AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Jour de Paye !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Antoine "Le Zozio" Viret
Si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois
avatar

Messages : 238

MessageSujet: Jour de Paye !   Lun 16 Juil - 9:22

En ce beau mois de juin, le temps est tout simplement splendide !
Le Zozio sautille de-çà de-là, à la recherche d'un amusement à sa hauteur, d'une rumeur à répandre ou de quelques bourses à "emprunter".
La rue des Funambules est plutôt fréquentée, aujourd'hui. Peut-être est-ce jour de représentation ? Peu importe pour le drôle d'oiseau, puisque tout ce qui compte, c'est que cela annonce une bonne récolte !
Alors, il se met à chantonner, au son de sa guitare :

"Peu importe ce noble qui dévergonde
Cette mère d'un autre monde !
Peu importe l'imbécile de frère
Qui rapporte cet adultère !
Puisqu'aujourd'hui, il fait beau !
Et que se fermera bientôt
Sur le vaniteux, le rideau !
D'intrigues, Paris a eu son lot !
Profitons de toutes ses merveilles
Sous ce bien-aimé soleil !"


Personne ne prête attention à son charabia. Quel dommage que la rue devienne blasée des folies de son auteur !
Un pas à droite, un pas à gauche, regard circulaire.
Un bonhomme bien enrobée porte un costume sur mesure tout neuf, un peu à sa droite. Devant lui, une femme toute endimanchée exhibe fièrement une nouvelle toilette et un éventail de luxe. Et puis à sa...

"Reviens ici, canaille !"

Un agent de la Sûreté, dont le visage ne lui était pas inconnu (sûrement une des nombreuses victimes de la vitesse du Zozio), venait de héler notre vagabond.
Pire.
Il venait de se mettre en chasse.
Le policier court, tambour battant, vers le chanteur de rue, comme si sa vie en dépend.

Le Zozio se faufile au milieu de la foule, en profite pour voler les deux bourses repérées, et se met à détaler à toute vitesse. A peine distingue-t-il une bourse bien pleine à la sortie des Funambules, qu'il tend le bras pour l'attraper, avant de reprendre sa course, sans avoir poser un regard sur le propriétaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jour de Paye !   Mar 21 Aoû - 23:54

Dany Puliriel, pantomime et violoniste

Un petit pas à gauche, les deux mains en l'air.


Dany entamait sa danse coutume comme un échauffement. Il ne se concentrait pas vraiment, son regard était perdu dans la salle vide. Tous les jours, le mime avait un créneau pour s'entraîner sur scène, dans la matinée. Il profitait de ce moment de solitude pour améliorer ses numéros et inventer des histoires plus drôle, plus tragiques que celles qu'il avait mises en pratique les fois d'avant. Aujourd'hui, l'inspiration ne semblait pas de la partie. Un peu déçu, Dany quitta les planches pour aller voir le directeur du théâtre. C'était son jour de paye.

Il frappa à la porte du manitou pour s'annoncer et entra délibérement dans son bureau. L'homme en question était assis, bien calé dans son fauteuil et triait quelconques papiers probablement pour se donner un air sérieux. Le pantomime lui fit un signe de la main qui voulait dire bonjour. Puis, sans atendre il ajouta celui qui voulait dire, "Argent".
Le directeur émit un petit rire étouffé par le choléstérine et un asthme certain.
De son tiroir il tira une bourse pleine.

"Il y a le compte. Maintenant file, j'ai du travail."



Le coeur léger, Dany quitta la petite pièce pour aller récupérer ses affaires aux vestiaires. Il allait bien manger ce midi. Il rangea le sac plein de pièce dans une poche à l'intérieur de son veston, et sortit du tthéêtre, enjoué.

Enjoué, jusqu'à ce qu'il se sente étrangement allégé au niveau de la poitrine.
Enjoué jusqu'à ce qu'il apperçoive un satané petit voleur qui courrait devant lui, sa bourse et celui d'un autre malheureux dans la main. Ca n'allait pas se passer comme ça.
Dans un élan enragé, Dany se mit à courir. Le chenapan n'allait pas s'en sortir comme ça. [/list]



[HRP: Pardonnneeeeuh moiiiiiiiiiiiiiiiiiiii du délai, je suis irréparable, incorrigible, je suis milles fois désolée, pardonpardonpardon u_u En plus, la qualité de ma réponse n'est pas vraimmmeeent... Wala quoi T.T]


Dernière édition par Dany Puliriel le Mer 22 Aoû - 6:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Antoine "Le Zozio" Viret
Si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois
avatar

Messages : 238

MessageSujet: Re: Jour de Paye !   Mer 22 Aoû - 6:14

Le Zozio a pris la première bifurcation qui venait pour tenter de semer le policier.
Notre chansonnier court depuis de longues minutes à présent, et se décide donc à se retourner pour suivre la progression du poursuivant à ses trousses. Le pauvre agent ne semble pas avoir la même endurance que le vagabond. Le voilà déjà tout en sueur et en souffle ! Il perd peu à peu du terrain, et finit par abandonner la course, persuadé de pouvoir attraper un autre jour ce vaurien à la guitare...

En voyant cela, notre drôle d'oiseau manque de crier victoire trop tôt, en ralentissant sa course. Mais voilà que du coin de l'oeil, il aperçoit un autre coureur à sa poursuite ! Il ne semble pas être assez riche pour être une victime du chansonnier... Est-ce un voleur ? Veut-il récupérer à son tour le butin du Zozio ? Ah, ça, hors de question !

L'oiseau fugace redouble de vitesse, prenant de cours le jeune homme et lui assurant une certaine avance. S'assurant que le voleur le suit toujours, notre bonhomme bifurque une fois de plus, et se cache dans l'encadrement d'une porte, attendant son poursuivant.

Le voilà donc, dépassant l'emplacement du Zozio, le cherchant des yeux. C'est à ce moment que notre vagabond décide de sortir de sa cachette. Il le surprend suffisamment pour le faire sursauter. C'est bon signe, et c'est très drôle !

"Alors, petit, on tient à me voir ? Me voilà ! Que me veux-tu ? Parle !"
Dit-il dans un grand sourire, en lissant sa fausse barbiche rousse. Il replace une mèche folle de sa perruque (rousse, aussi) en attendant sa réponse.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galatée
Vierge d'ivoire
avatar

Messages : 143

MessageSujet: Re: Jour de Paye !   Dim 11 Nov - 13:08

Votre petite course a attiré l'attention de quelques hommes de la loi. Il semblerait que certaines personnes n'aient pas apprécié de vous voir courir ainsi dans les rues de Paris ! L'on s'est plaint de bousculades très désagréables... Ah ! Les jeunes hommes ! Ils ne font plus attention à rien, de nos jours !

Se faufilant entre les passants, deux hommes s'en viennent vers vous, sourcils froncés, avec la ferme intention de vous attraper et ils n'ont pas l'air d'être le genre à s'arrêter pour écouter une chanson !

"Hey ! Vous deux, là-bas ! Arrêtez-vous !"

Pour ne pas être attrapés, vous vous êtes sûrement enfuis tous les deux, peut-être chacun de votre côté... Dommage.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jour de Paye !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour de Paye !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Paris, ses faubourgs... :: Autour des Funambules-