AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Au gré de vos pérégrinations, vous pourriez croiser ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Au gré de vos pérégrinations, vous pourriez croiser ...   Mar 8 Fév - 8:34




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gisèle de Lambresac
Arbitre des élégances
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Céleste Brunet
Femme de chambre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Auguste Roche
Commissaire de police



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sidonie Bianchon
Petit rat curieux
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mascarille
Acteur en toute circonstance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Désiré Hasard
Invité de marque


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gaspard d'la Nuit
Vagabond fumiste
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alfred Athys
Dramaturge à succès
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zoran
Musicien tzigane



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Marie-Gilbert Pentois
Mère très digne
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yvonne Galant
Perruche apprivoisée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elvira
Italienne haut perchée




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Théophile D'Ardenne
Virtuose à la dérive
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Joseph Renaudot
Justicier par la force des choses
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Paul Hardouin
Poète maudit




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Casimir Bonjour
Bourgeois coureur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gérard la Castagne
Terreur parisienne



Dernière édition par Pierrot Lunaire le Ven 15 Mar - 2:56, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
Pierrot Lunaire
La bouche clownesque ensorcèle comme un singulier géranium
avatar

Messages : 2896

MessageSujet: Re: Au gré de vos pérégrinations, vous pourriez croiser ...   Jeu 10 Mar - 2:59




    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ..
      Gisèle de Lambresac

    Âge estimé : Trente-huit ans
    Métier : Grande Dame, Salonnière.
    En un mot : Elle est belle, encore, d'une beauté froide et contrôlée, grandie par un deuil qui commence à dater. Haut arbitre des élégances, Gisèle de Lambresac est l'une des reines du faubourg Saint-Germain. C'est elle qui dicte ce qui est en vue, c'est elle qui plie, d'un signe de main, les respectabilités. Elle a à cœur le maintien des traditions, salue d'un air familier et respectueux les têtes couronnées d'autrefois. Il était un temps, Madame ... Quand elle marche, c'est une ancienne chanson, un peu oubliée, un peu poussiéreuse, qui subsiste, dans le froissement des soieries et des dentelles. Et c'est ainsi qu'elle reçoit, dans son grand hôtel particulier, les artistes reconnus par le Monde, les grands applaudis, avec un rien de mépris encore, et une lueur dans les yeux.
    Où risqueriez-vous de la rencontrer : Dans tous les lieux où il est séant de promener son élégance ; aux Théâtres, au Vénitien, ou au Bois, sous le soleil de quinze heures.

        Céleste Brunet

      Âge estimé :
      Vingt-six ans et beaucoup de vie derrière elle
      Métier : Femme de chambre
      En un mot : Elle en a fait, des places, Céleste ... Mais c'est sans surprise : quand on ne sait point se taire, on finit à la rue. On sait qu'elle est à présent au service de Madame de ***, mais on garde en mémoire qu'elle a été un temps chez les Lambresac, et qu'elle a connu une part du beau monde ... Aussi sait-elle quelques rouages, invisibles aux profanes, dont elle fera part, pour peu qu'on lui offrît quelque menue chose.
      Où risqueriez-vous de le rencontrer : On la croise aux Funambules quand on lui accorde un congé, le dimanche. Elle court sans cesse, des grands magasins aux jardins, actrice des amours de se maîtresse. Et c'est une fleur qui erre dans les couloirs et escaliers de service des grands hôtels, loin de la lumière.
      ..[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ..
        Auguste Roche

      Âge estimé :Quarante ans, l'âge de l'expérience.
      Métier : Commissaire sans convictions
      En un mot : Auguste Roche n'a qu'un rêve, qu'il ne peut s'offrir : être un homme tranquille. Aussi, quand l'affaire de l'Opéra lui est tombée dessus, a-t-il commencé par soupirer. C'était là une enquête pour un jeune requin ambitieux, avide de reconnaissance ... Lui, Monsieur Roche, il a déjà donné. Il fait pourtant de son mieux, interrogeant les grands de ce monde malgré leurs avanies, et les petites gens, malgré sa méfiance. Pas méchant, mais sans illusions.
      Où risqueriez-vous de le rencontrer : Le propre d'un bon policier est d'être toujours là où on l'attend le moins.



        Sidonie Bianchon

      Âge estimé :
      Quatorze ans
      Métier : Rat d'Opéra
      En un mot : Sidonie Bianchon est la fierté de sa mère - et l'on se demande bien pourquoi. Le nez en trompette, l'air insolent, elle a déménagé à l'Eden avec la troupe pour continuer les ronds de jambe devant la haute société. Point trop aimée par ses camarades, d'ailleurs : comme elle était sur scène, ce fameux jour de février et qu'elle a survécu, sans dommages, voilà qu'elle est persuadée de son héroïsme ... ! Je vous laisse imaginer.
      Où risqueriez-vous de le rencontrer : Dans les coulisses de l'Eden et les petites rues de Paris. Elle s'attarde parfois au foyer ou dans le hall du théâtre, avec sa mère, quand la plupart des invités est sortie.
      ..[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ..
        Mascarille

      Âge estimé : Inconnu du commun.
      Métier : Acteur aux Funambules
      En un mot : Mascarille a passé sa jeunesse dans les théâtres parisiens - petites scènes et grandes salles. Sa vie est toute d'expérience et d'observation - il a couru le monde, est revenu depuis peu à Paris, et a repris le costume rapiécé de l'Arlequin des Funambules. Son œil scrutateur et son air goguenard, ses manières simples et sa voix éraillée inspirent la méfiance, toujours. Cet homme est Acteur par excellence - il a trop vécu.
      Où risqueriez-vous de le rencontrer : Dans les coulisses des Funambules, les rues et les cafés. S'aventure à l'Eden et au Théâtre d'Art en ses jours fastes.


        Désiré Hasard

      Âge estimé :
      Quarante quatre ans.
      Métier : Dandy
      En un mot : Monsieur Hasard, plaisanterie mise à part, est un homme respectable. Il est reçu chez les Lambresac et chez la Forestière, se caractérise toujours pas son élégance et son intérêt pour les arts. Original, parfois, il va au Théâtre pour le spectacle de la scène, et non celui de la salle. Son seul regret est de n'avoir pas pu épouser une héritière - la faute à ses maîtresses, parfois trop voyantes ... soit-disant.
      Où risqueriez-vous de le rencontrer : Dans les beaux Théâtres et les réunions mondaines. Désiré Hasard est un noctambule, qui court souvent le monde.
      ..[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ..
      Alfred Athys

    Âge estimé : Une petite soixantaine ronflante
    Métier : Vaudevilliste désespéré
    En un mot : Monsieur Alfred Athys est un homme heureux. Après la longue enquête qui a fait suite à l'attentat de l'Opéra, tout est rentré dans l'ordre. Depuis, il a donné un vaudeville qui a fait fureur, avec la ravissante Yvonne Galant dans le rôle titre. Cependant, la concurrence est rude, dans la monde des théâtres parisiens... Aussi Alfred Athys est-il de toutes les soirées, de toutes les premières, de toutes les inaugurations. Personne lui volera son pré gardé, c'est une certitude !
    Où risqueriez-vous de le rencontrer : Dans les couloirs de l'opéra, dans les loges, à quémander quelque attention de la part d'une salonnière ou d'une mondaine. Ne le méprisez pas tant, c'est sans doute là que l'on entend le plus de choses ...


      Gaspard

    Âge estimé :
    Trop vieux.
    Métier : Vagabond, cireur de chaussures et chansonnier sur le tard.
    En un mot :On ne sait pas qui fut cet homme avant de devenir ce clochard édenté et risible que l'on croise, le soir, au sortir des cafés et théâtre. Point de nom, point d'âge, Gaspard est une figure de carnaval, grotesque et mal nourrie. Mais il est lunatique faute d'être lunaire ; c'est un vagabond à la voix un peu forte, à l'accent rude et aux mots qui fleurent bon l'argot des faubourgs. Aviné, il vous provoque en duel avec son parapluie noir ; sobre, il vous chante des chansons. Et à traîner partout, il récolte des compassions, des inimitiés - et quelques porte-feuilles, parfois.
    Où risqueriez-vous de le rencontrer : Quand on court les rues, on est possiblement partout.
    ..[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ..
      Marie-Gilbert Pentois

    Âge estimé : La quarantaine
    Métier : Honnête mère de famille
    En un mot : Marie-Gilbert Pentois est le modèle de bien des femmes. Issue de la petite bourgeoisie, elle s'est hissée à la respectabilité par un beau mariage et par une conduite toujours irréprochable. Connue pour ses chapeaux immenses et ses tenues démodées, elle hante les soirées bourgeoises et va au Théâtre presque par obligation. Elle est d'une sollicitude fort touchante auprès de sa fille, la jeune Marie-Madeleine, jeune mariée.
    Où risqueriez-vous de le rencontrer : Dans la plupart des soirées mondaines (madame Pentois a sans doute plus d'entrées qu'on ne le pense).


      Yvonne Galant

    Âge estimé :
    Vingt ans
    Métier : Actrice
    En un mot : Jolie et futile, Yvonne Galant se caractérise aussi par son allant et sa sûreté prétentieuse. Se prétendant artiste et se prédisant de grands succès à venir, elle paraît de plus en plus dans le monde, dans des toilettes aussi riches qu'originales. Celles-ci sont, dit-on, payées par un protecteur très riche qui préfère demeurer anonyme. Le reste est mystère ...
    Où risqueriez-vous de la rencontrer : Au théâtre, car elle aime voi les spectacles et se montrer dans les salles. Elle fréquente de plus en plus le Café Vénitien, où les grandes dames rechignent à la saluer.
    ..[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ..
      Théophile d'Ardennes (Arrêté par la Police, en passe d'être exécuté pour avoir posé la bombe lors de l'attentat de l'Opéra)

    Âge estimé : Une petite cinquantaine.
    Métier : Ancien Violoncelliste d'exception.
    En un mot :Jeune prodige, il hantait les écoles de musique, ravissait ses professeurs, Théophile a eu une bonne vie et une grande carrière. Mais une blessure à la main a rendu son talent crissant et miaulant, et il n'est aujourd'hui plus capable de jouer les grands solos de violoncelle que Bach lui avait destiné personnellement. Persuadé que sa blessure n'est pas accidentelle, il en voulut depuis à l'ensemble de son orchestre, et résolut de se venger. Lionel Sylvande sut jouer sur cette corde sensible (!) et c'est Théophile qui plaça la bombe à l'Opéra Garnier, le fameux soir du 8 février 1896. Il la plaça plus près de l'orchestre que prévu, blessant quelques musiciens au passage.
    Où risqueriez-vous de la rencontrer : Nulle part, à présent. Il demeure seul dans sa cellule à Sainte-Pélagie, âme damnée et digne, dans l'attente de son procès et de la suite...


      Joseph Renaudot

    Âge estimé :
    La trentaine
    Métier : Agent de la Sûreté
    En un mot : Avec son uniforme et sa belle moustache, Joseph Renaudot a le sentiment d'être un homme brillant. Il prend son métier très à coeur, et applique à la lettre, avec peut-être un peu trop de zèle, les ordres et les consignes de ses supérieurs. Cela l'aurait déjà amené loin s'il ne faisait pas preuve d'une réelle mésintelligence sociale. Vaut mieux ne pas tomber sur lui pour un interrogatoire.
    Où risqueriez-vous de la rencontrer : Dans les rues, devant les théâtres quand il est en service. On ne lui connaît pas d'intérêt pour les sorties et les spectacles.
    ..[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ..Paul Hardouin

Âge estimé : 23 ans
Métier : Écrivain et dramaturge
Classe Sociale : De bonne famille bourgeoise. Père imprimeur.
En un mot : Paul Hardouin a toujours voulu être artiste. Après avoir trouvé un volume de poésies romantiques caché sous son lit, à l'internat, il a juré de vouer sa carrière aux belles lettres. Ses parents ne l'ont pas vu de cet oeil et l'ont envoyé faire ses études de droit à Paris ... Malheureusement pour eux, Paul y a découvert les théâtres et a commencé à écrire des pièces ... avec plus de passion que jamais ! Longtemps sans le sou, revenant aux études quand les vivres se faisaient rares, obéissant aux missives parentales qui lui conseillaient de se faire des relations, il vient d'écrire un ouvrage poétique et sublime qui vient d'être accepté par le Théâtre d'Art. Depuis on le voit partout, vêtu de neuf, en train de pérorer. Il dit avoir trouvé la forme littéraire moderne.
Liens et déchirements : Il est du cercle de la Présidente, mais songe à viser plus haut maintenant qu'on reconnaît son talent. On le croise encore dans les cafés d'étudiants ou sur les bancs de tous les théâtres, dont il est un habitué.

      Casimir Bonjour

    Âge estimé :
    La quarantaine
    Métier : Riche industriel
    En un mot : Ne vous fiez pas à son nom ridicule. M. Bonjour a de la prestance et du bagout qui l'ont fait admettre par une société choisie. Aimé des femmes, il traîne son sourire fat de spectacles en salons, et de réceptions en galas. Cependant, il ne se départ point d'un goût très bourgeois, et juge les artistes féminines plus en fonction leur minois que de leur talent ... Bonne relation à avoir, du genre à vous ouvrir quelques portes.
    Où risqueriez-vous de la rencontrer : Abonné de l'Opéra, toujours fourré aux quatre coins de Paris. Invité régulier de Madame Pentois.
    ..[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ..Gérard la Castagne

Âge estimé : Inconnu
Métier : Voyou
Classe Sociale : Parents morts et enterrés. Le père était chiffonnier et pas mal escroc sur les bords.
En un mot : Gérard la Castagne est une brute, autant vous le dire. Il fait la loi dans les quartiers Nord de Paris, où lui et sa bande rôdent toute la nuit durant. Casses, vols, tabassages en règle de bourgeois, tout est leur rayon ... et lui et ses gars hésitent pas à cogner tout ce qui bouge, parle un peu fort ou gêne leur passage ... Pas très malin, Gérard a tout de même conquis une place dans les bas-fonds par sa force brute, et exécute pas mal de tâches en tant qu'homme de main. Inutile de dire qu'il est donc au courant de pas mal de choses...
Liens et déchirements : Pour toute vie culturelle, il fait la tournée des bars. Il a une maîtresse, sur laquelle il cogne pas mal mais qui s'accroche à lui tout de même. Amour ou désespoir, va savoir pourquoi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locution-des-pierrots.blogspot.com
 

Au gré de vos pérégrinations, vous pourriez croiser ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronique du règne de Félix Faure :: Coulisses (hors RP) :: Archives générales-