AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Objet trouvé [Mini-scénario]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Objet trouvé [Mini-scénario]   Dim 13 Mai - 21:53


    Elle avait fini par l'oublier cette petite bourse trouvée au hasard des rues. Eugénie l'avait retrouvée en remettant en ordre son linge, retournant les piles de vêtements. La bourse était tombée à ses pieds, rappel de son ancien état de vagabonde. En l'ouvrant, elle avait vu les rubans, les aiguilles, un véritable nécessaire de couture pour jeune fille de bonne famille. La propriétaire avait du se plaindre de la perte d'un si joli petit nécessaire, et s'être fait réprimander par ses parents. Retrouver la propriétaire, Eugénie y songeait, mais comment ? Puis depuis le temps elle avait du reconstituer son nécessaire.

    Mais ce faible prétexte pouvait toujours servir pour une promenade en ville. Profitant d'un de ces jours de congés donnés par les maîtres des lieux, Eugénie rejoignit les rues de l'Opéra. Fini les chiffons poussiéreux. Le fichu noué autour du cou d'Eugénie était des plus soignés, de même que la robe qu'elle portait - rien d'ostentatoire, que du simple mais bien propre et bien tenu. Eugénie se faisait fort de tout mettre en oeuvre pour mener au mieux sa nouvelle vie.

    L'Opéra montrait une face bien triste aux Parisiens. Plus de lumières, plus d'éclats, rien qu'un immense mausolée vide, où n'entraient que des gens aux allures de fantômes. Eugénie tâchait de se rappeler où exactement elle avait trouvé cette bourse. Peut-être dans cette petite rue adjacente ? En tout cas il faisait beau, la bourse n'avait pas été roulée dans la poussière, on venait juste de la perdre. Pensive, la bourse dans la main, les doigts d'Eugénie suivaient les lettres cousues. "BIANC" pour Bianca ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Jeu 17 Mai - 2:53

Dona Elvire ne cherchait point à retrouver son Dom Juan, ce jour-là. Fatiguée par l'acoustique déplorable de l'Eden, lassée des quolibets de ses collègues qui feignaient de la prendre, elle aussi, pour un travesti, et, surtout, curieuse de contempler cet Opéra déchu dont on lui avait refusé l'entrée jusqu'ici, elle était allée tourner autour du bâtiment fantôme ... Prendre l'air ... ! Étrangement, l'atmosphère étouffante des théâtres ne l'incitait pas réellement à chanter. Elle avait commencé le chant dans les vastes jardins de son père, en Italie, sous le soleil ... Aujourd'hui, il faisait gris et un peu sombre, mais l'air frais qui lui parvenait, dans sa ruelle, lui rappelait tout de même ces après-midi perdus ... Elle s'éclaircit la gorge, et sans penser à jeter un oeil autour d'elle pour vérifier qu'il n'y avait personne dans l'ombre ... elle entama les premières notes de La Cambiale di matrimonio, un vieil opéra de Rossini, mal connu en France ...
Elle chantait simplement, avec une joie évidente, quelque chose comme un sentiment de liberté - quoi qu'elle semblât un peu trop serrée dans son corset de ville et tenait les notes moins longtemps et avec un peu plus de difficulté ... Mais enfin ! chanter à sa guise, sans ce maître de chant qui n'était jamais content, sans ces spectateurs toujours critiques, parce que jaloux envers les italiens ... Sans tout ce monde qui ne l'accueillait pas à bras ouverts comme il aurait dû ! Mais elle perçut un mouvement auprès d'elle, et poussa une exclamation de surprise.

- Dio mio ! J'ai eu très peur ... Jé né vous avais pas vou !

Elle rougit un peu et sortit un éventail qu'elle agita nerveusement devant son visage. Déjà poudrée, elle était en tenue de ville, forte, engoncée dans son corset, vêtue d'étoffes encore hivernales, et où des fleurs s'étalaient en broderies somptueuses ... Elle vous jaugea, d'un œil averti. Et ajouta, avec un peu de joie - et aussi de soulagement, semble-t-il :

- Vous né connaissez pas l'Opéra, je crois ... Mais vous aurez entendu un pocco di canto tout de même ... Céla vous a plou ?

Elle semblait avoir un peu de mal, encore, à trouver ses mots et hésitait toujours quelques secondes, avant de former ses phrases. Que répondrez-vous donc, Mademoiselle Landreau, à cette belle dame deux fois étrangère, venant à la fois d'un autre pays, et d'un autre monde ?

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Dim 20 Mai - 8:25

    Pour Eugénie les grandes dames semblaient venir d'un autre monde. Si belles, si distinguées, des déesses descendues de l'Olympe pour se mêler au commun des mortels ! La femme devant elle était aussi belle qu'elle, mais elle avait un accent charmant, fleurant bon le Sud et les pays exotiques. Oui exotique, c'est bien le mot. L'Italie pour une Parisienne, c'est le début de l'aventure, voire le confin du monde !

    — M'dame z'avez une voix... On dirait un ange.

    Eugénie l'ingénue, Eugénie et son amour de la religion. Cela l'avait surpris qu'une grande dame se mette à chanter ainsi en pleine rue. Il n'y avait que les fous pour faire cela - mais aussi les vagabondes un peu fragiles.

    — 'suis désolé de vous avoir bousculé, j'étais occupée. C'est que j'ai trouvé ceci...

    Tendant la main, Eugénie montra la petite bourse qui y reposait. Elle se sentait gênée de demander cela à une grande dame, de l'ennuyer avec d'aussi bas sujets.

    — Vous sauriez pas à qui c'est ?

    On pouvait toujours tenter. Au pire elle essuierait un refus, et le dédain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Jeu 24 Mai - 6:54

Elvira se rengorgea, visiblement satisfaite, devant l'admiration naïve de son auditrice surprise. Elle la détailla d'un oeil qui se voulait bienveillant : mise correcte mais irrémédiablement modeste, teint noiraud ... Elle lui rappelait un peu les paysannes qui officiaient dans la propriété de son père, en Italie, avec ses grands yeux, ses cheveux sombres et sa peau brunie par le soleil ... Cependant, le sourire vague qu'elle avait laissé paraître durant sa contemplation se fana lorsque l'inconnue lui tendit une petite bourse. On ne put manquer son hésitation à saisir l'objet - et s'il vous explosait entre les mains ?!

- C'est oune bien drôle dé quouestions qué vous posez là ... Commé si jé pouvais savoir !

Cependant, elle jeta un oeil ... BIANC ... Non, rien de pertinent ne lui venait à l'esprit.

- Bianc ... ! Céla me fait penser à Bianco, lé mot italien pour blanc ... Mais ça n'a sûrement rien à voir ... Cépendant ...

Elle soupesa la trousse, l'ouvrit d'autorité.

- Ah ... ! Céla ressemble à des effets dé danseuse ... Jé né les connais pas bien, mais elles ont des rubans commé ceux-là pour nouer leurs ... Ma come se dice ?! ... Leurs souliers, jé ne trouve pas d'autres mots ...

Tout en rendant la trousse à l'inconnue, elle lui demanda, d'un drôle d'air :

- Où avez-vous trouvé cet objet ?


_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Jeu 24 Mai - 9:10

    Eugénie écoutait la femme, la laissait manipuler l'objet. Ainsi il appartiendrait à une des danseuses, une danseuse italienne ? Ma foi ce n'était pas improbable au vu de l'endroit où Eugénie avait trouvé la bourse. La dernière question la frappa tel une gifle. Eugénie cilla, tâcha tout de même de ne pas montrer qu'elle avait été perturbée.

    — J'l'ai trouvé ici... dans cette ruelle. Une danseuse l'avait pt'être fait tomber.

    Elle ne l'avait pas volé, oh cela non ! Et elle ne voulait pas que cette dame le pense ! Eugénie garda la bourse dans sa main. La remettre dans sa poche pourrait être vue comme une volonté de cacher l'objet du délit, d'en ignorer l'existence.

    — J'vais donc attendre que ces demoiselles sortent. J'peux pas entrer dans les coulisses, c'pas poli.

    Entrer même dans l'Opéra lui était interdit. Une fille de rien ne salit pas de ses souliers modestes un tel lieu. Ce serait comme souiller un temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Sam 2 Juin - 3:00

Eh ! Pour tout dire, ce mystère d'objet perdu l'intriguait un peu, la doña Elvira ... Elle gardait l'œil attaché sur la trousse, malgré elle ... Heureusement pour Eugénie, Elvira ne concevait pas trop qu'on pût voler une trousse contenant si peu : une pauvresse y trouverait à peine de quoi repriser sa garde-robe, alors quel intérêt ... ? Et se faisant, Elvira cherchait dans sa mémoire, de bonne volonté ...

- No, vrément, jé ne mé rappelle pas dé danseuse qui s'appèle Bianca. Et jé ne connais pas d'autre nom commençant ainsi.

elle eut un haussement d'épaules désolé.

- Mais vous né trouvérez pas les danseuses ici. Pas toutes en tout cas : il n'y a qué les Grandes qui sont restées sur place ... Les pétits rats sont à l'Eden, maintenant.

Et se faisant, elle pouffa un peu.

- C'est oune drôle de nom, jé trouve ... Moi qui suis italienne, jé trouve céla un peu ... Provocateur.

Mais là n'était pas le propos ! Visitée par une idée lumineuse, elle proposa soudai :

- Voulez-vous me la donner, que je m'en charge ?

Ce qui était à l'Opéra retournait à l'Opéra ... Oh ! Vu la mine enthousiaste, elle avait sans doute une idée en tête, et cela contribuerait sans doute à lui faire plaisir ... mais c'était aussi perdre toute possibilité d'entrée dans ce monde-là ... En outre, qu'est-ce qui pousserait une grande cantatrice à s'occuper de ces affaires-là ... ? La situation était un peu étrange, mais il fallait pourtant prendre une décision ...

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Sam 2 Juin - 10:29

    Spoiler:
     

    Garder l'objet ou le donner à cette femme ? Telle était la question. Conserver la trousse ne serait qu'un encombrement pour Eugénie. Elle ne cesserait de se demander comment retrouver la propriétaire, et si elle n'aurait pas mieux fait de répondre à la proposition de la cantatrice.

    — J'pense pas qu'à l'Eden, j'puisse les voir. J'suis pas... 'fin c'pas un lieu pour moi.

    Soupesant encore la trousse, Eugénie la tendit à nouveau à l'italienne.

    — Si vous pouvez trouver la propriétaire, préfère vous la confier. Z'aurez plus de chance qu'moi. Comment j'peux vous remercier m'dame de gentillesse ?

    C'est que c'est rare les gens qui veulent aider leur prochain, alors faut pas les ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Mer 6 Juin - 5:23

Elvira conserva donc la trousse, serrées entre ses doigts courts chargés de bagues. Elle n'avait point proposé cette option par bonté d'âme, ou du moins pas que pour cela. C'est que s'attirer la reconnaissance d'une danseuse, a fortiori d'une danseuse bien placée dans la hiérarchie, était toujours à prendre, lorsqu'on manquait de sympathie. C'était peu, mais la réputation et la popularité se faisaient pas à pas, avec beaucoup de soin et de patience ... Elvira en avait conscience. Elle releva cependant la modestie superlative de cette femme qui lui faisait face. Elle leva les sourcils, passablement étonnée.

- Vous avez donc quélqué chose à vous réprocher pour dire que ce n'est pas pour vous ... ?

Elle la sonda du regard et, en l'invitant d'un geste à la suivre, elle se dirigea vers le boulevard qui jouxtait la petite ruelle.

- Vous né pouvez peut-être pas entrer, mais porque les rues autour vous seraient interdites ? Vous n'êtes pas oune anarchiste, j'espère ?

Elle eut un rire triste. Il était d'ailleurs difficile de dire si elle prenait cette affaire au sérieux ou si elle déplorait, intérieurement, que ce scandale empêchât son triomphe ...

- Jé rétourne à l'Eden, justement. Suivez-moi et expliquez-moi tout ça. Jé souis curieuse, de la façon de penser des petits parisiens.

Et grande dame, elle marcha, sûre de sa stature. Elle ne semblait pas craindre le voisinage d'une femme de vie modeste, persuadée de son bon droit et de son pouvoir.

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Jeu 7 Juin - 1:02

    Expliquer à une haute dame les craintes d'une pauvre folle était difficile. Mais c'était d'autant plus complexe en face d'une dame étrangère dont les moeurs devaient être bien différentes de celles de Paris. Eugénie cherchait les mots à mettre sur ses craintes, sur sa volonté de ne pas trop se montrer - elle avait eu de la chance jusqu'à présent, elle n'avait pas envie de tirer la queue du diable.

    — C'est qu'à Paris, les grands dames et grands monsieurs aiment pas les 'tites gens comme moi. On finit toujours par les gêner par not'présence, y en a même qui vous insultent et j'aime pas ça. Du coup je reste pas près d'eux.

    Sans compter ceux qui faisaient rouler leurs voitures dans les flaques, s'amusant de vous voir tout crotté et noyé par la trombe d'eau. Une fois ça lui était arrivé à Eugénie, et la dame de la voiture lui avait jeté une pièce pour qu'elle se change. Tout en riant et s'amusant avec ses amies de la tenue d'Eugénie. La pauvre femme avait du refouler ses larmes de honte.

    — Dans vot'pays, on pense pas comme ça ?

    C'est que ça l'intriguait Eugénie. Y avait peut-être un pays où les gens comme elle étaient pas mal vus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Mer 13 Juin - 1:18

Madame Elvira écouta le discours avec une visible concentration. L'accent de la française lui semblait un peu lourd, pas très pur (à tort ou à raison ?) et elle ressentait quelques difficultés à la comprendre ... Mais au fond quiconque parlait vite perdait la pauvre Elvira qui, fille d'étranges modernistes, avait privilégié l'anglais au français, durant son apprentissage ... Les inconscients ! Et puis elle répondit, chemin faisant :

- Vous parlez des grandes dames, mais nous ... Nous sommes des artistes, c'est un' poco diverso , si ? Bien entendou, les meilleurs auront l'argent, l'admiration, et tout lé reste, j'espère en faire partie un jour come celle ou ... célui qui m'a précédée. Ma ... Les danseuses, c'est des pétites filles dé rien, vous savez ... Vous les avez voues, rien qu'oune fois ?

Elle sourit un peu, la regardant de la tête aux pieds.
- Forse vous auriez pu danser aussi, plus jeune, vous semblez avoir la jambe solide ... Allez, venez.

Et chemin faisant, elle ajouta, songeuse :

- Jé ne crois pas qu'un pays come ti dice existe en Europe. Mais certains disent qué l'Amérique ... Qué tout lé monde peut devenir important, là-bas. Jé né sais pas si c'est vero, mais les grandes dames américaines sont moins bien élevées qué les autres, c'est sûr !

Au loin se profilait déjà la silhouette du nouveau théâtre. Ses marches blanches étaient désertes, en plein jour, et seuls les gens du spectacle erraient alentours.

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Mer 20 Juin - 8:51

    Elle danser ? Devant l'affirmation, Eugénie releva un peu ses jupes, regarda ses jambes comme si elles appartenaient à une autre. Danser, elle l'avait fait pour chasser la tristesse, s'amuser un peu, rire de son malheur. Elle avait dansé dans le caniveau, dansé dans sa soupente pour chasser le froid mais ça n'avait rien eu de gracieux. Grotesque, ça, assurément mais on était loin de la souplesse d'une danseuse de l'Opéra.

    — J'ai dansé aux fêtes d'mon village, mais c'était y a longtemps...

    Eugénie avait pensé tout haut, n'attendant nulle remarque sur ses propos. Sa Normandie lui manquait, mais y revenir ce n'était plus possible, elle avait été trop happée par la capitale. N'empêche qu'au temps où elle participait aux farandoles, elle avait eu des prétendants la Ninie, et des beaux garçons fallait voir ça ! Alors que maintenant, ce qu'elle pouvait encore attirer ce serait du menu fretin.

    — L'Amérique, ça a l'air si grand ! Déjà que Paris c'est immense pour moi, j'm'y perdrais en Amérique.

    L'Eden, tout brillant dans ses nouveaux atours, leur tendaient les bras. Eugénie n'osait s'en approcher - ce n'était pas un lieu pour elle, mais la grande dame avait dit tout le contraire tout à l'heure. Puis si les danseuses posaient des questions sur l'objet, où il avait été trouvé, et le reste, Elvira n'aurait pas de réponses à donner.

    — J'peux vous accompagner ? A nous deux, on aura plus d'chance d'trouver la propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Antoine "Le Zozio" Viret
Si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois
avatar

Messages : 238

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Lun 25 Juin - 7:09

Au coin de la rue apparaît un personnage familier de l'univers d'Eugénie. Une autre ombre de la rue qui l'a souvent aidée avec quelques pièces, par-ci, par-là.
Le Zozio a le sourire aux lèvres, et s'approche sans hésitation de la Fêlée, à peine reconnaissable dans ses habits tout propre. Mais il l'a déjà vu ainsi, le Zozio. Le pauvre fou retire son chapeau, la saluant dans une révérence presque parodique, sans même se préoccuper de l'Italienne.
Chantonnant en permanence, aujourd'hui ne fait pas exception. Le voilà qu'il sort sa guitare, comme à son habitude :

"La dame a l'accent bizarre
Aide l'ancienne vagabonde
Qui ne fais plus le trottoir
Et découvre le vrai monde.

Le petit rat déboussolé
Se retrouve bien embêté
Sans son petit trousseau.

Hâtez-vous de le lui redonner
Avant qu'elle ne se fasse gronder !"

Et le voilà qui se met à rire comme un enfant !
De son haut-de-forme usé, il retire une fleur sauvage qu'il tends à Eugénie...
... Avant de s'enfuir en sautillant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Lun 25 Juin - 22:14

Madame Elvira regarda l'hurluberlu avec stupéfaction. Arrivée à Paris depuis peu, elle n'avait pas encore eu l'occasion d'entendre les chansons de ce drôle d'oiseau qui traînait, parfois, aux sorties des théatres ... Son regard s'attarda sur la petite fleur des champs qu'il avait donné à Eugénie.

- Vous connaissez cé drôle dé bonhomme, dites-moi ?

Elle cligna des yeux, éberluée. Mais Elvira était une femme concrète et volontaire, et elle saisit l'occasion au passage de prouver sa perspicacité :

- Nous récherchons donc bien oune danseuse ...
Et cela tombait bien car, justement, une jeune fille sortait de l'Eden. Quelques gouttes de sueur perlaient à son front et ses longs cheveux noirs s'échappaient un peu d'un chignon fait à la va-vite. On devinait les jupons de mousseline sous son petit manteau ... Mais il fallait rapidement l'attraper - les petits rats courent vite, par temps frais !

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Sam 14 Juil - 9:37

    Le Zozio était comme à son habitude rapide comme le vent, et insaisissable. Ne restait comme trace de son passage que la fleur que tenait encore Eugénie entre ses doigts, et l'énigme dont ses chansons étaient composées. Eugénie glissa la fleur à sa boutonnière, tout en répondant à l'interrogation surprise de la dame. Qui ne l'aurait pas été face à ce chanteur jouant les pythies ?

    — Vaguement c'est... un chanteur d'rue.

    Comme invoquée par la voix du Zozio, une danseuse apparut sur les marches. Petite souris trottant sur le parvis après s'être épuisée sur scène. Peut-être était-ce la propriétaire de la bourse, ou du moins une amie de celle-ci.

    Le risque était à courir. Faisant entendre le fracas de ses sabots sur les pavés, Eugénie courut après la danseuse.

    — Mademoiselle ! 'scusez-moi...

    Au cri la danseuse s'était arrêtée, sûrement surprise et un peu effrayée. Eugénie inclina la tête pour la saluer, lui montrer qu'elle ne lui voulait nul mal.

    — Ceci vous appartiendrait-il ?

    Dans sa main reposait la petite bourse. Eugénie la tendit pour que la demoiselle puisse mieux voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Mar 17 Juil - 4:03


Oh, qu'il est difficile, le métier de danseuse ! Suite à plusieurs blessures même chez les remplaçantes, Margot avait été amenée à travailler le rôle de Mikalia, la gitane des Deux Pigeons que l'on comptait remonter pour clore la saison. Les ballets avaient l'avantage de plaire aux abonnés, et leur légèreté mettrait du baume au cœur de tout le monde, dans ces temps moroses ... Il n'était pas temps de monter une ultime tragédie. Mais tragédies il y avait, tous les jours, en coulisses. "Mademoiselle Chalopin, l'en-dehors ! Mademoiselle, votre pied ! Mademoiselle, plus gracieux, le port de bras !" et ainsi de suite, égrenés du même ton froid et autoritaire. Margot n'en pouvait plus ... Fatiguée, elle maigrissait même un peu, perdant ses jolies rondeurs qui la rendaient si populaire auprès des habitués. Elle sortit donc le cœur lourd, ce jour-là : les représentations approchaient et elle ne se sentait pas encore assez à l'aise avec la chorégraphie. Qui aurait pu prévoir toutes ces blessures, en même temps ? Elle s'apprêtait à traverser quand elle entendit une voix inconnue qui l'appelait. Une femme en sabots courait vers elle ... Pourquoi ? Difficile à dire ... La jeune fille était assez interloquée, presque méfiante. Mais ses yeux s'agrandirent quand l'inconnue lui tendit la bourse. Etrangement, ce furent des paroles d'indignation qui en sortirent.

- Ooooooh la chipie ! La vilaine petite voleuse ! Tout s'explique, maintenant !

Ces mots lui échappèrent d'un coup et eurent sans doute de quoi catastropher la pauvre Eugénie. A vrai dire, la jeune Margot l'avait un peu oubliée, sous le coup de l'émotion ... Mais elle se ressaisit et rougit :

- Euh, M'dame, je connais la propriétaire, ouais. C'est pas ma trousse, mais moi j'ai aussi perdu la mienne. Et maintenant qu'je vois ça, j'crois comprendre.

Elle désigna l'objet du délit :

- Celle-là, elle est à Sidonie Bianchon, une p'tite. Elle a peur de sa mamant et j'crois qu'elle a pris la mienne le temps de la r'trouver, pour faire semblant qu'elle a rien perdu. Et quand je cherchais ma trousse, elle m'disait qu'elle savait pas, c'est eun' fieffé menteus' ! Vous y croyez qu'elle m'fait ça à moi, qu'a toujours été gentil' avec elle !

Et elle semble chercher une réponse de votre part, vous voyant sans doute comme une femme du même petit monde, les années d'expérience en plus. Elvira, quant à elle, restait en retrait, silencieuse mais observatrice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Jeu 26 Juil - 10:42

    Sur le coup Eugénie prit les remarques pour elle-même. Elle entendait déjà la police arriver sous les traits d'un homme à moustache qui la prendrait par le bras pour la mener au poste. Mais nulle moustache ne se profila, la demoiselle bafouilla des excuses. Eugénie comprit que les termes ne s'adressaient pas à elle mais à cette danseuse qui, accessoirement, devait être la propriétaire de la bourse.

    — Oh.

    Toute cette histoire de perte, de petits coups fourrés entre danseuses avait laissé Eugénie légèrement... sonnée. Elle n'avait pas tout suivi mais elle avait surtout retenu le nom de Sidonie Bianchon. Le nom de cette propriétaire qu'elle recherchait depuis le début de cette journée mouvementée !

    — Chuis navrée pour vous. Dans c'cas... vu qu'c'est l'sien vous pourriez lui rendre en échange du votre ? Et tout sera revenu en ordre.

    Et ainsi elle serait débarrassée de cette bourse qui lui avait causé tant d'émotions. Pas envie encore d'entendre être traité de chipie, même si là ça avait été une méprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Lun 30 Juil - 2:52

La jeune danseuse ne remarqua pas les différentes émotions par lesquelles passa sa sauveuse : elle était bien trop enthousiaste pour cela. A vrai dire, afin de ne pas avouer à sa mère (dont la blanchisserie se portait mal, ces derniers temps) la perte de son nécessaire de couture, elle avait commencé à chercher, rassembler, économiser sou à sou, sur le petit pactole qu'elle recevait, en revendant son joli ruban neuf à une camarade, etc. C'est dire que tout cet argent lui revenait et qu'elle pourrait retrouver son ruban - si Mariette acceptait de le revendre, en tout cas ... Tout cela lui donnait du baume au coeur après la dure journée de travail qu'elle avait dans les jambes.

- Mais c't'une bonne idée, pour sûr, s'exclama-t-elle, avec un sourire.

Elle voulait remercier cette femme qui avait eu l'honnêteté de ramener le trésor. Soudain, il lui vint à l'idée que Sidonie finissait bientôt son cours de caractère, et qu'il y aurait peut-être moyen de l'attraper pour régler cette affaire le soir-même. En outre, elle avait une petite idée en tête :

- J'sais pas comment vous remercier ... Oh ! Ca vous dirait-t'y pas d'venir avec moi pour rendre la trousse à Sidonie ? Elle pourra vous remercier aussi, puis ptête qu'elle prendra exemp'e su' vot' gentilesse ...

A cette heure, après tout, le concierge devait nettoyer la salle et le théâtre se trouvait assez désert ... En outre, ça lui laisserait le temps de réfléchir à un petit geste de remerciement. Elle espérait enfin, sans oser le dire, que cette dame b'en gentille s'occuperait de sermonner un peu la petite danseuse étourdie ... Sans attendre la réponse de sa bienfaitrice, Margot lui tira donc le bras et poussa la porte du théâtre, ferme et décidée ... Hélas, une silhouette au comptoir semblait les attendre.

- Ah flûte ! glissa-t-elle en aparté à Eugénie. C'est l'concierge, j'l'aime pas trop ... Mais il est méchant qu'avec les p'tites, vous craignez rien, vous.

Et levant la tête d'un air de défi, comme pour montrer qu'elle était courageuse (était-il pourtant si terrible, ce bonhomme ?), elle lança :

- Bonjour, M'sieur l'Italien !

Dans quel pétrin avait-on fourré la pauvre Ninie ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Lun 30 Juil - 12:29

Fulgenzio Nuvolari, concierge

La joie figurait dans son faciès, dans ses yeux, dans les plis que formait son front, dans le rictus qui pinçait ses lèvres et dans le pourpre de ses joues. Il était absurde de s'extasier devant une nouvelle aussi insipide; pourtant, elle apparaissait comme des escaliers vers le paradis pour Fulgenzio. Une figuration dans une fable de vaudeville « pour le remercier de ses efforts ardus pour maintenir la salubrité des lieux » et pour « les maintes fois où il s'était présenté aux auditions, sans jamais se proposer », c'est ce qu'un metteur en scène lui avait suggéré en le croisant dans l'un des couloirs de l'Éden-Théâtre. Le concierge avait fait mine de vérifier mentalement son emploi du temps, et accepta en dissimulant son allégresse derrière une façade (inutile) placide et impassible.
Il avait ensuite traversé tout le bâtiment sans trop porter attention à ce qui le retenait ici. Son balai n'était plus le simple instrument de nettoyage, il était maintenant l'accessoire d'une épopée théâtrale. Parfois prenait-il la forme de l'épée d'un chevalier des temps anciens, parfois la rapière de Roméo, cette même arme qui persécute le pauvre Mercutio. L'âme de Fulgenzio était envahie par l'allégresse, à un tel point qu'il en oublia de s'excuser auprès des rares mirontons qu'il bousculait sans s'en rendre compte. Il déambula ainsi quelques minutes, ou jusqu'à ce qu'il sente son cœur être emporté dans un concert de percussions. Ses battements, si puissants, vinrent réverbérer dans sa tête et rapidement générèrent un étourdissement. Un étourdissement de plus en plus intense, de plus en plus assommant... Titubant et empoignant son balai comme si sa propre vie en dépendait, il changea drastiquement de direction. De dieu... Un peu d'air frais pour calmer son émoi.

Il emprunta les loges, pour ensuite s'engouffrer dans les locaux de danse avant de déboucher sur la sortie des artistes. Mais alors qu'il s'approchait de l'issue, il fut interpellé par la voix d'une jeune femme, une fillette à peine adolescente, à l'oreille. Il se calma momentanément, prenant quelques secondes pour apercevoir les deux silhouettes féminines qui s'avançaient vers lui. Oh, il connaissait l'une d'entre elles, mais de vue seulement. Haletant presque, il la salua à son tour. « Bonsoir jeune fille... Marguerite, non ? » Fulgenzio, passionné par les arts, avait l'habitude de se remémorer les noms de ceux et celles qui parvenaient à transmettre la beauté par le biais de performances. Cette jouvencelle, aussi jeune était-elle, l'avait peut-être impressionné, car son visage lui était familier.

Il se surprit lui-même à tenter de percer l'esprit de son interlocutrice, si bien qu'il en oublia son bonheur et l'autre femme qui se dandinait aux côtés du petit rat. En gentleman, il retrouva ses bonnes manières. « Alors tu nous a apportés une nouvelle danseuse ? » Il se retourna vers la noiraude et la jaugea quelques moments. Elle semblait beaucoup trop vieille pour n'être qu'un simple petit rat et, stimulé par sa politesse, il se présenta. « Fulgenzio Nuvolari, concierge et conteur d'horribles histoires à temps perdus ! » Il prit une pause dramatique. « Et nouvellement figurant de Chapeau melon d'Angleterre ! » Il avait l'air beaucoup trop heureux pour ce qu'on lui offrait, et ne remarqua même pas que les demoiselles paraissaient affairées à autre chose.

Hors-jeu:
 


Dernière édition par Fulgenzio Nuvolari le Sam 4 Aoû - 6:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Jeu 2 Aoû - 11:00

Citation :
Désolé pour ce post court.

    On n'avait pas laissé le choix à Eugénie et la voici au sein du théâtre, laissant derrière elle la cantatrice qui devait être partie depuis. Elle ne semblait pas méchante la danseuse, mais survoltée ça elle l'était ! Elle babillait plus que Ninie, ce qui n'était pas rien, et avait une idée bien fixe qu'elle ne voulait pas lâcher.

    Tâchant de ne pas trébucher, Eugénie réussit à demeurer droite jusqu'à la fin du parcours. Margot ne daigna la lâcher que pour saluer le concierge - homme brun dont la tenue sombre contrastait avec sa mine réjouie. On aurait pas cru que ce même individu terrifiait les petites souris. Quoique son sourire avait quelque chose de félin...

    — J'suis contente pour vous m'sieur.

    Eugénie s'était inclinée pour accompagner son compliment. Elle n'avait aucune idée de ce qu'était "La dame blanche" - sûrement pas l'esprit frappeur dont on parlait dans les rues, ça n'avait pas de quoi vous faire sourire. Mais elle tut son ignorance derrière la politesse, joignant ses mains sur sa jupe.

    — Chuis pas danseuse, j'ai passé l'âge. Mamzelle voulait me mener voir une d'ses amies. Aie oublié mon nom, s'cusez : Eugénie Landreau. Domestique chez les Lasalliens.

    Il allait falloir prendre congé du bonhomme mais sans le froisser, là résidait le piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Margot Chalopin
Raton valseur
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Jeu 9 Aoû - 23:36

Ah zut et triplezut ! Si notre concierge italien semblait bien aimable à première vue, la jeune Margot ne voyait que cela : sa présence contrariait ses plans. Et puis qu'est-ce que c'était que cette histoire de figuration ? En p'tite demoiselle du spectacle, la jeune Chalopin voyait d'un mauvais oeil les pièces que l'on faisait jouer, à l'Eden, en même temps que les spectacles de la Compagnie - pour des questions d'argent, principalement. Elle n'avait pas de grandes notions de ce qu'était l'art, la petite Margot, mais elle avait bien compris que l'Opéra c'était bien et que le reste, c'était moins bien. Boudeuse - et un peu perfide - elle lança une question innocente :

- Vous s'rez plus concierge alors si vous d'venez acteur ... ?

Puis, prenant au vol la réponse d'Eugénie, elle hocha la tête avec aplomb :

- Chez les p'tits rats, y'a ...

Sa voix s'éteignit cependant, elle sembla hésiter : autant elle voulait faire peur à la petite Sidonie pour lui faire payer son affront, autant elle souhaitait plus que tout tenir l'excentrique italien hors de cette histoire.

- Des problèmes de couture. M'dame qu'est experte, elle va nous apprendre comment repriser la mousseline, et que ça soit tout joli.

Elle lança un regard suppliant à la dame, espérant qu'elle ne la trahirait pas. L'excuse, en outre, était mauvaise ... Mais elle avait le mérite d'être sans conséquence.

Citation :
Et moi je suis en retard \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Mar 21 Aoû - 8:45


Que M. Nuvolari ait cru ou non au grossier mensonge, cela n'importa bientôt plus. Un Monsieur très respectable héla en effet notre concierge pour une affaire de la plus haute importance ... Et ne daigna plus le lâcher ! Margot Chalopin chuchota alors à Eugénie :

- C'est le moment ou jamais, filons ! J'ai pas confiance en ce bonhomme.

Et en effet, le concierge était maintenant accaparé par ledit bonhomme et leur tournait le dos ... Eugénie, la suivrez-vous, en dépit des règles ... ?

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Mer 22 Aoû - 7:22


    La petite mentait, cela n'était point bien - et encore moins chrétien. Toutefois Eugénie laissa passer la faute. Ce n'était pas un gros mensonge, juste un petit masque pour pouvoir se débarrasser de l'homme et voir la danseuse. Eugénie avait même déjà passé sa main dans une de ses poches, prête à en sortir ciseaux et fil pour accréditer les propos de la Margot.

    Mais voilà qu'une nouvelle personne rejoignait la scène. La silhouette passa devant Eugénie sans la voir, noyant le concierge sous un flot de paroles. Entendant le chuchotement de la danseuse, Eugénie hocha la tête et la suivit. Autant rejoindre les coulisses plutôt que de suivre un échange pompeux entre deux hommes.

    Il fallut s'avancer dans des couloirs sinueux, pas toujours bien éclairés. Les lampes ne semblaient pas être régulièrement changées - l'on voyait où passait l'argent et quelles étaient les priorités. Des portes se succédèrent, toutes closes et anonymes, cachant leurs secrets. Eugénie crut qu'elles étaient perdues jusqu'à ce que Margot lui fasse signe, ouvrant une porte.

    Elles entraient dans l'alcôve de la féminité. Les danseuses se parlaient, échangeaient des potins ou des cris ("qui a pris mon épingle ?"). Elles étaient à moitié dévêtues, certaines avec leurs bas repliés sur le bras, d'autres le cheveu défait. Un homme y aurait vu un rêve concrétisé - tout respirait le parfum des femmes et leur absence de pudeur. Eugénie, elle, se sentait amusée - et vaguement solidaire de ces femmes qui n'étaient pas forcément mieux loties qu'elle.

    — 'scusez-moi, y aurait une Sidonie parmi vous ?

    La voix d'Eugénie stoppa les échanges, on remarqua enfin cette femme qui n'avait rien d'une danseuse. Certaines même riaient de sa mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Lun 27 Aoû - 23:22

Ce que ça piaillait ! Un véritable poulailler, ce vestiaire ... Sur les bancs de bois, fraîchement vernis, elles riaient, s'écriaient, cousaient, dans un désordre de cheveux et de mousseline. La plupart d'entre elles était en maillot, corset dénoué - et le petit châle de Maman sur les épaules, pour ne pas prendre froid. Toutes (ou presque !) levèrent la tête en même temps, lorsqu'elles entendirent une voix étrangère.

- Hé Goton, tu l'as pêchée où ta gouvernante ?

Plusieurs rigolèrent. Une danseuse, cependant, n'avait point levé le nez : elle restait plongée dans le journal du jour, à la rubrique des faits divers ... ou du roman-feuilleton. Peut-être aussi se cachait-elle un peu, en reconnaissant Margot ou en apercevant son air décidé ...
C'était sans compter sur sa voisine, qui la poussa du coude :

- Sidonie, t'as d'la visite !

- Arrêêêteuh, t'as froissé mon journal ... ! - Son petit nez en trompette, constellé de taches surgit de derrière la feuille, elle devint écarlate - - Oh ... ! Bonjour, Margot, bonjour M'dame ...

Il semblerait que vous ayez trouvé votre coupable ...

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Eugénie Landreau
Ninie-La-Noiraude
avatar

Messages : 243

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Mer 29 Aoû - 11:21

    Elles n'avaient pas l'air bien méchantes les danseuses, et pas riches non plus. Les idées qu'Eugénie s'en faisaient tombaient les unes après les autres devant la réalité. Ces femmes étaient toutes simples, certaines même avaient encore l'accent du patois dans la bouche. Pas de grandes Parisiennes par ici, que de la petite province et du faubourg.

    Même la Sidonie avait des airs de fille de campagne. Son petit nez bougeait comme celui d'un lapin, et son teint rouge la rendait flamboyante. Voulant couper court à sa gêne au plus vite, Eugénie tendit la petite bourse. Celle par qui toute cette aventure avait commencé.

    — J' l'ai trouvé y a que'que jours pas loin d'ici. Z'aviez du la faire tomber.

    Eugénie posa la bourse aux côtés de sa propriétaire, sur le banc. Les danseuses suivaient l'échange, pressées d'harceler Sidonie des questions dès que la visiteuse aurait le dos tourné. Se penchant un peu vers la petite, Eugénie ajouta en confidence :

    — Comme ça vot'Maman saura rien. Faites plus attention la prochaine fois.

    Eugénie se sentait fière d'avoir retrouvé la propriétaire - et qui sait d'avoir empêcher une dispute entre Sidonie et Margot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sowsow07.tumblr.com/
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   Lun 1 Oct - 23:08

C'est avec des yeux ronds que la petite Sidonie contempla la bourse que l'inconnue lui tendait. Elle n'osait en croire ses yeux. Elle avait retourné ses affaires, retourné la maison, les loges, refait dix fois le chemin entre l'omnibus et le palais Garnier, en vain ... Et voilà que sa petite trousse réapparaissait comme par magie ...

- Oh bah 'dame, si j'm'y attendais ...

Elle émet un petit sifflement un peu vulgaire pour figurer son étonnement. Se dandine d'un pied sur l'autre, sachant pas quoi dire ni quoi faire. Ah elle était dans de beaux draps !

- J'vous dis merci, M'dame, z'êtes ben honnête d'avoir cherché la propriétaire ...

- Pas comme toi, répliqua Margot, avec un ton aigre.
L'assemblée des danseuses était devenue silencieuse et toutes observaient la scène, de leurs petits yeux de souris. Quelque chose d'important se passait alors, en leur petit monde ... Sidonie aurait rougi davantage si cela avait été possible. Elle se pencha alors vers sa sauveuse : peut-être pourrait-elle l'aider encore une fois, et lui sauver la mise ?

- M'dame, vous qu'êtes ben gentille ... Donnez-moi un conseil, s'y vous plaît ... Qu'est-ce que je lui dis à Margot ? Elle est en colère parce que j'ai pris sa trousse, je vous l'dis à vous. Mais j'veux pas qu'elle croie qu'j'suis méchante, j'ai pas réfléchi, j'ai eu peur, c'est tout ... Je vais lui rendre, bien sûr que j'vais lui rendre ... Mais j'lui dis quoi ?

L'autre jeune fille attendait, désirant visiblement quelque chose ...

_________________
Qui c'est, lui ? Liste des PNJs utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Objet trouvé [Mini-scénario]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Objet trouvé [Mini-scénario]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Paris, ses faubourgs... :: Autour de l'Opéra :: L'Opéra de Paris-