! cria-t-il alors que le patron s’éloignait.

A peine arrivé dans la natte, il s’affaira à en vérifier les moindres recoins. Il préférait autant rester discret en cherchant avant le retour du patron. Echaudé par sa précédente gaffe, il fit bien attention à éloigner ses grandes jambes de la table basse !

Après avoir inspecté minutieusement les coussins, les tentures, les murs, il s’assit confortablement entre de gros coussins, s’étira de tout son long et bailla à s’en décrocher la mâchoire.

Espérons que la chasse au trésor ne s’éternise pas

MP envoyé par les Metteurs en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Lise Champmézières
Elle court, elle court, la cousette !
avatar

Messages : 355

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 2 Avr - 9:47


Il est de ces couples étranges où les partenaires se haïssent tout en ne sachant point vivre l'un sans l'autre. Ils se retrouvent sans cesse et malgré eux, attachés l'un à l'autre par des fils d'araignée qui les obligent à de grotesques contorsions - il ne faudrait pas qu'ils soient liés trop étroitement ! Et leurs efforts pour se dépêtrer sont risibles. D'ailleurs, ils en rient eux-mêmes d'un rire acide.

Lise accepta du bout des doigts l'aide que lui proposait le Prussien, et réussit à s'installer de manière tout à fait convenab... Pouvait-on qualifier sa situation de convenable ? Certes pas. Tout au plus pouvait-on lui accorder qu'elle s'était assise sur la natte avec une aisance inattendue, et les plis de sa robe formaient au-dessus de ses jambes repliées une gracieuse corolle. Presque décente.

Relevant le menton pour toiser l'homme debout au-dessus d'elle – regarder de haut par en-dessous était un concept intéressant :
« Eh bien Monsieur, vous assiérez-vous près de moi ? Je ne... »

Elle s'apprêtait à ajouter une réplique caustique au sujet de la tisane qu'il lui avait commandée, mais quelques mots sautèrent à son oreille sélective : On paie bien une femme avant de la toucher. Sous son masque, elle rougit violemment. Mais où était-elle tombée ?!

« ... Fumez à votre aise, Monsieur, mais conservez suffisamment de ressources, je vous en prie. Je serais bien en peine de ramener chez lui un opiomane en extase. »

Mais son aplomb bravache sonnait un peu faux, à présent... D'une main qui s'efforçait de ne pas trembler, elle souleva sa tasse et la porta à ses lèvres, espérant sans doute y trouver une contenance.

MP envoyé par les Metteurs en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elke von Herzfänger
Un jour je serais, le meilleur dandy, je moustach'rai sans répit
avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Jeu 4 Avr - 1:44

… Et un grand verre d’eau, s’il vous plait !


Il y avait des gens qui avait soin à se faire remarquer, songea l'allemand, excédé. Non content d'avoir déjà cassé les ustensiles du patrons, le branque s'attaquait à présent aux oreilles des clients. Seigneur... Machinalement, Elke prêta au trouble-fête quelques instants de son attention et s'aperçut alors qu'il agissait de façon bien étrange : jambedieu, il était en train de fouiller les lieux.


Décidément... le jeune allemand commençait à être épuisé de cette journée qui n'en finissait pas. Il se demandait si la chasse était une bonne idée, s'il ne s'était pas fait mener en bateau tout du long, par une main d'enfant ennuyé.
A l'apostrophe de Lise, il ne répondit rien et se contenta de s'asseoir près d'elle, comme elle le suggérait. Continuons de jouer cette mascarade de proximité...

Néanmoins, son silence soudain l'intrigua, il posa son regard sur elle. Le diable de cette voilette... pensa t-il, mais l'observant prendre sa tasse, il eut l'impression que le geste avait un port incertain. Assurément, elle devait en vivre, une sacrée aventure ! D'abord les cabarets puis les fumeries d'opium. Elke sourit. L'audace de cette femme lui inspirait pourtant de doux sentiments.

Elle parla d'extase, il n'osa relever.

"N'ayez pas de soucis, un gentilhomme a des forces contre ce situations. Mais vous, au contraire, vous faîtes attention aux vapeurs... cela pourrait vous contaminer..."

Répondit-il, sobrement. Le sourire qu'il avait retrouvé ne l'abandonnait plus ; il laissa languir son regard dans le fond des yeux voilés une demi seconde de trop avant d'entreprendre l’examen de son plateau. Il souleva la pipe ou déplaça l'aiguille. Il fit passer sa gestuelle pour un rite étrange et sacré, car aussitôt après sa fouille, il portait la pipe à ses lèvres.

A quoi ne fallait-il pas s'abaisser ?

MP envoyé par les Metteurs en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhûn
Je laisse aller, me laisse inhaler, Les vapeurs en dégradé ...
avatar

Messages : 22

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Dim 7 Avr - 3:07

    Monsieur le Guélec avait l'intérêt de bien payer. Se faire remarquer ainsi n'entrait pas dans les principes du fumoir. Les clients recherchaient ici le calme et la discrétion. Si la présence de cet énergumène chassait les autres clients, Zhûn se ferait fort de le faire sortir du fumoir, chasse ou pas.

    Se faisant fort de mener lui-même le service, afin de mieux surveiller les arrivants, Zhûn ne donna à son employée que le soin de préparer les commandes. Partant servir, Zhûn passa rapidement au couple, puis se rendit vers le Guélec qui lui paraissait être un sacré trouble-fête.

    — M'sieur à défaut d'eau, je peux qu'vous servir une tisane. Avec qu'le thé c'est tout ce qu'on a à boi' sans alcool.

    Zhûn posa la tasse fumante et le plateau avec la pipe, prépara d'ailleurs cette dernière afin que l'indélicat ne la bourre pas comme un rustre Occidental.

    — Je prierais à m'sieur de bien profiter. Mais tout en restant... comme on dit... éduqué.

    Zhûn savait faire preuve lui-même d"indélicatesse sous couvert de jouer les étrangers idiots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Dim 7 Avr - 22:06

En cherchant entre deux coussins, Yann trouva… une pièce de un franc ! C’était pour lui une belle petite somme qui lui permettrait certainement de payer ses consommations. Et c’était heureux car le maître des lieux semblait tout sauf de bonne humeur. De plus, non content de remplacer l’eau commandée par une tisane d’acanthe ou d'un mélange de plantes tarabiscoté - Yann ne reconnut pas la ou les plantes utilisée(s), Zhûn lui demanda de se comporter de manière canonique ! Vous parlez d’un lieu de détente !

Bref, notre breton préféré commença par boire de cette tisane afin de se désaltérer. Apaisé, lové entre les coussins, il regarda autour de lui. Quelques fumeurs ici ou là, des petites bougies rouges disséminées un peu partout qui projetaient des ombres vacillantes sur les belles tentures orientales, des petites sculptures en bois représentant ici un bouddha, là un dragon. Les colonnes entre les nattes en étaient ornées. Et puis il y avait le petit homme du parc, son concurrent, qui souriait. Il était toujours accompagné de cette dame qui portait une voilette – Yann ne s’en aperçut qu’à présent – et qui buvait, tout comme lui, une tisane. L’homme, qui avait tout l’air d’un dandy, commençait à fumer.

Épais comme il est, dans 5 minutes il sera allongé et comptera les dragons ! Se dit Yann qui, par là même, se rappela qu’il devait se méfier de l’opium. En effet, n’étant pas un fumeur habituel, il savait que s’il attaquait sa pipe dès à présent, il n’aurait certainement plus l’occasion d’effectuer une chasse efficace ! Alors, tout en regardant l’agrégat d’opium en forme de cône indiquant que la pipe était prête à l’emploi, il réfléchit à un moyen d’élargir son rayon de recherche. Et finalement, comme il ne préférait pas lantiponner avec quelque client inconnu, il décida de retourner vers le patron afin de lui demander où se situaient les toilettes…

Yann se leva et se dirigea vers le bar. C’est alors qu’il eut l’idée de jeter tout de même un œil aux plus beaux bibelots qui ornaient les colonnes. Pourrait-on lui reprocher d’admirer la décoration ? Avec prudence, il vérifia que ceux-ci ne cachaient pas d’indice.

Arrivé au comptoir, il complimenta le chef pour le raffinement du lieu et demanda où se situaient les toilettes. C’est là que ses recherches continueraient…

Spoiler:
 

MP envoyé par les Metteurs en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Lise Champmézières
Elle court, elle court, la cousette !
avatar

Messages : 355

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Dim 7 Avr - 23:33


Gentilhomme, gentilhomme... N'était-ce pas lui qu'elle avait récemment traité - à juste titre - de rustre, de goujat, de stupide animal ? Gentilhomme... ! Il en avait de bonnes, Choucroutmann ! Lise leva un sourcil ironique. Déjà, elle sentait son trouble reculer - plus qu'une bride, la couturière trouvait dans l'adversité un éperon puissant.

Le regard vert, néanmoins, s'attardait... et, comme à l'instant de leur rencontre, Lise fut saisie par sa clarté. La migraine qui couvait se réveilla soudain, lancinante. Elle ferma les yeux un instant.

« J'ai bien peur d'être déjà contaminée par vos vapeurs... » avoua-t-elle dans un soupir presque dénué de raillerie, pour une fois.
Et, rouvrant les yeux, elle balaya les nattes d'un regard las. Regard las qui s'éclaira néanmoins : là, égarée entre les matelas sommaires, cette petite bourse ! Elle tendit la main et saisit l'objet, probablement abandonné là par quelque opiomane en extase... Écartant les cordons de velours noir, elle aperçut quelques pièces. Alors elle retourna la bourse et fit tomber la monnaie dans le creux de sa main droite : il n'y avait pas là cinq mille francs, loin s'en faut, mais...

« Treize francs et quatre sous. Eh bien, il faut croire que certains gentilshommes perdent tout de même leurs ressources, dans cet endroit ! »

Et par une curieuse, inconsciente et probablement inavouable association d'idées, les mots de l'inquiétant Asiatique lui revinrent en tête : On paie bien une femme avant de la toucher. A travers les volutes de fumée, Lise chercha du regard l'employée qui les avait accueillis. Était-ce l'une de ces femmes... pour lesquelles on payait ? Tandis que son mal de tête engourdissait ses pensées, la couturière sentit resurgir en elle une pointe d'angoisse, sourde et indéterminée.


MP envoyé par les Metteurs en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elke von Herzfänger
Un jour je serais, le meilleur dandy, je moustach'rai sans répit
avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Ven 12 Avr - 1:28

« J'ai bien peur d'être déjà contaminée par vos vapeurs... » Languissant dans un soupir. Elke se contenta de sourire, en silence.

Bientôt la vit-il tendre le bras et sortir des matelas une bourse. Diable, il avait dû tâtonner trop légèrement tout à l'heure... Ou la chance lui faisait défaut. Elle compta à voix haute :

« Treize francs et quatre sous. Eh bien, il faut croire que certains gentilshommes perdent tout de même leurs ressources, dans cet endroit ! »

L'allemand rigola et répondit du tac-au-tac :

« C'est parfait ! Vous pouvez maintenant m'inviter ce soir ! » Et il laissa continuer son rire quelques instants. Au loin la chasse. La chasse, oui la chasse... Mais Elke voyait mal comment procéder à présent. Et l'autre faisait déjà assez de tapage, à fouiller partout et se lever tout le temps. Le garçon avait de l'éthique tout de même, il était hors de question de déranger autant le reste de la clientèle. Quant à laisser madame sans compagnie !

C'est pourtant une multitude d'idées qui le traversa. Il songea même à l'inviter à danser. Mais cela contrevenait directement avec ce que nous venons de dire...

Et puis sa pensée tarissait, il était envahi par un sentiment d'apaisement, sa tension se détachait, sensiblement, de son corps,. Ce n'était qu'une impression très légère mais il fut pris tout entier par ce mouvement : et s'il restait tranquille, un peu ? Calmes, calmé, pour quelques instants du moins...

Et du moins, l'immobilité lui prodigua quelqu'empathie. A l'adresse du sexe faible :
« Si la vapeur vous contamine, peut-être vous voulez prendre un peu d'air... tout à l'heure - c'est bien comme ça qu'on dit ? -, en mon accompagnement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhûn
Je laisse aller, me laisse inhaler, Les vapeurs en dégradé ...
avatar

Messages : 22

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 16 Avr - 10:00

    Posté à son comptoir au fond du fumoir, Zhûn surveillait les allées et venues. Après un long moment, il avait renvoyé Kim mener son travail. Même avec sa meilleure volonté, Zhûn ne pouvait avoir ses yeux partout. Voyant approcher son client, Zhûn s'était levé, prêt à agir.

    — Pour les commodités, m'sieur, c'est pa' ici.

    Zhûn tira un rideau de perles que masquait l'ouverture d'une porte, placée à quelques pas derrière le comptoir. Qui devait se soulager, devait passer devant Zhûn. C'était là un moyen de surveiller les allées et venues, et éviter de noires marchés non convenus par Zhûn.

    Replaçant le rideau après qu'Yann soit passé, Zhûn entreprit de faire le tour des lieux. S'assurant à une table que tout se déroule bien, appelant Kim pour ramener de quoi boire ou manger à une autre tablée, Zhûn avança ainsi petit à petit jusqu'à Elke et Lise.

    — M'sieur, m'dame. Auriez-vous besoin de quelque chose ?

    La bourse n'échappe pas aux yeux de Zhûn. Elle semblait bien emplie, et ne demandait qu'à être vidée pour emplir les caisses du fumoir.

    — Nous proposons aussi bien de quoi nourrir l'esprit, que l'estomac. Et aut' services. Le client est roi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 16 Avr - 22:03

Pour les commodités, m'sieur, c'est pa' ici.

Et bien voilà ! Pas de remarque désobligeante cette fois ! Le chinois lui indiqua le chemin des toilettes et Yann s’y engouffra après un bref

Merci !

C’était une petite pièce assez sombre dont la quasi-totalité de l’espace était réservée à la « machine du petit coin ». Yann s’y assit et commença à tâter tout ce qui était à portée de main, les murs et leurs fissures notamment, mais aussi le carrelage en damiers noirs et blancs à ses pieds. Cette pièce le sortait définitivement de l'ambiance orientale dans laquelle il baignait depuis son arrivée au fumoir.

Avant de tirer la chasse, Yann se « pencha » sur les toilettes en elles-mêmes et alla vérifier si rien ne se cachait autour d’elles. Il avait tout le temps de bien chercher ! S’il ne trouvait rien, il vérifierait même si quelque élément des toilettes ne pouvait pas se retirer simplement pour y cacher quelque chose…

Si quelque chose est caché à l’Oeil d’Eboli, c’est forcément ici !

MP envoyé par les Metteurs en scène


Dernière édition par Yann Le Guélec le Mer 17 Avr - 2:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Lise Champmézières
Elle court, elle court, la cousette !
avatar

Messages : 355

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 16 Avr - 23:43


Eh bien, il était gai, l'Allemand ! Rien à voir avec l'individu boudeur et insultant du Chat Noir ! A croire que sa belle humeur et son amabilité se développaient d'autant plus qu'il sentait Lise en situation de faiblesse... Et vice-versa. Ah, le viril orgueil !

Si la perspective de prendre l'air était alléchante - oh, échapper à cette atmosphère étouffante ! -, Lise ne considéra pourtant le projet qu'avec une grande méfiance. Après un court instant de silence, elle botta en touche en demandant, comme pour elle-même :

« Pourquoi vos propositions me semblent-elles toujours malhonnêtes... ? »

Mais déjà, le tenancier revenait... avec une proposition qui, dans le domaine du malhonnête (ou du louche, en tout cas), se plaçait là.
« ... Nourrir l'esprit ? Qu'est-ce que vous entendez par là ? »

Sa question était à peine audible, se réduisant à un murmure, presque un souffle. Oh, pourquoi cette migraine affaiblissait-elle ainsi sa réflexion ? Et cette voilette épaisse, qui l'empêchait de respirer ! Elle crut suffoquer. Oh, pourquoi était-elle venue ici ?

Lise songea à prier, puis s'avisa que si le Seigneur s'aventurait dans des lieux enfumés, c'était probablement guidé par des volutes d'encens et non d'opium... Alors, devant l'apparent désespoir de sa situation, la couturière eut une réaction propre à son tempérament. Elle prit une profonde inspiration et décida de retrouver son sang-froid. Elle se redressa sur la natte, changea de position (ses jambes commençaient à s'endolorir), releva le menton. Si le mal de tête était toujours là, elle se sentit tout de même mieux. D'ailleurs, le mouvement qu'elle avait fait lui porta chance : sous un guéridon tout proche, dans l'ombre, un éclat étrange attira son regard. Une nouvelle fois, elle tendit la main et ramena... trois boutons de jade. Un peu imparfaits, certes, mais assurément de grande valeur tout de même. Un coup d'œil expert suffit à Lise pour s'en convaincre.

Alors, ragaillardie, rassérénée par cette découverte, elle leva le visage vers l'Asiatique qui n'avait probablement pas perdu une miette de ce qui venait de se passer, et lui tendit la petite bourse :

« Tenez, gardez cela. En échange, je vous demande une faveur - non, deux. La première : j'emporte ces petits boutons. » Elle ouvrit la main pour les lui montrer, puis la referma sur son trésor. « La seconde : ne cherchez pas à nourrir mon esprit... Merci. »

Elle concluait ainsi presque gaiement. La crise d'angoisse était-elle définitivement passée ?

« Oh, et vous serez assez aimable pour payer nos consommations là-dessus. Apparemment Monsieur aime à se faire inviter... »

Moue railleuse en direction dudit Monsieur.

MP envoyé par les Metteurs en scène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elke von Herzfänger
Un jour je serais, le meilleur dandy, je moustach'rai sans répit
avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 23 Avr - 11:09

« Pourquoi vos propositions me semblent-elles toujours malhonnêtes... ? »

« Madame, c’est le ordre des choses que vous vous sentez assiégée. Vous vous êtes entrainé dans un aventure plus grand que vous. De fait, vous craignez à tous les moments que le mal s’abatte sur vous… » Répondit-il naturellement ; mais elle ne semblait pas l’écouter. Elle se redressa et dans le mouvement, attrapa un nouveau trésor. De la jade, en bouton. Elke mordit l’intérieur de ses joues et se sentit traversé d’un frisson. Les journaux n’avaient jamais mentionné que la cagnotte de 5000 francs, or la désinvolte chasseresse venait de démontrer qu’il y avait bien d’autres raretés.

Zhûn s’approcha au son clinquant des pièces qu’on roule dans ses doigts. Ce miséreux attrait pour la ferraille était-il inhérent chez le peuple mandarin ? Ou venait-il pour reprendre l’or d’émeraude qu’il avait auparavant laissé trainer ?
L’un ou l’autre dégoutèrent autant le jeune garçon, et il fut soulagé d’entendre l’inconnue décliner poliment son offre. Il ne réalisait même pas qu’il était reconnaissant vis-à-vis d’elle. Au contraire, il se laissa même aller à savourer la répartie.

« Oh, et vous serez assez aimable pour payer nos consommations là-dessus. Apparemment Monsieur aime à se faire inviter... »

« Mais oui ! Madame a bien de la fortune* aujourd’hui ! Puis de plus, il n’y est vraiment aucune raison que le galanterie ne soit que des hommes vers le femmes* ! »
Un petit moment de flottement peut-être ? Il avait répondu au vol et d’une façon qui se voulait légère. Pourtant, l’oreille attentive aurait pu déceler dans sa réplique un arrière-goût amer et désagréable, comme un reproche… Il conclut, néanmoins, sur un sourire radieux.

Spoiler:
 

MP envoyé par les Metteurs en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhûn
Je laisse aller, me laisse inhaler, Les vapeurs en dégradé ...
avatar

Messages : 22

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Sam 27 Avr - 1:01

    Les boutons de jade miroitaient sous la lumière des lampes, et se reflétaient dans les yeux avides de Zhûn. S'il avait su que ces gens du journal avaient caché de tels biens dans sa boutique, il s'en serait emparé depuis bien longtemps. Mais il était désormais difficile de reprendre les boutons à cette femme qui, déjà, avait pris les devants.

    Zhûn prit la bourse, l'ouvrit pour compter les pièces. On était loin d'un prix équivalent à celui des boutons, mais cela payait aisément les consommations. Zhûn devait bien admirer l'aplomb de cette femme.

    — Madame, je puis rien 'efuser. Vous savez mener les affaires.

    La bourse disparut, cachée dans une des multiples poches que comportait le costume de Zhûn. Appelant Kim pour qu'elle débarrasse la table de tout relief des consommations, Zhûn laissa flotter une phrase pleine d'esprit.

    — M'sieur devrait se méfier. Me semble qu'il trouvera lui aussi la fortune s'il sait bien chercher...

    Le souhaitait-il vraiment, qu'Elke gagne la chasse ? Personne ne peut lire dans l'esprit de Zhûn qui, immuable, retourna à son comptoir. L'autre client ne revenait toujours pas, ce qui intriguait l'asiatique. Que pouvait-il bien faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Le Guélec
Ils ont des chapeaux ronds...
avatar

Messages : 319

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mar 30 Avr - 4:13

En cherchant dans les toilettes, donc, Yann trouva une étrange bouteille dans laquelle gisait un serpent mort. Il n’avait jamais vu ça ! Il avait d’ailleurs failli l’échapper en la sortant de la « cachette » où il l’avait trouvée tant la vue du reptile l’avait surpris voire effrayé.

Il réfléchit un instant…

Un serpent, un serpent… mais bien sûr ! Le zoo ! Le zoo de Vincennes ! C’est là ! C’est là la prochaine étape de la chasse au trésor !

Malheureusement, il était trop tard. Il faudrait y aller demain. Mais le petit bourgeois, lui, tout dandy qu'il semblait être, n'avait certainement pas d'obligation professionnelle et pourrait y aller dans la matinée, s'il découvrait un indice, et devancer notre jeune breton !

Je vais prendre l’indice avec moi comme ça, pas de risque de m’faire doubler et à moi les 5000 francs !

Yann sortit des toilettes avec la bouteille cachée dans sa poche. Il regarda autour de lui. Le patron était au comptoir et l’observait d’un œil inquisiteur. Le petit homme du parc était toujours dans la même natte avec la même dame. Yann ne pût s’empêcher de sourire en l'imaginant passer la nuit ici, à chercher l’indice que lui, Yann, aurait emmené avec lui, loin des volutes enivrantes de l’Oeil d’Eboli.

Il repassa par sa natte, histoire de ne pas éveiller de soupçon chez son concurrent (et chez le patron). Il tira même un petit peu sur sa pipe avant de lever une main en direction de l’asiatique pour régler avec ses dernières pièces la pipe à moitié entamée et la tisane.

Avec un peu de chance il n’y aurait pas d’autres indices trouvés cette nuit et il serait le seul demain soir, à Vincennes, en course pour la cagnotte ! En attendant, une longue marche jusqu’à Belleville l’attendait. Nul doute que le lendemain matin, le réveil serait dur… ou le retard grand !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/yvonwestfall
Lise Champmézières
Elle court, elle court, la cousette !
avatar

Messages : 355

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Lun 6 Mai - 23:37


Oh, il était jaloux, son beau Prussien... ? A cette idée, Lise se surprit à poser sur lui un regard affectueusement moqueur. Pendant ce temps-là, l'Asiatique prononçait quelques mots, toujours plus énigmatiques.

« Décidément, j'ai bien du mal à comprendre les étrangers... » déclara-t-elle à mi-voix.

Il fallait croire que, loin d'obscurcir la vue, la voilette l'aiguisait plutôt. En effet, l'œil de Lise fut de nouveau attiré par une irrégularité entre les tapis de bambou. Une petite feuille de bristol, pliée en deux ? Si la couturière n'avait pas eu le temps de s'accoutumer aux étranges manières des organisateurs de la chasse au trésor, elle eût certainement négligé le papier. Mais en l'occurrence, elle avait eu deux manches pour s'y faire. Aussi déplia-t-elle le bristol...
Et le texte qu'elle y lut, calligraphié à l'encre violette, la laissa un instant sans voix. Éberluée, elle resta quelques secondes immobile, figée dans sa surprise. Puis, d'un mouvement sans brusquerie, elle glissa le papier avec les boutons de jade dans la petite bourse qu'elle gardait dans sa poche.

« Les gens laissent traîner de ces choses, c'est étonnant ! » fit-elle remarquer d'un ton léger.

Elle désigna d'un geste l'étrange client fouineur qui partait.

« J'ai l'impression que le lieu se vide... Et je vous avoue que j'étouffe ! Votre proposition de m'accompagner au-dehors tient-elle toujours ? »

Il lui semblait en effet suffoquer. Son cœur palpitait trop rapidement, et elle sentit une goutte de sueur naître sur son front tandis que l'angoisse la reprenait insidieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elke von Herzfänger
Un jour je serais, le meilleur dandy, je moustach'rai sans répit
avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   Mer 3 Juil - 10:08

— M'sieur devrait se méfier. Me semble qu'il trouvera lui aussi la fortune s'il sait bien chercher...

Elke entendit distraitement les paroles du tenancier. Elles s’imprimèrent en arrière-plan ; il n’en retint, pour la postérité, que l’idée de savoir chercher correctement. Allez savoir…

« Les gens laissent traîner de ces choses, c'est étonnant ! »
Du coup, il en avait raté l’action. Il hocha de la tête et sourit, poli et circonspect. L’ingénue inconnue sembla néanmoins agitée d’un soudain entrain. Elle enchaina : « J'ai l'impression que le lieu se vide... Et je vous avoue que j'étouffe ! Votre proposition de m'accompagner au-dehors tient-elle toujours ? »

« Naturellement » Répond-il simplement. De toute façon, cette chasse commençait à l’ennuyer. Et même à l’endormir. Il n’avait rien trouvé ce soir et cela faisait des heures qu’il furetait. Oh certes, il y avait bien ce que disaient les journaux. M’enfin, les journaux… Il reviendrait demain, et peut-être même, après tout, que le trésor n’était pas ici…

Il tendit sa main, galant, pour qu’elle s’y appuie et se relève. Après quoi ils partirent. Du reste, n’était-ce pas assez grisant, d’une certaine façon, d’avoir été invité par une femme. La pensée le charma, et il songea à cet égard qu’il serait stupide de laisser s’étioler dans le lointain une si délicieuse rencontre. L’air frais l’envahit d’un sentiment de satisfaction, et alors que Madame grimpait dans son fiacre, il se laissa tenter :

« Vous pardonnez l’audace… Mais, est-ce que je pourrais vous revoir ? »
Avant de la laisser disparaître. A jamais, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Chasse au trésor] L'œil était dans la tombe et regardait Caïn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Paris, ses faubourgs... :: Autour des Funambules :: Fumoir L'Œil d'Eboli-