AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 [Petit scénario] Mot d’esprit, es-tu là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Zhûn
Je laisse aller, me laisse inhaler, Les vapeurs en dégradé ...
avatar

Messages : 22

MessageSujet: Re: [Petit scénario] Mot d’esprit, es-tu là ?    Sam 19 Jan - 10:29

    Spoiler:
     

    Les choses sérieuses commençaient enfin.

    Zhûn se rengorgeait en voyant les craintes se lisant sur les visages des participants. Bah, comme si un esprit allait venir ! Non pas que Zhûn ne croyait pas aux manifestations de l'autre monde, toute son enfance en était baigné. Mais cette invocation avait des allures de postiche - aucune parole sacrée n'était prononcée au sein d'une atmosphère embaumant l'encens.

    Il ne put empêcher de faire claquer sa langue d'un air réprobateur, mais obéit aux instances d'Eustache. Le murmure de sa voisine lui tira un sourire. Penchant la tête de côté, Zhûn chuchota :

    — La bonne chance à vous aussi, m'zelle. Si vous sentez un souffle dans vot'nuque... priez.

    Sur ce judicieux conseil prompt à allumer la peur, Zhûn reprit la stature demandé comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Spéret
La perfection n'existe que dans mon miroir
avatar

Messages : 93

MessageSujet: Re: [Petit scénario] Mot d’esprit, es-tu là ?    Sam 2 Fév - 10:52

Eh bien... Très joyeux, tout ça ! C'était on ne peut plus rassurant. Le regard qu'il échangea, d'ailleurs, avec son vieil ami prouvaient que tous deux partageaient les mêmes sentiments quant à cette séance de spiritisme. Parfois, l'éditeur se demandait quel genre de spirite Mme Forestier avait bien pu trouver, ou plus exactement, où elle avait pu trouver un spirite avec un nom aussi ridicule. Eustache... N'importe quoi. Espérons qu'au moins, il était compétent, le monsieur à la figure bizarroïde !

Tout en pensant cela, l'éditeur comprit qu'il n'allait pas être si facile que ça d'atteindre l'état désiré par le spirite : ne penser à rien, pour quelqu'un qui réfléchissait sans cesse, c'était mission impossible ou presque... Il fit son possible, inspira, expira profondément, tâchant de calmer au possible sa surexcitation nerveuse continuelle... De là à dire qu'il y parvint...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine "Le Zozio" Viret
Si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois
avatar

Messages : 238

MessageSujet: Re: [Petit scénario] Mot d’esprit, es-tu là ?    Lun 11 Fév - 9:08

Tiens donc, comme cela, il était toujours admis dans le cercle ? Comme c'était étonnant ! Antoine se retint de sourire et de répliquer à son hôte, et se rassit.

Le pseudo-spirite déclina les consignes de "sécurité". Ne pas rire, ne pas rire, ne pas rire... Inspiration profonde. Bien, le pire était évité. Le ramoneur respecta tout de même ce que disait l'arnaqueur, histoire de ne pas jouer avec le feu. La Forestière ne serait pas clémente deux fois de suite....

Les deux pieds à plat, les mains posées, bla bla bla... Mme Champmézières lui souhaita bonne chance.

"Oh, vous savez ! Mais bonne chance à vous également !"lui dit-il dans un demi-sourire ironique.

Ne pensez à rien, et pas à nos morts. Surtout pas aux morts. Bah, se disait l'ancien vagabond, c'est pas comme s'il avait envie de revoir le colonel*, hein. Il s'en passerait volontiers.

Et puis, de toutes façons, les esprits, cela n'existe pas, alors !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catharina de Fréneuse
L'enfant reconnaît sa mère à son sourire.
avatar

Messages : 401

MessageSujet: Re: [Petit scénario] Mot d’esprit, es-tu là ?    Mar 2 Avr - 3:38

Catharina, fidèle à elle-même, demeura silencieuse et immobile lorsque les retardataires firent leur entrée. Comme cela devait être gênant d’avoir au sein de son cercle des membres si peu ponctuels. Remarquant la pelleté d’hommes assis à la table, la jeune mère vint à se demander pourquoi elle n’était pas plutôt restée chez Marie-Gilbert. Mais, ah ! Anne-Marie avait été si gentille de l’invitée, elle, scandaleuse divorcée.

Attentive, elle suivit les instructions de Monsieur de Nersac. Si Catharina montrait des signes évident de nervosité, ce n’était pas à cause des possibles dangers de la séance. Doucement, elle posa ses mains en aplat sur la table, joignit ses pouces et écarta un tout petit peu les doigts. Ceux-ci se refermèrent aussitôt lorsque le spirite mentionna le contact qu’il devait y avoir entre chaque personne. Quoi ? Jamais ! Farouche, elle recula ses mains vers le bord de la table, espérant –un peu trop- que les messieurs à ses côtés l’oublient. Catharina n’avait pas spécialement envie de recevoir des énergies des invités peu recommandables qu’elle fréquentait.

Les indications d’Eustache continuant de la mettre mal à l’aise, elle se contenta de baisser le visage vers le bas pour faire croire que ses yeux étaient bels et bien fermés. Toucher des hommes sans les voir ? Oh non !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hana-no-yume.deviantart.com
Thalie
Mademoiselle Clairon
avatar

Messages : 542

MessageSujet: Re: [Petit scénario] Mot d’esprit, es-tu là ?    Ven 3 Mai - 11:46

    Citation :
    Comme prévu, vu que la séance s’éternise, que des participants sont absents, ceci en sera le post de conclusion. Mais qui sait une prochaine séance aura peut-être lieu ?

    Après bien des déboires, les participants prennent la position désirée par Monsieur de Nersac. L'exercice, pourtant simple, est rendu difficile par les hésitations des participants se demandant si tout ceci est bien sérieux, surtout Catharina qui ne voulait toucher personne, pas même du bout de l'ongle.

    Mais enfin tout est en place, il ne manque que l'esprit. Un esprit qui se fait bien attendre, et ce dans le plus complet des silences. Mme Forestier tâche de calmer le tremblement de ses mains; la peur que sa soirée tombe à l'eau lui met les nerfs à fleur de peau. Discrètement elle jette un oeil au plafond. Afin de parer à toute éventualité, la dame de maison a demandé à sa fidèle domestique, Marielle, de se tenir prête, balai à la main, à frapper le plancher. Le bruit pourra être ainsi pris pour la marche lugubre d'une apparition.

    Trois coups sonnent au plafond, semblables aux coups donnés au théâtre. L'air surpris des participants rassure Mme Forestier : la soirée tourne enfin comme prévu !

    — Restez concentrés, ordonne Monsieur de Nersac. Je dois appeler l'esprit pour qu'il veuille bien venir auprès de nous...

    Le spiritiste se met à psalmodier des paroles que personne ne comprend, ne sonnant ni comme du latin, ni comme du grec; une langue oubliée et ancienne ? Personne ne sait, et regardent fascinés le meneur de la séance. D'autres, comme Zhûn, hésitent à rire, trouvant cela bien ridicule et se demandant ce qu'ils font là.

    L'attention se relâche, Eustache de Nersac tente d'appeler l'esprit par un autre moyen : le ouija*. Mais personne ne semble très attiré, des murmures parcourent l'assemblée, Mme Forestier se demande si elle a bien fait de mener cette soirée.

    — De la concentration, je vous prie
    , répète Eustache de Nersac. Comment voulez-vous que l'esprit vienne nous voir si nous n'avons pas un peu de sérieux ?

    Comme un coup de théâtre, un courant d'air parcourt la salle : les femmes frisonnent, les hommes demandent à ce que l'on ferme la fenêtre.

    — Mais aucune fenêtre n'est ouverte, précise un des participants après les avoir vérifié du regard. De même que les portes.

    Le doute s'installe : d'où peut bien venir ce courant d'air ? Catharina, regardant la fenêtre, voit un volet claquer violemment contre le mur et pousse un cri. Certaines voix se font entendre, se demandant si un esprit est bel et bien venu. Croyant voir une forme humaine se dessiner dans les rideaux, un des participants se lève et pointe du doigt le rideau.

    — Je le vois, il est ici ! L'esprit !
    — Vous avez rompu le cercle !
    assène Eustache, personne d'autre que vous n'a pu le voir !

    "Parce qu'il n'existe pas..."
    ajoute une voix perfide, dans un murmure, mais le doute est là. Un esprit a-t-il été bel et bien invoqué ?

    Anne-Marie demande à rallumer la pièce, et sert de quoi rafraichir et remonter le moral de ses visiteurs. Une chose est certaine : elle retentera l'expérience, et avec des participants plus sérieux. La chance ne serait peut-être pas autant de la partie la prochaine fois.

_________________
PNJs Incarnés
Avatar : Oeuvre de John William Godward
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Petit scénario] Mot d’esprit, es-tu là ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Petit scénario] Mot d’esprit, es-tu là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Paris, ses faubourgs... :: Autour du Théâtre d'Art :: Hôtel particulier de la Forestière-